Tnatum

.::Mutants, voici votre Enfer::.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un réveil destabilisant [Nero]

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un réveil destabilisant [Nero]   Jeu 19 Juin - 20:15

Tout était calme dans l'infirmerie. Les rideaux des fenêtres étaient tirés et derrière, on ne pouvait pas voir la moindre trace de lumiaire solaire. Il faisait nuit, voila tout. Pour tout dire, cela faisait même un moment que le soleil avait laissé place à la lune ainsi qu'aux étoiles qui devaient sintiller de mille feu dans le ciel sombre. Mais cela, Nacura ne pouvait le voir. Pour le moment, elle se trouvait clouée dans l'un des lits de l'infirmerie. D'étranges appreilles se trouvaient à côtés d'elle. L'un était pour son pou, mais l'autre, c'était une ennigme. Peut-être qu'il était là pour lui injecter une médicament directement dans les veines. Cela ne serait pas étonnant venant des médecins de Tnatum. Mais si c'était vraiment un médicament, il n'avait pas l'air de fonctionner sur elle. Rien qu'à voir son visage, on pouvait voir qu'elle transpirait et qu'elle avait mal à quelque part.
A part cela, il n'y avait pas grand monde à l'infirmerie, pour ne pas dire personne. Pourtant on aurait bien put s'attendre à voir d'autre mutant dans d'autre lit ou même un médecin de garde... Non, un médecin serait peu probable. Après tout, pour eux, perdre un mutant n'était si grave. Ils n'étaient qu'ici pour être observé, expérimenté et même disséquer. Alorsqu'un mutant meurt, cela était parfoid un obaines qu'un malheure.

Que de calme, peut-être même trop de silence. Seul les bip bip des appareils se trouvant à côté de la mutante détruisaient ce silence. Mais cela rendrait bien vite fou une personne normale. Ce fut dans cette atmosphère que la petite mutante aux cheveux bleus ouvrit doucement ses yeux, également bleus. Tout d'abord, elle resta à fixer le plafond, mais rien qu'à voir son regard, on pouvait comprendre qu'elle avait l'air déboussolée. Elle regarda ensuite sur les côtés. Elle ne vit rien. Non pas à cause de l'obscurité, bien que cela y jouait aussi, mais c'était surtout car son lit était en touré de de rideaux blancs, comme dans les hôpitaux.
Nacura eut alors un vague sentiment d'espoire. Elle se trouvait peut-être dans un vrai hôpital, avec des médecins normaux qui seraient là pour lui venir en aide et non pour l'examiner sous toutes les coutures. Songeant à cela, elle se mit assise dans le lit aux draps blancs et cherche l'interrupteur pour appeler une infirmière afin de leur avertir de son réveil. Mais ne voyant aucun interrupteur, elle avait peur de comprendre de savoir où elle se trouver.

Non. Non ! Cela était impossible, le centre avait été détruit ! Explosé ! Pourquoi ? Pourquoi elle se trouvait dans Tnatum.
Pensant à cela, la jeune fille enleva ce qu'elle avait planté dans les bras puis, se leva de son lit. Mais à peine qu'elle voulut essayer de marcher que ses jambes flaichirent, la faisant ainsi tomber terre. Pour éviter de tomber, Nacura s'accrocha au rideau se trouvant en face d'elle, mais ce dernier n'êtant pas solide, se décrocha de tringle pour venir tomber sur le sol avec le corps de la petite mutante.
Nacura resta un petit moment par terre tremblottante. Elle ne tremblait pas de froid bien qu'il faisait assez fraic dans l'infirmerie. Mais il fallait vraiment qu'il fasse plus froid pour que cette fille ait froid. Elle tremblait parce qu'elle avait peur, peur d'être revenue à la réalité.


" Non .... Impossible .... Ce n'est pas possible ...."

Ses paroles devenaient de moins en moins compréhensible à mesure que ldes larmes lui montaient pour lui brouiller son regard. Et peu à peu, la température de la pièce baissé au point qu'à certains endroit de glace prenne forme.
Revenir en haut Aller en bas
Moréus Neron Kyotyo

avatar

Masculin
Nombre de messages : 172
Age : 34
Humeur : De TRÈS mauvaise humeur
Date d'inscription : 06/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement): aucun

MessageSujet: Re: Un réveil destabilisant [Nero]   Sam 12 Juil - 1:24

Nero dormait depuis un moment déjà lorsqu’il fut réveillé par la douleur de la cicatrice de son œil. Même s’il n’avait plus aucune difficulté avec ses jambes, on l’avait tout de même gardé à l’infirmerie pour surveiller l’état de son œil gauche. Celui-ci avait été abîmé lors de l’explosion du premier Tnatum, alors qu’il était avec Merona à l’extérieur artificiel. Il avait reçu un débris au visage, un morceau de métal peut-être. Ce dernier lui avait coupé la peau à partir du milieu du front jusqu’au milieu de sa joue gauche, en passant malheureusement directement sur son œil. Son œil avait viré au rouge pendant quelques jours, mais sans plus. Il avait repris peu à peu sa couleur naturel, mais avait gardé une marque, une fine ligne rouge vif à l’endroit même ou il portait la cicatrice sur sa paupière close. M’enfin, autre que cette longue cicatrice rougeâtre, il n’y avait aucune différence. Il voyait parfaitement bien, même si quelques fois, même régulièrement, il se réveillait pendant la nuit en hurlant à cause de la douleur intense qui l’assaillait. C’était la pire blessures, pour la douleur, qu’il n’avait jamais eu. Qui ne souffrirait pas à cause d’une coupure à un œil ?

Nero s’étira lentement les bras de chaque côté de lui tout en baillant longuement. Elizabeth ne dormait pas avec lui ce soir. Il avait tenu à ce qu’elle ait dormir dans son propre lit, pour une fois, ce qu’elle avait sûrement fait. Il aimait bien dormir avec elle, collé collé, mais ce n’était pas la même chose que de dormir dans son propre lit. Soudainement, il entendit quelque chose tomber. Il se retourna de côté et remarqua que le rideau qui séparait son lit de son voisin venait de tomber. Il regarda autour de lui et vit qu’aucun autre pensionnaire de l’infirmerie n’avait été réveillé par l’objet. Par contre, lorsque Nero regarda au sol, il remarqua qu’il n’y avait pas seulement le rideau au sol, mais une jeune mutante aussi. Même dans la pénombre, le jeune Moréen remarqua qu’elle était tremblante. Peut-être un cauchemar, peut-être une blessure occasionnée par la chute ? Peut importe, le jeune homme ne la laisserait pas comme ça au sol sans réagir.

Se levant de son lit, malgré la fatigue, Nero alla jusqu’à la jeune fille. Il l’aida doucement à se relever, la démêlant en même temps du rideau dans lequel elle était emmêlée. Il n’avait pas trop porté attention à ce qu’elle disait, mais répondit tout de même machinalement à ce qu’elle disait.

« Chut, calmez-vous, tout va bien… Vous n’êtes simplement que tombée, vous n’avez rien de grave à première vue… »

Il la souleva par la taille doucement afin de la faire asseoir sur son lit. Voyant qu’elle tremblotait trop à son goût, il décida de prendre le coton (un autre mot pour dire une veste ^^) qu’Elizabeth lui avait apporté et le lui mis sur les épaules. Puis, il alla replacer le morceau d’étoffe qui était tombé sur le support de métal qui le retenait. Au moins, si quelqu’un avait à venir voir la jeune mutante, il n’aurait pas à s’accrocher les pieds dans le tissus pour rien.

Tout en essayant de réchauffer la jeune fille avec ses paumes sur ses épaules, Nero se remit à lui parler :

« Ça va aller ? On dirait que vous avez froid… Vous voulez une autre couverture ? Un verre d’eau ? Quelque chose en particulier ? »

Bon, d’accord, il avait sûrement l’air d’un abrutit qui pose un tas de questions embêtante, mais lorsque quelqu’un ne semblait ne pas bien aller, il préférait en faire trop que pas assez.

« Oh, au fait, je m’appelle Nero. Je suis au secteur A et je ne vous veux aucun mal, seulement vous aider. Je dormais juste à côté quand je vous ai entendu tomber… »

_________________

"Le verbe aimer est un des plus difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif et son futur est toujours conditionnel"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un réveil destabilisant [Nero]   Ven 25 Juil - 20:08

La jeune mutante ne faisait attention à rien et encore moins de ce qu'il y avait dans l'infirmerie. Il y avait quelqu'un ?! Et alors ? Cette personne ne devait pas être celle qu'elle voulait voir. Et même, elle ne voulait voir personne, même pas celle qu'elle aimait car pour elle, en ce moment, elle était en plein cauchemard. Tout ce qu'elle voulait, et surout suohaitait, c'était de se réveiller.
Bien que l'endroit différent de celui où elle se trouvait avant, elle pouvait parfaitement comprendre où elle se trouvait, c'était pourquoi elle réagissait ainsi. Elle avait tellement connu de choses terribles qu'elle ne voulait pas en connaître d'avantage. Mais dans un autre côté, elle avait connu aussi quelque chose de bien plus joyeux. Mais jamais elle ne pourra vivre normalement, alors pourquoi se soucier de chose futile bien que si dur à faire disparaître de sa tête et encore plus de son coeur.

Nacura était toujours par terre, le rideau à moitier sur elle, mais elle s'en fichait complètement. Elle répétait toujours la même chose: "Ce n'est pas possible, impossible". C'était à croire qu'elle ne savait pas dire autre chose. Ce ne fut qu'au moment où elle sentit qu'on la porta pour la remettre sur son lit que son regard quitta le vide pour se poser sur une personne. Elle ne voyait pas à quoi elle avait l'air mais à l'écoute de sa voie, la jeune mutante put constater qu'il s'agissait d'un garçon. Sur cette révélation, elle ne sut si elle devait encore plus s'inquiéter ou non. Elle sentait parfaitement que l'inconnu essayé de la réchauffer, mais cela était inutil de faire tant d'efford, elle n'avait pas froid, mais cela, il l'ignorait. Il ne pouvait pas savoir du premier coup d'oeil que Nacura avait une température corporelle nettement endessous de la moyenne.
Le jeune homme ne cessait de lui poser des question, en particulier pour savoir si elle avait besoin de quelque chose. Elle aurait bien répondu, oui, je veux partir d'ici, mais aucun son de sortit de sa bouche, ou du moins, ce fut une autre phrase qui en sortie.


" Depuis quand suis-je ici ?"

Sa voie était douce et à la fois tremblente. Elle parlaut aussi d'une petite voie, comme si elle sortait d'une extinction de voix. Mais cela prouvait qu'elle devait être ici déjà depuis un petit moment, assez pour avoir du mal à parler et aussi à se tenir sur ses jambes. Elle avait également mal au dos, sûrement du fait que ses ailes se trouvaient depuis un trop grand moment rétracté dans son dos. Mais il fallait encore attendre avant de les déployer. il était même préférable de le faire dehors si elle ne voulait pas geler toute la pièce, ce qui arrivait souvent lorsqu'elle les déployait. déjà qu'elle avait fait descendre la température ambiante de la pièce, il ne fallait qu'elle baisse encore plus. Cela ne dérangeait pas Nacura, mais peut-être le jeune homme qui faisait tout pour qu'elle ait un peu plus chaud.

"Il est inutile de vouloir me réchauffer un peu plus car je n'ai pas froid."

Puis l'inconnu se présenta sous le nom de Nero. Ce nom ne lui disait rien. Après tout, elle ne pouvait pas connaître tout le monde. tant qu'elle connaissait le nom ainsi que l'aspect physique du directeur de Tnatum, dont elle se doutait se trouver, cela était satifesant, sans oublier aussi les personnes à éviter, mais cela, c'était une autre paire de manche. Il pressisa aussi qu'il était du secteur A. Zucun doute possible maintenant, elle se trouvait bien à Tnatum, mais tout était différent.

"Je m'appelle Nacura, et si nous sommes bien à Tnatum, je suis alors du secteur B. Désolé de paraître impolie, mais où sommes nous ? Et quest-ce qu'il s'est passé ? Je ne me souviens juste d'une simple explosion et puis plus rien. Vous pouvez m'expliquer, s'il vous plait."

Elle restait calme, ou plutôt elle s'était calmée depuis quelques minutes. Bien qu'elle se montrait calme, elle était aussi impatiente de savoir ce qu'il s'était passé et pourquoi elle se retrouvait une nouvelle fois dans ce genre d'endroit. Depuis sa première opération, elle avait horreur des pièces médicales, même s'il s'agissait d'une infirmerie. On ne savait pas sur quel médecin tomber.
Revenir en haut Aller en bas
Moréus Neron Kyotyo

avatar

Masculin
Nombre de messages : 172
Age : 34
Humeur : De TRÈS mauvaise humeur
Date d'inscription : 06/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement): aucun

MessageSujet: Re: Un réveil destabilisant [Nero]   Lun 28 Juil - 4:00

Le jeune homme continuait de frictionner les épaules de la jeune fille. Il essayait de ne pas y aller trop fort, évidemment, il n’avait pas envie de lui faire mal. M’enfin, peu importe qui ça aurait été, il n’aurait pas eu envie de lui faire mal. Sauf peut-être si c’était le directeur… Mais il ne devait pas être une femme, évidemment !
La jeune adolescente lui posa donc une question. Mais Nero n’avait aucune idée de la réponse.

« Euh… Eh bien, à ma connaissance, je ne vous ait pas vu arriver ici et je suis à l’infirmerie depuis mon arrivée, il y a de cela quelques jours… Je crois bien que… Vous êtes sûrement arrivée peu de temps avant moi, sinon alors que je dormais… »

La jeune femme avait une douce, mais petite voix qui semblait tremblotante. Non, en fait, sa voix tremblait un peu. Peu être bien de fatigue, comme ce pouvait être de froid, comme il pouvait y avoir toute sorte de raisons !

« Hum ? Oh, désolé… Je n’savais pas… »

Non, en fait Nero n’avait aucune idée si elle avait froid ou non. En tremblotant comme ça, il en avait eu l’impression, même si les possibilités que ce soit totalement autre chose étaient énormes. M’enfin, il cessa de lui frotter les épaules comme un pauvre crétin. Par contre, il lui laissa sa veste sur les épaules, seulement par pure précaution. Elle n’aurait qu’à la lui rendre si elle n’en avait pas plus besoin.

« Nacura… Je tâcherai de m’en rappeler, c’est promit. Impolie ? Mais non voyons… Tu es à l’infirmerie de Tnatum, m’enfin, c’est le deuxième Tnatum selon Elizabeth… L’explosion ? Je vais t’éclaircir un peu là-dessus. C’était le premier centre qui a pété. Un mutant, d’après ce que j’ai entendu, qui se serait pris pour une bombe humaine durant une opération. Personne n’a rien vu et tout a sauté avec lui. Il y a plusieurs survivants qui ont été transféré ici, plusieurs à l’infirmerie pour des cas de blessures, d’autres ont fuient totalement, l’explosion étant un bon moyen pour eux de s’enfuirent… M’enfin, ils se feront sûrement rattraper un jour ou l’autre… J’espère pour elle… »

Elle. Oui, Nero espérait que cette Elle en question se fasse ramener ici, saine et sauve. Sa fille unique. Plus il y pensait, plus il croyait qu’on l’avait forcée à fuir de l’endroit et des traqueurs de force. Si elle était morte, on aurait certainement ramener son corps à la morgue… Et comme cela faisait plusieurs jours déjà, elle devait sûrement déserter contre son gré. Ce devait être un mauvais tour de la part de Méa. Seule elle avait l’idée aussi tordue que de le faire souffrir, ainsi que Merona, leur fille.

_________________

"Le verbe aimer est un des plus difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif et son futur est toujours conditionnel"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un réveil destabilisant [Nero]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un réveil destabilisant [Nero]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un réveil difficile - Terminé
» Le réveil du chat
» Honor's Veil : les phoenix !
» Le réveil [Boule Epineuse]
» Un réveil difficile et un nouveau point de départ. [Libre à un membre de Fairy Tail]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tnatum :: RP-
Sauter vers: