Tnatum

.::Mutants, voici votre Enfer::.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Surprise! [Libre]

Aller en bas 
AuteurMessage
Akim Khoren

avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 07/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): B
Métier (membre du personnel seulement): /

MessageSujet: Surprise! [Libre]   Lun 8 Sep - 0:39

Akim ferma son unique œil. L’eau froide lui faisait le plus grand bien qui soit. Depuis l’explosion de Tnatum, le jeune homme restait hanté par ces flammes qu’il avait pu voir ce jour-là. Il ne descendait même plus dans les sous-sols par crainte de les voir à nouveau. Il n’osait plus approcher qui que se soit, par peur de rencontrer une bombe vivante qui le brûlerait à nouveau. Il approchait un peu Nathaniel et Elizabeth, mais sans plus. Odélys n’était plus depuis longtemps et Lyra passait son temps à disparaître pour réapparaître. Akim se retrouvait de nouveau seul pendant des mois, à rester le plus souvent possible enfermé dans sa chambre qu’il devait partager avec deux autres personnes, ce qui le rendait terriblement nerveux. Sortant de la douche après avoir fermé l’eau et s’être essuyé rapidement, le jeune homme se rhabilla rapidement. La salle de bain étant vide, il en profitait au maximum. C’était plutôt rare, que cet endroit était vide. Et avec le couvre-feu, Akim se retrouvait obligé de venir ici en même temps que tout le monde pour se laver, ce qui le mettait mal à l’aise.

S’assurant que son bandeau était bien en place pour cacher son « œil manquant », le Mutant soupira, attachant avec plus ou moins de difficulté les boutons de sa chemise. Il détestait ce genre de vêtement, avec lequel il devait se battre sans cesse. Malheureusement, c’était le seul truc de propre qu’il lui restait à mettre pour se balader dans Tnatum. La porte de la salle s’ouvrit, le faisant sursauter de plus belle, lui faisant perdre son bandeau et détachant du même coup le seul bouton qu’il avait réussit à fermer. Plaquant sa seule main sur son « œil » manquant, il tenta tant de bien que de mal de cacher le reste de son corps en refermant de son mieux la chemise à l’aide de son court moignon.


[Libre, j’avais envie de poster avec Akim.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mea / Merona Kyotyo

avatar

Féminin
Nombre de messages : 47
Age : 25
Localisation : Sur MSN quand il laggue pas ^^
Date d'inscription : 30/07/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement): Co-directrice / Aucun.

MessageSujet: Re: Surprise! [Libre]   Lun 5 Jan - 22:36

Une jeune femme se promenait lentement dans les couloirs de l'établissement. Rencontrant quelques mutants sur son passage, elle leur lança un regard neutre, mais tout de même supérieur, voir impérial. Ces êtres n'étaient que de pures hommes et femmes incapables de défendre ce qu'ils avaient. Se retrouver ici en était la preuve elle-même. Ils étaient ce qu'il y avait de plus minable sur cette terre qu'ils chérissaient. Elle ne leur portait aucune attention qui aurait pu les valoriser. Du moins, lorsqu'elle n'avait pas envie de s'amuser avec les sentiments de certains. Malgré tout, ils étaient trop faiblards, pour la plupart, pour avoir envie de s'amuser avec eux. Ils se laissaient que trop facilement avoir, sans même éprouver une quelconque résistance à son égard.

La jeune femme ne savait plus trop quoi faire. Elle se promenait, gardant toujours un œil ouvert au cas où son chevalier "préféré" déciderait de se pointer au même endroit qu'elle. Se doutant bien que lui avait besoin de se laver en tant qu'humain tout à fait normal, la jeune femme se dirigea vers la salle de bain. Au contraire de tous et chacun, elle n'avait pas réellement besoin de se laver. Purifier son corps, certes, mais se laver dans une salle répugnante de ce genre, non. Quelques minutes sous la pluie lui suffisait amplement. (Dis pas erk, elle est tout simplement pas humaine pour prendre une douce humaine ^^)

Arrivant à son objectif, elle fut surprise de n'entendre personne… Ou du moins, elle y croyait avant de voir cet horrible mutant. Il n'y avait pas peu dire, elle avait tout pour plaire, pour attirer quiconque alors que lui, cette chose, était dénudé de tout: beauté, charme, tout. Un borgne à qui il manquait évidemment un bras, à demi brûlé… C'était une vraie horreur. Mais qui avait bien pu laisser un être aussi répugnant entrer ici? À croire que l'on traquait réellement tout ceux qui possédaient ce qui ressemblait à un pouvoir. Était-ce l'un de ce monstre? Un pouvoir d'avoir l'air aussi horrible? Ça ne serait guère étonnant… Même une pauvre bête immonde enfermée dans une cage était moins horrible que cet homme.

La jeune femme pouffa presque de le voir aussi infortuné, tentant de camoufler son orbite vide et de refermer sa chemise. Son rire était si fin et merveilleux qu'il aurait pu passer pour un rire charmeur. S'avançant tranquillement vers l'homme, elle lui lança doucement, avec sa voix d'un ton magnifique et doux, calme et serein à la limite:

« Voyons, l'on dirait que je vous ait effrayé, n'est-ce pas? Mais voyons, il ne faut pas… »

Dans cet élan de gentillesse insoupçonné, elle lui pris les deux côté de la chemise de l'homme et les lui attacha soigneusement. Elle savait que de cette proximité, il pouvait ressentir assez facilement l'odeur qui lui permettait d'attirer ainsi les hommes dans ses filets grands ouverts. Elle avait bien envie de voir combien de temps il pourrait lui résister, lui, le laideron.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akim Khoren

avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 07/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): B
Métier (membre du personnel seulement): /

MessageSujet: Re: Surprise! [Libre]   Mar 6 Jan - 22:51

La femme qui entra était d’une beauté étonnante. Akim ne l’avait encore jamais vue, dans Tnatum, mais il faut dire que lui-même ne sortait que très peu de sa chambre, craignant le regard des gens sur lui. Néanmoins, jamais Akim n’avait pu croiser une jeune femme aussi magnifique dans tout Tnatum. Ses cheveux bruns semblaient avoir quelques teintes rosées sous l’éclaira des divers néons de la pièce. Ses yeux semblaient être d’un brun très clair, presque rouge ou rosé. Elle avait un visage étrangement beau. Un visage aux allures hautaines, mais fort agréable à regarder, néanmoins. Quand les yeux de la jeune femme se portèrent sur lui, le jeune Khoren se figea, incapable de bouger et parler alors que Méa approchait. Il aurait aimé fuir, partir loin d’ici pour qu’elle cesse d’approcher et qu’elle ne puisse pas voir de plus près son corps… mais ses pieds lui semblaient fixés dans ciment.

« Je… »

Il ne réussit pas à répondre. Il aurait aimé reculer, lorsqu’elle prit les deux côtés de sa chemise, mais il en fut incapable. Elle attacha sa chemise. Akim se sentait de plus en plus mal à l’aise. Elle était polie avec lui, elle ne semblait pas l’avoir dévisagé avec un air de dégoût, elle se montrait même gentille avec lui… Elle sentait bon… Il pouvait sentir son cœur battre plus rapidement. Akim ne comprenait pas ce qui lui arrivait pas. En fait, son esprit n’arrivait pas à combattre les charmes de cette belle jeune femme. Il n’avait eu qu’à la voir pour déjà l’adorer. Il la trouvait magnifiquement belle.

Méa serait peut-être déçue de voir Akim tomber si facilement dans ses filets… mais Akim était naïf et tellement seul qu’il ne lui fallait pas grand chose pour qu’il se mette à faire confiance à quelqu’un… à particulier à quelqu’un d’aussi beau et qui ne lui disait ou ne lui faisait rien de mal. Méa ne pouvait probablement pas comprendre combien Akim pouvait lui en être reconnaissant pour ce coup de main, de l’avoir aidé à attacher cette chemise avec laquelle il aurait dû se battre encore bien longtemps avant de réussir quoi que se soit. Même s’il était né avec un bras manquant, il n’arrivait pas à être adroit avec sa seule main.


« Je… euh… merci… »

Il rougit et baissa la tête, visiblement gêné. Que pouvait-il dire ou faire de plus, de toute façon? Méa lui avait fait terriblement peur sur le coup, en entrant, mais maintenant, il n’en avait plus peur du tout. Il avait… simplement envie de pouvoir la regarder, de sentir son cœur s’emballer à chacun des regards qu’elle pourrait lui jeter, de pouvoir sentir son doux parfums… L’œil unique du jeune Khoren se posa sur son cache-œil qui était tombé. La main toujours plaquée devant l’orbite vide, il hésita à ramasser ce qui cachait cette horreur. Méa risquait de voir cela et de trouver cela dégoûtant… Akim se savait déjà suffisamment repoussant avec son corps à moitié recouvert de cicatrices. Il n’avait pas envie d’infliger cette vision à Méa. Il finit par se pencher, rentrant la tête afin que ses longs cheveux cachent le mieux possible son orbite, puis, de son unique main, il saisit le cache-œil qu’il plaqua aussitôt où son second œil aurait normalement dû se trouver. Il le remit du mieux qu’il le put, prenant soin de bien l’attacher à l’arrière de sa tête. Elizabeth lui avait trouvé une petite épingle qui lui permettait de joindre les deux bouts de son vieux cache-œil le temps qu’elle lui déniche un cache-œil muni d’un élastique plutôt que de deux bandes de tissus à attacher.

« Qui… qui est-vous? Je… je ne vous avais jamais vu, auparavant. »

Sa voix tremblait légèrement, alors qu’il parlait tout en se relevant, sans oser regarder Méa dans les yeux. Il aurait pu faire n’importe quoi, pour cette jolie dame.

« Oh euh… je… je suis désolé, je peux vous laisser seule, si vous le désirez, je ne veux surtout pas vous déranger, j’avais terminé, ici, de toute façon… » ajouta-t-il, espérant au plus profond de lui-même que Méa lui demanderait tout de même de rester. Il ne comptait pas l’épiée. Il voulait simplement la revoir, n’en demandant pas plus que cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mea / Merona Kyotyo

avatar

Féminin
Nombre de messages : 47
Age : 25
Localisation : Sur MSN quand il laggue pas ^^
Date d'inscription : 30/07/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement): Co-directrice / Aucun.

MessageSujet: Re: Surprise! [Libre]   Dim 25 Jan - 5:40

Méa regardait le jeune homme. Elle avait assez d’expérience auprès des hommes pour savoir lequel d’entre eux l’observait avec dégoût et lequel la désirait par-dessus tout à cause de l’un seul de ses regards. Encore étonnant, l’hideux personnage face à elle semblait avoir plus de contenance – et peut-être de contenu, qui sait – que n’importe quel autre homme à son égard. À l’habitude, dès qu’elle se risquait à approcher un homme de trop près, il était presque en train de lui retirer sa robe au bout de deux minutes seulement. Mais ce n’était que dans les cas d’extrême faiblesse humaine. Mais bon, de voir ainsi cet affreux personnage, elle devait bien se douter qu’il avait sans doute vécu pire dans sa piètre vie. Malgré tout, Méa avait envie de s’amuser, même si l’horreur devant elle était le pire de ce qu’elle pouvait endurer. Après tout, ce ne serait pas elle qui risquait une rupture abrupte et sanglante et qui en souffrirait par la suite. Oh que non! Elle se ferait même un devoir d’empirer le cas de cette énergumène – qui est peu dire dans pareille situation.

Le jeune laideron semblait vouloir parler. Qu’il n’y arrive pas plaisait parfaitement à l’enchanteresse. Inutile de rajouter les sons horribles qu’il arrivait à produire miraculeusement à la laideur de son corps. Puisqu’il fallait bien le dire, Méa était la spécialiste de l’apparence. Si ce n’avait pas été de cette soudaine envie de jouer avec les sentiments de cet affreux, elle serait partie en courant à toutes jambes pour fuir cet endroit de maudits.

Boutonnant le dernier bouton de la chemise, celui du haut par conséquent, la jeune enchanteresse fit glisser délicatement ses paumes sur le vêtements, s’attardant quelque peu afin de voir quel effet cela donnerait à cet homme proprement laid, dans un geste pour lisser le vêtement quelque peu frippé. Elle sentait, pour le peu de temps qu’elle les y avait laissées, que le cœur du jeune homme s’était mis à battre rapidement. Tiens, tiens, tiens… C’était intéressant. Une jolie petite idée même… Pourquoi ne pas essayer de le tenter, lui montrer ce que nombreux paieraient cher pour l’obtenir, simplement pour le tester? Après tout, Méa n’était pas pressée du tout de savoir combien cette horreur valait au lit.

Penchant adorablement la tête vers lui, afin d’entendre le peu qu’il venait de dire, la jeune femme sourit.

« Mais il n’y a pas de quoi… Il faut toujours aider les autres sur son chemin lorsque besoin est… C’est ce que ma mère m’a toujours appris! », fit-elle, d’un air enjoué qu'elle seule savait faux.

"M'enfin... C'est ce qu'elle a toujours tenté de m'inculquer...", songea-t-elle intérieurement avaec mépris.

Elle le regarda prendre son bandeau et le placer sur son hideuse figure, tout en sachant très bien qu’elle devrait à nouveau l’aider pour qu’il rampe dans la direction qu’elle souhaitait. Elle voyait bien qu’il avait toutes les peines du monde pour l’attacher, autant qu’avec sa chemise. En tant normal, elle se serait grandement réjouie de le voir souffrir ainsi, mais bon, ses plans changeaient plus ou moins avec ses envies de s’amuser.

« Oh! Attends un peu, tu n’y arriveras jamais comme ça…»

Méa se rapprocha à nouveau de lui, feignant parfaitement bien la jeune fille généreuse qui avait envie d’aider les autres tous les jours, tellement qu’elle failli se croire elle-même, se qui la fit rire à nouveau. Elle attrapa l’épingle et s’attarda à l’attacher derrière la tête baissée du monstre humanoïde. De ce fait, et elle en jubilait presque intérieurement, elle savait qu’il avait une agréable vue de son buste à demi découvert de son décolleté. Et elle ne se dépêcha pas pour autant! Elle prit son temps, « l’aidant » à cacher entièrement son œil sans misère aucune.

Se reculant légèrement à nouveau, elle alla croiser ses mains dans son dos, une mine terriblement adorable sur le visage.

« Hum, moi? Hey bien… Tout le monde m’appelle Méa. Je suis nouvelle dans l’établissement. Et toi, qui es-tu, bel inconnu?», prit-elle plaisir à quasi-fredonner.

Comparé à lui, Méa était totalement calme et n’avait aucunement l’air de lui mentir volontairement et avec beaucoup de plaisir. À quoi bon le faire souffrir tout de suite par petits morceaux alors qu’elle pourrait le faire agoniser longuement et férocement plus tard?

« Oh, mais non! Tu peux rester si tu en as envie, ça me fera un peu de compagnie après tout…»

Sur ce, elle partit d’un ton léger vers l’une des cabines disponible, retirant ses vêtements malgré l’horreur qu’elle aurait à passer sous de l’eau contaminée comme de la boue. Faisant mine de ne pas s’en rendre compte, Méa fit tout de même exprès afin de laisser un léger espace ouvert, se positionnant entièrement nue vis-à-vis. Combien de temps prendrait-il à l’apercevoir puis à venir la rejoindre?

[désolée, j'avais une idée, mais finalement ça a ch*er à la fin ^^""]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akim Khoren

avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 07/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): B
Métier (membre du personnel seulement): /

MessageSujet: Re: Surprise! [Libre]   Sam 7 Fév - 22:08

Le visage pâle d’Akim avait prit une jolie teinte rouge quand Méa avait lissé ses vêtements. Gêné plus que jamais, le jeune homme avait baissé la tête pour cacher un peu son trouble tandis que son cœur semblait s’être complètement épris de cette magnifique jeune femme.

« Merci… C’est vraiment très gentil. Votre mère est probablement quelqu’un de vraiment très bien. La… la plupart des gens ne m’auraient pas aidé. » dit-il, une pointe de tristesse dans la voix.

Pourtant, Akim n’était pas un monstre. Il avait seulement une malformation et des cicatrices sur une moitié de son corps. Elizabeth n’avait pas eu peur de lui… elle l’avait approché sans le regarder avec un air de dégoût. Elle avait été gentille, avec lui… elle était restée quand il avait eu besoin de réconfort suite à cette explosion dans Tnatum.
Méa l’aida à attacher correctement son cache-œil. Akim pencha légèrement la tête vers l’avant pour lui facilité la tâche. Même s’il n’était pas bien grand, il se doutait bien que Méa serait en mesure de mieux l’aider si elle voyait ce qu’elle faisait. Ce n’est que lorsqu’il prit conscience que son idée de pencher la tête n’était peut-être pas aussi bonne que cela qu’il se mit à rougir de plus belle : il avait son unique œil rivé sur le décolleté de cette magnifique jeune femme. Une sorte de panique se forma à l’intérieur de lui. Il songea à relever la tête, mais en fut tout simplement incapable, comme si une part de lui refusait et luttait pour rester ainsi… pour continuer de regarder.

Ça n’avait pas le moindre sens! Comment un type comme lui pouvait simplement songer à s’intéresser à une jeune femme comme Méa?! Méa était d’une beauté éclatante et lui d’une laideur si terrible… Elle ne voudrait jamais de lui. Il se força à fermer son unique œil, mais sans trop de succès, celui-ci cherchant à s’ouvrir de nouveau.

Elle termina enfin. Akim avait l’impression que ce moment avait duré des heures et des heures. Un calvaire fort agréable dont il aurait néanmoins préféré se passer. Méa se présenta. Elle était nouvelle ici? Akim avait rarement pu rencontrer des nouveaux, ici, à Tnatum. Il ne sortait pas assez de sa chambre pour cela, d’ailleurs.
Bel inconnu? Elle se moquait de lui ou quoi? Il n’était pas beau et il le savait très bien.


« Enchanté… Je m’appelle Akim… Akim Khoren… mais… arrêtez de dire des trucs du genre. Je ne suis pas… beau. Je sais que j’ai des cicatrices partout… que cela… révulse la plupart des gens. »

Peut-être que Méa n’avait pas comprit qu’Akim se trouvait laid et savait pertinemment de quoi il avait l’air… mais cela ne changea pas grand chose à l’attitude du jeune homme qui semblait s’enticher d’elle toujours de plus en plus.

Son visage d’ordinaire trop peu souriant fut néanmoins fendu par un très large sourire quand elle lui dit qu’il pouvait rester. Il oublia rapidement les derniers propos de Méa, trop heureux à l’idée de pouvoir attendre qu’elle ait prit sa douche pour continuer de l’observer une fois qu’elle en serait sortie, propre et fraîche. Il la regarda partir en direction d’une douche et s’adossa au comptoir pour attendre. Peut-être qu’il se rapprocherait lorsqu’il entendrait l’eau couler, il pourrait continuer de discuter avec cette belle jeune femme.
Jetant un coup d’œil à la douche où celle-ci était partie, Akim ouvrit grand son unique œil, surpris. Savait-elle qu’une petite ouverture dans la porte lui permettait de la voir?! Et elle… n’avait plus le moindre vêtement sur le corps. Rougissant, il détourna le regard. Si belle. Jamais encore il n’avait ressentit autant d’attirance pour qui que se soit. Sans comprendre pourquoi, son esprit restait obnubilé par cette image de Méa. L’œil d’Akim se posa de nouveau sur l’ouverture. Lui qui n’était aucunement pervers se retrouvait à reluquer la plus belle des jeunes femmes qu’il ait jamais rencontrée. Méa lui faisait penser à ces reines ou à ces déesses de roman que tout un peuple pouvait réussir à aduler et aimer pour leur simple beauté et leur bonté… même si dans plusieurs cas, la bonté se transformait parfois en cruauté au fil des pages.

D’un geste inconscient, la main d’Akim vint détacher les boutons de sa chemise. Il mit moins d’une minute à retirer celle-ci : il est toujours plus facile de déboutonner quelque chose que de boutonner. La chemise finit sur le sol.
Le pantalon termina au même endroit, ainsi que le sous-vêtement d’Akim. Complètement hypnotisé par l’image de Méa, il se dirigea, complètement nu, vers la cabine de Méa et s’y faufila. Akim, d’ordinaire si timide, n’était plus totalement lui-même. Méa l’avait totalement charmé. Seule une infime partie de lui-même se demandait pourquoi il avait finit nu dans une cabine de douche avec une telle femme alors que lui-même était horriblement laid.


« Je… euh… »

Il avait envie de partir de cet endroit, de quitter la cabine, de faire comme si rien ne s’était passé, mais ses jambes refusaient de bouger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mea / Merona Kyotyo

avatar

Féminin
Nombre de messages : 47
Age : 25
Localisation : Sur MSN quand il laggue pas ^^
Date d'inscription : 30/07/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement): Co-directrice / Aucun.

MessageSujet: Re: Surprise! [Libre]   Ven 20 Fév - 3:26

La jeune femme, étant entièrement nue sous l’eau tiède, comptait lentement les secondes qui s’écoulaient. Elle entendit vaguement un bruit mas de l’autre côté de la porte avant d’entendre celle-ci laisser passer le jeune Khoren. Elle n’avait pas besoin de le regarder pour savoir qu’il était troublé. Il en serait tout autant plus facile de le briser en morceau dans quelques temps, alors qu’il se serait attaché à elle. C’était si facile, même en présence de mutants. Les humains venaient qu’à perdre la tête que de n’être en sa seule présence, même si ses pouvoirs n’étaient nullement activés. Certains en mouraient mêmes, par moment, puisque leur cœur les lâchait sous l’effet de l’attirance qu’ils pouvaient éprouver. C’était un quelconque avantage que les mutants, qui possédaient déjà de stupides petits pouvoirs, possédaient sur cette race inférieure et misérable. La netteté de son pouvoir de charme était légèrement diluée. Mais bon, il n’en restait pas moins que certains en restaient tout autant affectés… Du moins, c’est l’impression que donnait l’horreur derrière elle.

Les cheveux dégoulinants, plaqués contre sa peau trempée, la jeune enchanteresse se retourna légèrement et sursauta un peu. Elle n’avait pas eu à faire semblant cette fois. La laideur de la créature derrière elle était si effrayante qu’elle aurait pu s’enfuir sur le coup. Mais elle n’en fit rien. Elle avait une bien meilleure idée en tête, et ce depuis le début (J’t’en parlerai ^^ C’est trop sadique Twisted Evil ).

« Eh bien… Il va falloir que je t’aide à nouveau pour ta chemise à ce que je vois…, fit-elle, totalement innocente en se retournant totalement face à lui. Tu avais envie de me tenir compagnie, je me trompe, Akim? »

Toujours en cherchant à le mettre à l’épreuve, Méa laissa filer un peu plus son charme l’envelopper. L’eau avait tendance à effacer les effets de son pouvoir à long terme, surtout lorsqu’elle n’était pas présente dans les parages. Tout comme l’alcool ou les drogues. Ça avait exactement été le cas de Nero. Si personne ne l’avait drogué pour l’amener ici, il aurait toujours été sous son emprise. Même que depuis longtemps, il aurait cherché à la retrouver. Il n’y aurait donc pas eu de cette Elizabeth pour briser ses plans. Maintenant, si la jeune femme désirait ramener et Merona et Nero dans leur pays, elle devrait d’abord couper tous les liens qu’ils avaient ici. Amis, familles… Pour ce qui était de cette sale Morrisson, elle se ferait un plaisir de la supprimer la dernière. L’on ne faisait pas perdre inutilement son temps à une enchanteresse sans en payer les conséquences!

Regardant intensément le jeune homme dans les yeux, ou du moins celui qui lui restait, Méa attendit patiemment sa réponse à sa question. Et puis, la cabine était si petite…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akim Khoren

avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 07/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): B
Métier (membre du personnel seulement): /

MessageSujet: Re: Surprise! [Libre]   Lun 15 Juin - 3:02

Méa était la femme la plus merveilleuse qui lui avait été permis de voir. Elle était… tellement belle. Elle était là, près de lui, entièrement nue sous l’eau de la douche. Aux yeux d’Akim, elle était le trésor le plus magnifique qui soit. Même sans son pouvoir d’attraction, Akim n’aurait jamais pu lui refuser quoi que se soit. Si belle… si merveilleuse… Elle avait un port de déesse.

Quand il la vit sursauter, lorsqu’elle sembla le remarquer, cela lui causa un terrible pincement au cœur. Il lui faisait peur, peut-être… Elle ne le trouvait pas beau, mais Akim ne lui en voudrait jamais pour cela. Il était laid, il le savait. Par contre, il ignorait à quel point il pouvait dégoûter Méa et c’était probablement mieux ainsi. Akim souffrait déjà suffisamment.


« Je… euh… Oui… enfin, non… Je suis désolé… je n’aurais pas dû entrer… je ne sais pas ce qui m’a prit… J’aurais dû attendre… Pas entrer… Je suis désolé… »

Le regard de Méa était si intense… Akim ne s’était jamais sentit tant attiré par quelqu’un. Depuis qu’il avait été sortit de chez lui, jamais Akim n’avait pu voir autant de belles jeunes femmes, mais aucune d’elles n’égalaient Méa en beauté. Même le plus petit de ses orteils semblait tout aussi désirable que le reste de son corps. Le jeune Khoren rougit de plus belle, mal à l’aise.

« Vous êtes si belle… Je… je n’avais jamais vu une jeune femme aussi magnifique que vous, auparavant. Aucune de celles que j’ai pu voir jusqu’à maintenant ne vous égale… »

Il était complètement médusé par Méa, incapable de sortir de cette petite douche, son unique œil plongé dans celui de Méa. Il y avait une telle tendresse dans le regard d’Akim! Il aurait suivit cette jeune femme jusqu’au bout du monde, si elle le lui avait demandé! Méa lui semblait si merveilleuse! Il avait peine à croire qu’elle puisse lui porter un peu d’attention. Une femme comme elle qui s’adressait à lui! Jamais il n’aurait cru ce genre de chose possible. C’était comme si la plus belle des déesses s’adressait au plus laid et plus pauvre de ses nombreux disciples.


« Je ne comprends pas pourquoi… vous m’avez adressé la parole… Je ne suis pourtant qu’un moins que rien, à côté de vous… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mea / Merona Kyotyo

avatar

Féminin
Nombre de messages : 47
Age : 25
Localisation : Sur MSN quand il laggue pas ^^
Date d'inscription : 30/07/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement): Co-directrice / Aucun.

MessageSujet: Re: Surprise! [Libre]   Sam 4 Juil - 19:06

« Mais non, tu n’as pas à être désolé, Akim! Ça ne fait rien, tu es déjà tout mouillé! »

La jeune enchanteresse fixait toujours le laideron droit dans « les yeux ». C’était fou à quel point il pouvait être horrible… mais jamais au sens que Méa allait lui montrer. Mais pour cela, il devait vraiment tomber dans ses filets… Il semblait ne pas en être loin pourtant… Il fallait donc que l’enchanteresse reste encore un moment aussi douce et enjouée qu’une gamine ignorante.

« Roh, mais arrête, tu es trop gentils! »

La laideur à ses côtés semblaient réellement sur le point de tomber dans son piège, mais… Il manquait un petit quelque chose. Méa se devait donc de l’aider à s’y pousser comme un vulgaire insecte que l’on écrase afin d’achever ses affreux jours. Ce fut pourquoi elle s’approcha encore un peu plus de lui afin de lui attraper le visage de ses paumes, lui faisant pencher la tête un peu vers elle pour être à sa hauteur. Pour finalement l’embrasser sur la joue. En guise de faux remerciement face à son compliment. Il serait trop facile pour elle, maintenant qu’elle avait osé l’approcher encore et l’embrasser, de le garder comme une vulgaire proie. Quoi que la vulgaire proie en ce moment ressemblait plus à une momie qui aurait retrouvée une infime partie de vie… même si Méa aurait largement préférée la momie.

« Pourquoi? Personne ici ne m’approche ou n’ose me parler quand j’arrive quelque part… Je me sens un peu seule ici, surtout que mon compagnon m’a trompé avec une autre… Et dans tout ça, je passe pour le vilain personnage… »

Feignant toujours aussi bien, Méa replongea à nouveau son regard dans celui du monstre, mais cette fois-ci avec une certaine pointe de tristesse dans le regard. Chose qui donne bien souvent le coup de grâce à ses victimes. Quoi que cette fois-ci, elle n’avait pas vraiment eu à mentir sur ce qui se passait depuis qu’elle était arrivée à Tnatum…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Akim Khoren

avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 07/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): B
Métier (membre du personnel seulement): /

MessageSujet: Re: Surprise! [Libre]   Dim 11 Oct - 20:38

Elle lui avait dit qu’il était gentil. Elle l’avait embrassée sur la joue. Elle avait touché ses joues de ses mains… Elle lui avait embrassé une joue… Akim avait l’impression d’être dans un état second. L’endroit où les lèvres de Méa s’étaient posées lui semblait plus chaud que tout le reste de son corps, comme si elle y avait laissé ses lèvres. Et puis ce regard si triste qu’elle avait alors que Méa lui avouait que son compagnon l’avait trompée… Le cœur serré, Akim détourna le regard, incapable de supporter cette lueur de tristesse dans les yeux de cette femme si magnifique. Qui pouvait donc se permettre de faire du mal à une jeune femme comme Méa? Elle était gentille et belle. C’était déjà bien plus que ce qu’il pouvait demander. Elle aurait pu être belle et méchante, après tout.

Mais… Akim ne comprenait pas comment Méa pouvait passer pour le vilain personnage dans toute cette histoire. Si c’était Lui qui l’avait trompée Elle, alors pourquoi Elle était mal vue? Même dans les livres, celui qui osait trahir l’autre était détesté. Pas le contraire. La réalité était-elle à ce point différente des livres? Il ouvrit la bouche, comme pour parler, mais la referma presque aussitôt. Il ne voyait pas ce qu’il pourrait dire à Méa. À part « C’est bien, c’est comme pour moi », il n’avait rien de bien gentil qui lui passait par la tête afin de la réconforter. Il mit un temps avant de lever l’œil vers Méa. Elle semblait toujours aussi triste. Le cœur serré, il finit par oser dire quelques mots :


« Je… enfin, je ne crois pas que se soit juste. Je ne comprends pas pourquoi ce n’est lui qui passe pour le méchant, mais… Ne pensez pas aux autres. S’ils ne vous apprécient pas, c’est leur problème, non? Et puis vous n’êtes pas seule… moi, je suis là… »

Il avait murmuré les derniers mots de sa phrase, visiblement gêné de se donner autant d’importance. Méa n’était pas seule, mais il n’avait aucun droit de comparer sa situation à la sienne. Akim se sentait mal. Il se permettait de dire à Méa qu’elle n’était pas seule parce que lui était là pour elle.

« Enfin, ce que je veux dire, c’est que… que moi, je vous comprends et que je ne comprends pas pourquoi vous passer par la méchante, c’est trop injuste. Enfin, ce que je veux dire, c’est que ce genre de choses ne devrait pas arriver à des gens comme vous. »

Plus il parlait, et plus le jeune homme avait l’impression de mal s’expliquer. Et plus il avait l’impression de dire un peu n’importe quoi. Akim avait d’ailleurs du mal à penser de façon claire. Il avait l’impression que ses pensées, peu importe de quoi il s’agissait, le ramenait toujours à Méa. Il ne pensait qu’à elle, il ne voyait qu’elle.

« Oublie les autres… C’est leur problème, s’ils osent te voir comme la méchante, dans toute histoire. Tu n’es pas à blâmer, tu n’as pas à être triste à cause d’eux. »


Il ne comprenait pas comment on pouvait simplement oser accuser une jeune femme aussi belle et gentille. Du bout des doigts, il effleura la peau du bras de Méa. Il aurait donné n’importe quoi, pour la serrer dans ses bras. Il trouvait déjà miraculeux le fait qu’il ne la dévorait pas littéralement des yeux. Il arrivait tant de bien que de mal à l’observer dans les yeux… et pourtant, il se sentait tout autant envoûté par sa beauté que s’il avait pu regarder tout son corps. Il mit quelques secondes à se rendre compte de ce qu’il faisait. Hésitant, il finit par éloigner sa main de la douce peau du bras de Méa, visiblement gêné de s’être laissé emporter de la sorte. Il ne voulait pas gâché ce moment. Il ne voulait pas perdre la proximité qu’il avait avec Méa. Il tenait à elle… il tenait à elle bien plus qu’à n’importe qui d’autre en ce monde. Akim avait d’ailleurs l’impression que plus rien ne comptait… plus rien sauf Méa et le bonheur de celle-ci.

« Je… je suis au secteur B… enfin, si jamais tu as besoin de… parler à quelqu’un, tu pourras venir me trouver. Je suis… presque toujours dans ma chambre. Je… je n’en sors pratiquement jamais, en fait. »

Il rougit. Comment pouvait-il s’imaginer un seul instant que Méa viendrait le voir là-bas? Il avait l’impression d’embêter Méa… mais il avait besoin de lui dire tout cela. Il s’accrochait à l’espoir de la revoir.

« Qu’est ce qui pourrait te faire sourire? »

Il n’avait plus envie de la voir triste. Il préférait son joli sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mea / Merona Kyotyo

avatar

Féminin
Nombre de messages : 47
Age : 25
Localisation : Sur MSN quand il laggue pas ^^
Date d'inscription : 30/07/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement): Co-directrice / Aucun.

MessageSujet: Re: Surprise! [Libre]   Ven 26 Fév - 22:36

L’eau tombait toujours avec le même débit sur tout le corps de la jeune enchanteresse et sur son interlocuteur. Ni l’un ni l’autre ne semblait avoir encore connaissance de celle-ci. Seule leur conversation ne semblait importante. Pourtant, à l’intérieur même des pensées de la jeune femme, celle-ci s’impatientait. L’affreux monstre à ses côtés semblait prendre du temps à réagir à son charme, ce qu’il l’énervait. Jamais un homme n’avait résisté à ses charmes bien longtemps. Chacun était tombé dans le panneau et en avait subit les désastres. De plus jouer les innocentes victimes ne l’intéressait plus depuis bien longtemps, seul le résultat lui plaisait, celui de détruire à petit feu la seule lueur d’espoir dans l’âme d’un homme trop faible face à elle. Après tout, elle était co-directrice de cet établissement, non?

« Juste? Il n’y a rien de juste là-dedans… Il avait de l’influence dans le pays d’où je viens… Ce n’est qu’un manipulateur grossier qui s’est joué de moi trop facilement… Il est là le problème. Chaque personne qu’il croise me hait subitement à cause de lui… »

Se retournant théâtralement dos à l’hideux, la jeune femme esquissa une certaine peine. Elle n’eu pas à laisser couler une seule larme puisqu’ainsi, sous la douche, l’eau les aurait de toute manière évincées. Elle se permit tout de même de bien jouer son rôle et improvisa. Elle éclata donc en sanglots, se cachant alors les yeux de ses mains. Laissant alors le jeune Quasimodo se perdre en explications, elle continua ainsi son manège avant de se calmer et de répondre :

« Tu… tu crois vraiment… ce que tu dis?, fit-elle, encore toute triste. »

Ne s’étant pas retournée vers l’hideux, elle sursauta légèrement lorsqu’elle sentit quelque chose sur son bras. Sur le coup, la jeune enchanteresse l’aurait simplement repoussé puis engueulée comme un chien pour avoir osé s’approcher d’elle de la sorte, mais comme son rôle de jeune femme sans défense l’obligeait, elle ne fit que retourner la tête vers la main du monstre à côté d’elle, comme si ce simple geste la touchait. Elle approcha ses doigts vers les siens au moment même où il retira sa main de son bras. La jeune femme en était alors soulagée, déjà dégoûté d’avoir à imaginer le physique horrible de l’autre.

« Pourquoi… pourquoi me dis-tu ça maintenant, Akim? J’t’en pris, ne pars pas… Ne me laisse… pas seule ici… »

Se retournant donc, la jeune femme feint alors d’éclater en larmes plus que sincères, s’appuyant contre l’énergumène pour plus de réalisme.

« Reste avec moi, je t’en pris… Ne me laisse pas seule ici… je n’ai personne… sauf toi… »


[Désolée pour le temps que ça aura pris ^^" Je l'avais oublié T_T Me tape pas, j't'en pris T_T]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Surprise! [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Surprise! [Libre]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une belle surprise ! [Libre]
» La rosée du matin sur un air de poème [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tnatum :: À l'intérieur de Tnatum ~ Le second étage ~ :: La salle de bain commune-
Sauter vers: