Tnatum

.::Mutants, voici votre Enfer::.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 L'arrivé de l'innocence. [Pv Moréus Neron Kyotyo] [FINI]

Aller en bas 
AuteurMessage
Celeste Even

avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 27
Date d'inscription : 03/05/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): B
Métier (membre du personnel seulement):

MessageSujet: L'arrivé de l'innocence. [Pv Moréus Neron Kyotyo] [FINI]   Dim 22 Juin - 2:53

L’explosion. Céleste avait erré entre les corps, avant de tomber, inconsciente. Sans qu’elle ne puisse s’apercevoir de rien elle fut charger dans une camionnette, et emmener ici. Le nouveau Tnatum, perdu au milieu de nulle part. L’enfant n’avait aucune idée de son existence. Certes, elle avait pourtant vécu la majorité de sa vie dans un bâtiment de même nature. Juste avec moins de moyen et moins de monde non plus. Tant en scientifique qu’en mutant. Avec, cependant, un règlement probablement pire qu’ici. Du moins, à certain aspect. Après, était-ce comparable ? Ici ! Ici c’était encore inconnu. Enfin, il n’y avait eu nul besoin de quelconque produit calmant ou de violence pour emmener Céleste. Puisqu’elle avait perdu connaissance, une minute ou deux avant qu’ils arrivent. A présent déposé au sol de la salle d’accueil. Le petit corps respire difficilement. Serrant, comme-ci cela était la dernière chose qui lui restait, le lapin en peluche blanche. D’origine, du moins. Salit par l’incident, il est devenu plus gris ou marron. Poussiéreux, sale, incroyablement sale. Mais peu importe, il pourrait lui manquer un œil, qu’elle l’aimerait toujours. Tuzki, seul ami. Muet. Sa veste trop grande, couvrant le haut de ses cuisses, habillé d’un pantalon de même teinte. Dépassant sur ses mains aussi. Et son chapeau, genre de casquette gavroche rouge, qui lui sied comme un gant, est tombé juste au devant de sa tête. Quant à ses cheveux de feu, ils tombent de part et d’autre d’elle. Elle qui est endormi, d’un sommeil sans rêve.

Les minutes s’écoulent, il est tard, il fait nuit. Un œil s’ouvre dans la pénombre, vert, bougeant furtivement. La gamine se relève subitement, n’arrivant pas à se rappeler où elle était. Se frotte le front, elle à mal. Le choc de sa propre explosion est toujours là. Elle se lève, un peu timide et fait rapidement le tour de la pièce. Petite, bien trop petite. Plus petite encore que sa chambre, ou sa cellule plutôt. Elle ne voit rien, tâte sur le mur et trouve l’interrupteur. Le bon, heureusement, celui de la lumière et nullement l’un de ceux d’urgence. Elle cligne des yeux, plusieurs fois, pour s’habituer. L’ampoule, unique, suspendu au plafond, éclair bien mal. Trop violente, et à la fois pas assez éclairante. Elle s’approche de la porte, actionne la poignée, bloqué. Elle n’insiste pas, elle à l’habitude d’être enfermé. Juste qu’elle aimerait savoir où elle se trouve. Elle ne se souvient pas vraiment que « chez elle », à été détruit par accident. Elle pense que c’est Lou qui l’a enfermé ici, sans doute, et pour une bonne raison. Pourquoi sinon ? Elle retourne contre le mur, en face de la porte, pas si loin et s’y laisse glisser. Assis à terre, elle regarde en Tuzki, l’étudie, puis le serre contre elle. Elle soupire, fatigué. Elle ne s’est même pas rendu compte qu’elle était blessé. Son visage est sale, à moitié noir ou un peu acajou. Du sang coule un peu de son front, ses vêtements son en parti déchirer. Et elle a quelques blessures aux bras, des débris de verre ou de bois lui sont entré dans la peau. Assez petit. Elle à un peu mal, c’est vrai. Mais d’un autre coté, elle est tellement habitué à la douleur, qu’elle n’y prêtes pas attention.

Elle fini par s’endormir, après avoir lutter un long moment contre la fatigue. Le temps passant plus rapidement. Du moins illusoirement, elle ne s’en rend simplement pas compte. Les minutes, les heures. Il fait jour à présent dehors, lorsqu’elle ouvre à nouveau les yeux. Ayant toujours du mal à se situé. En étant toujours incapable. Elle se lève, fait un pas ou deux, la peluche toujours serrer fortement. La porte s’ouvre…


Dernière édition par Celeste Even le Mar 6 Jan - 1:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moréus Neron Kyotyo

avatar

Masculin
Nombre de messages : 172
Age : 34
Humeur : De TRÈS mauvaise humeur
Date d'inscription : 06/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement): aucun

MessageSujet: Re: L'arrivé de l'innocence. [Pv Moréus Neron Kyotyo] [FINI]   Lun 23 Juin - 19:04

Nero venait de se réveiller. Elizabeth dormait, collée contre lui. Elle avait tenue à rester plus longtemps, mais s’était rapidement mise à cogner des clous. Évidemment, comme les chambres se verrouillaient automatiquement, c’était inutile de l’envoyer à sa chambre pour la nuit. Le jeune homme l’avait donc prise en charge et l’avait couché à ses côtés. Bon, d’accord, ils étaient un peu à l’étroit, mais qui n’aimerait pas passer la nuit blotti contre l’amour de sa vie ?

S’étirant les bras tout en prenant grand soin de ne pas la réveiller, le jeune Moréen se mit à bailler longuement. Sa belle lui avait mentionné un accueil à faire ce matin. Dommage, il ne la réveillerait pas pour ça. Il y irait à sa place pour une fois. Elle pourrait se reposer tranquillement en restant ici. Il prit un post-it sur sa table de chevet et un crayon. Il y laissa un mot à sa belle qu’il lui glissa entre les mains. Il sortit du lit et s’assit sur la chaise pour lui remonter les couvertures sur les épaules et lui faire une bise sur le front. Ses jambes étaient capable de supporter son poids depuis quelques temps, mais jamais trop longtemps. Elles étaient encore affectées par les drogues lors de sa nouvelle capture. Son œil gauche portait encore les marques de l’explosions, mais il s’améliorait de jour en jour.

Prenant une des béquilles qu’il avait utilisé ces derniers temps, Nero laissa sa charmante Elizabeth dormir et quitta l’infirmerie. Pour le nombre de fois où il pouvait sortir tranquille pour se dégourdir les jambes sans passer son temps à inquiéter Eli s’il avait une légère faiblesse. Puis il se dirigea vers la salle d’accueil. Celle-ci était verrouillée, mais Nero avait préalablement songé à prendre les clés d’Elizabeth avant de partir. Il ouvrit donc la porte et entra.

Nero y vit la petite mutante debout, bien réveillé, mais sale. Sûrement à cause de l’explosion. Non, ce devait être à cause de l’explosion. Ce petit visage craintif, Nero avait l’impression de l’avoir déjà vu au premier Tnatum. M’enfin, dans son état, elle devait avoir mal et avoir peur, oui, surtout avoir peur. Elle serrait une peluche dans ses bras, sûrement par crainte.

Le jeune homme plaça sa béquille contre le mur pour pouvoir s’asseoir au sol, à la hauteur de la petite.

« Je m’appelle Nero, je suis là seulement pour te dire où tu es. Tu es à Tnatum, un laboratoire où les Mutants sont étudiés par des Humains. »

Puis, il vit que son front saignait. Il ajouta :

« Tu as mal ? Je peux m’occuper d’aller te chercher des pansements si tu as trop mal. Je n’ai pas de pouvoir pour soigner ça, mais je crois que ma fiancée pourrait te soigner ça facilement.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celeste Even

avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 27
Date d'inscription : 03/05/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): B
Métier (membre du personnel seulement):

MessageSujet: Re: L'arrivé de l'innocence. [Pv Moréus Neron Kyotyo] [FINI]   Mar 24 Juin - 22:25

Debout, sans doute où ce qui devait être le centre de la pièce, Celeste fixait la porte avec une petite anxiété. Toujours, même là-bas, lorsqu’on ouvrait la porte de sa cellule où allait la chercher dans une pièce de l’établissement même si elle ne pouvait y errer bien souvent, voir jamais, elle éprouvait cette peur. Cette crainte, loin d’être irraisonné. Puisque jamais on n’aurait été la voir pour faire autre chose que des expériences, ou pour la punir pour diverse raisons auxquels elle croyait. Comme le fait qu’elle était soit disant un monstre, ou possédé par le diable voir pire qu’elle était sa progéniture. Déjà que cela, sa mère pieuse, trop, lui avait toujours répété. La gamine, aurait pu sembler avoir subit un lavage de cerveau, d’avoir été façonné dans un moule, puisqu’elle l’admettait elle-même. Elle était l’enfant de Satan, ou tout du moins contrôlé par lui, et un monstre à cause de ses pouvoirs. D’ailleurs, pour elle chaque mutants étaient des monstres. La porte s’ouvrit donc, sur un jeune homme qui avait du être récemment blessé. Du moins, elle le supposait en voyant sa béquille. Elle avait déjà vu l’un des scientifiques en avoir. Qui était-il ? Pour le moment c’était la question qu’elle se posait le plus. Elle ne l’avait jamais vu, lui. Etait-il un nouvel humain qui travaillerai au C.E.M ? Oui, C.E.M, il lui semblait bien que c’était le nom de l’établissement où elle vivait. Secret aussi, enfin cela elle n’en avait aucune idée. Centre d’étude des mutants, ou des monstres. A voir, selon le point de vu. Celeste, ne pu s’empêcher un pas en arrière. Comment était-il lui ? Probablement comme les autres. Elle le croyait. Alors, elle fut surprise de la voir s’asseoir en face d’elle, pour être à sa hauteur sans doute. Il disait s’appeler Nero. Étrange, elle n’avait jamais entendu ce prénom là nul par auparavant. Et qu’elle était à Tnatum, un laboratoire où était étudié les mutants par des humains. Oui, cela ne l’étonnait pas. Aucune surprise ou de peur ne traversa son regard. Naturellement craintif. Parcontre, Tnatum ? Elle n’avait jamais entendu parler de cet endroit. Pourquoi n’était-elle plus là-bas ? Enfin, si on l’avait emmener ici, elle n’avait sans doute rien à dire.

_T-Tnatum ? Pourquoi je ne suis pu à C.E.M ? C’est Lou qui a voulu ?


Elle avait une voix enfantine, et qui reflétait la souffrance qu’elle avait jusque là endurer. Du moins en partie. Un très léger reflet. Elle n’avait pas de réel expression. Devait-elle sourire ? Non. Pleurer ? Elle aurait pu, elle avait la larme facile après tout. Pourtant là, aucune larmes ne lui venait. Elle l’écouta à nouveau. Si elle avait mal ? Elle ne savait pas trop, elle n’y avait pas prêté attention. Avait-elle mal ? Oui, probablement. Il lui proposai d’aller chercher des pansements, il était gentil, tout du moins pour le moment il paraissait l’être. Pourtant elle eu un nouveau mouvement arrière, voir même trois pas dans cette direction. Son regard était rempli d’effroi et même d’un certain dédain. Il n’avait pas de pouvoir pour soigner ça, cela signifiait-il qu’il n’en avait pas du tout ou d’autre ? Mais le pire, il mentionnait clairement que sa fiancé le pouvait. Elle en avait donc ? Elle, ils ? Étaient aussi des mutants. Elle continua à reculer, balbutiant en même temps.

_V-Vous a-avez au-aussi des p-pouvoirs ? V-Vous êtes un-un m-mutant ? Je-je n’ais p-pas le d-droit de parler à d-d’autres m-m-mon-monstres…

Elle avait atteint le mur. Elle semblait effrayé. Oui, puisqu’elle serait sans doute puni pour avoir adresser la parole à un de ses semblables. Cela était fortement interdit. On lui avait toujours interdit ! Elle paniquait un peu, elle n’avait pas le droit de les côtoyer non plus. Sa panique était-elle, que sans le vouloir elle prit la forme d’un rat. Un petit rat blanc. Qui était l’une des deux seules formes qu’elle pouvait prend. Longeant le mur, pour se retrouver en son coin. Coller au maximum contre celui-ci, toujours sou la forme animal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moréus Neron Kyotyo

avatar

Masculin
Nombre de messages : 172
Age : 34
Humeur : De TRÈS mauvaise humeur
Date d'inscription : 06/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement): aucun

MessageSujet: Re: L'arrivé de l'innocence. [Pv Moréus Neron Kyotyo] [FINI]   Jeu 26 Juin - 3:28

Lou ? C.E.M. ? Mais qui était-ce ? Et qu’était-ce que ce nom ? Sûrement un autre bâtiment. Mais que signifiait ces lettres ? Nero n’en savait strictement rien. M’enfin, il demanderait à la petite si elle en savait la signification, c’était tout ce qu’il pourrait faire pour cesser de se questionner de la sorte à ce sujet. Par contre, Lou ne lui disait réellement rien. Était-ce une personne qui avait été capturée en tant que mutant ? Était-ce un nouveau surveillant, traqueur ou même un nouveau scientifique ? Était-ce même le père, l’oncle ou le frère de la petite ? Là, Nero nageait en plein dans le néant.

« Euh, je ne sais pas ce qu’est C.E.M., mais si tu es ici, c’est sûrement que les traqueurs de l’établissement ont reçus l’ordre d’un scientifique ou même du Directeur de venir te chercher. C’est peut-être qu’ils ont su que tu était une petite mutante, ils viennent toujours nous chercher un jour où l’autre, malheureusement. »

Elle avait une toute petite voix enfantine qui avait un léger reflet étrange… peut-être de la crainte, de la souffrance, il n’aurait pu le dire.
Nero pencha légèrement la tête de côté, se posant la question du pourquoi elle reculait comme ça. Qu’avait-il fait comme gaffe cette fois-ci ? Ferait-elle comme Nathaniel, le fuirait-elle comme la peste ? Ça serait gênant pour lui. Aimer les enfants, mais les faire fuir. Qu’elle ironie du sort !

« Monstres ? Mais il n’y a aucun monstre ici, ma petite ! Les mutants ne sont pas des monstres voyons. Certains sont plus méchants que d’autres, mais c’est envers les scientifiques qu’ils le sont ! »

Puis, sans qu’il n’ait pu faire quoi que ce soit, la petite effrayée s’était transformée en rongeur blanc et était allée se cacher dans un coin de la pièce. Nero n’avait pas envie de la laisser comme ça, aussi apeurée. Il se rapprocha donc de la petite-rongeur et tendit la main vers elle. Il la pris tout doucement dans ses mains d’homme. D’un doigt, il se mit à flatter tranquillement le doigt de la petite bête. Elle avait sûrement dû perdre le contrôle de ses pouvoirs et en était arrivée là. Bon, ce n’était pas plus grave que cela, le jeune homme allait prendre son temps à la calmer.

[J'ai fini]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celeste Even

avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 27
Date d'inscription : 03/05/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): B
Métier (membre du personnel seulement):

MessageSujet: Re: L'arrivé de l'innocence. [Pv Moréus Neron Kyotyo] [FINI]   Sam 28 Juin - 15:51

Pourquoi ? N’était-elle plus à C.E.M ? Pourquoi Lou n’était pas encore venu la chercher ? C’était toujours lui qui venait, sauf cas d’exception qui restait assez rare. Seulement ce type lui affirmait qu’il ne savait pas ce qu’était C.E.M. Juste que si elle était ici, c’était sans doute parce que les traqueurs étaient venu la chercher. Mais, c’était quoi les traqueurs ? Celeste n’en avait jamais entendu parler. Et le directeur ? Lou n’était pas directeur ici ? Cela était inconcevable pour la petite. Connaissant Lou, il aurait toujours refuser de ne pas être le patron. Alors ? Ils venaient toujours nous chercher ? Et ? Et, comment avaient-ils fait ? Ils n’étaient pas facile de rentrer dans l’établissement. Pour ne pas dire, quasiment impossible. Tout était sécurisé. Elle serra un peu plus fort sa peluche.

_C…centre d’ét-tude des m-mutants…et…et…où est Oncle Lou ?

Elle avait lâché la signification du sigle. De sa petite voix hésitante. Sans préciser que le M pouvait aussi vouloir dire monstres. Pas qu’elle l’aurait caché. Elle le reconnaissait très bien, elle, c’était tout à fait normal pour elle. Juste, que c’était si évident, qu’elle n’avait probablement pas jugé utile de le préciser. Et puis surtout, elle avait voulu demander, où était Lou ? Oncle Lou, comme elle venait de le dénommé. Seulement, cet homme n’avait aucune lien familial avec elle. Non, il avait juste voulu qu’elle l’appelle comme cela. Depuis qu’elle avait du le suivre au centre. Elle avait souvent omis, au départ, de suivre sa demande. Et s’en était retrouvé bien marqué. Physiquement, un peu, mais surtout psychologiquement. Alors, maintenant, c’était devenu bien une habitude. Même si parfois, très rarement, lorsqu’il n’était pas là. Elle se permettait de simplement dire Lou. Mais, comme je viens de le dire, c’était exceptionnel. C’était sûrement bizarre, d’ailleurs, lorsqu’on connaissait Lou. Le fait qu’elle demande où il était. Avec ce ton de voix, comme-ci elle tenait à le voir. Ce qui était le cas. Faut dire aussi, elle ne connaissait quasiment que lui. Alors. Et puis, elle s’était mise à reculer à ses autres paroles. Informant qu’elle n’avait pas le droit d’adresser la parole à d’autres monstres. Effrayer, alors, par les représailles qu’elle pourrait avoir. Seulement, le jeune homme ne paraissait pas comprendre. Allant même jusqu’à lui dire qu’il n’y avait aucun monstre ici. Et ? Et si ! Elle en était un ! Et lui aussi ! On le lui avait toujours dit ! Lou, oncle Lou lui avait dit. Et Oncle Lou avait toujours raison. Non ? Oui, cela elle y croyait. Dur comme fer, à présent, après tant d’années à vivre ainsi. Il serait difficile de lui faire changer d’avis, là-dessus. Elle continuait donc à reculer. Faisant non de la tête.

_Si ! Si ! Oncle Lou l’a dit ! P-pas le d-droit !


Elle plaqua aussitôt ses mains sur sa bouche. Se rendant compte qu’elle venait à nouveau de lui parler. Elle ne devait pas ! Elle n’avait pas le droit ! Et elle avait perdu le contrôle de son pouvoir. Prenant la forme d’un petit rat blanc. Prostré contre le mur. Mais horreur ! Il venait vers elle, et de plus il la prenait dans ses mains. Elle était appeuré. Il ne devait pas faire cela ! Elle allait se faire punir ! Et lui aussi, sans aucune doute. Elle ne se calmait pas, non. Elle ne devait pas rester dans ses mains ! Il était inconscient ce garçon. La petite bête pinça le doigt de ses petits dents acéré. Profitant au moins de la surprise occasionné, pour sauter à terre. Une haute chute pour un rat. Peut-être pour cela, la peur de s’écraser, sans doute ? Qu’elle reprit sa forme humaine ? Tant mieux, elle aurait aussi bien pu passer par celle du chat. Mais non. Par contre, elle recula encore, à l’opposé de la petite pièce. Elle aurait voulu lui dire de ne pas l’approcher. Redemander une nouvelle fois où était Lou. Mais elle, ne pouvait pas non ? Elle lança un coup d’œil à la porte. Elle allait enfreindre le règlements, en le sachant cette fois. Espérant que ça ne se saurait pas.

_Ne vous approchez pas ! Je…je ne devrait pas vous p-parlez ! Où ? Où est-il ? Je veux s-sortir ! Je veux v-voir Oncle Lou !

Elle persistait, hein ! A vouloir le voir ! Pleurant maintenant. Les larmes coulants sur ses joues. Plus effrayer de désobéir au règlement, que d’être ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moréus Neron Kyotyo

avatar

Masculin
Nombre de messages : 172
Age : 34
Humeur : De TRÈS mauvaise humeur
Date d'inscription : 06/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement): aucun

MessageSujet: Re: L'arrivé de l'innocence. [Pv Moréus Neron Kyotyo] [FINI]   Mar 8 Juil - 23:13

Ses yeux apeurés… Cette petite voix hésitante… Nero venait de deviner pourquoi la petite lui disait quelque chose. Elle avait le même regard et le même ton de voix que Merona, lorsqu’il était venu l’accueillir au premier Tnatum. Elle était mal en point avec ses côtes brisées, mais son moral était incroyable, surtout lorsqu’elle avait reconnu son regard bleu flamme, donc son père. M’enfin, peut-être aurait-il dû mieux profiter de la dernière année, celle qu’il avait passé avec elle, puisque maintenant il ne la reverrait plus. Elle n’était pas dans ce bâtiment-ci, elle était peut-être en fuite. Mais comme tous les deux venaient d’une époque totalement différente de celle-ci, ça l’étonnait qu’elle ait voulu fuir. Surtout seule, loin de son père, alors qu’elle avait passé une partie de sa vie à vouloir le voir. Nero pensait, malgré les nombreuses fois où Elizabeth lui disait le contraire, qu’elle ne pouvait être autrement que… morte.

Lorsque la petite se remis à parler, Nero ne sut quoi répondre. Il ne connaissait personne du nom de Lou ici. M’enfin, peut-être était-ce écrit dans le dossier de la petite, mais comme il était arrivé ici à l’improviste, il n’avait pas songé à le demander. Il irait y jeter un coup d’œil en sortant, ou bien si c’était nécessaire. C’était son oncle ? En plus ? Pauvre petite…

« Hum… Je ne crois pas qu’il soit ici, ton oncle. Je suis désolé, ma belle. S’il ne possédait aucuns pouvoirs ou s’il n’a pas été engagé comme membre du personnel, j’ai bien peur qu’il ne soit pas ici… »

Puis, la petite se mit à reculer à ses autres paroles. Mais voyons ! Croyait-elle être un monstre parmis tant d’autre ? Mais quelle sottise ! Ils n’avaient rien de différent comparés aux humains. La seule différence était qu’ils possédaient des pouvoirs, c’est tout ! S’ils n’en possédaient plus, ils seraient considérés humains. Il n’y avait donc aucune raison de se traiter de monstres, aucune.
Puis, la petite rajouta que son oncle lui avait dit qu'elle n'avait pas le droit de parler aux autres « monstres », m'enfin, aux autres mutants. Aussitôt qu'elle eut prononcé ses mots, elle avait plaqué ses mains sur sa bouche. Et avait pris l'apparence d'un rat blanc. Que Nero avait pris dans ses mains pour la calmer. Aussitôt, elle l'avait mordu. Nero avait légèrement sursauté, surpris de cette réaction, mais se foutait complètement de la morsure. C'était minime comparé à ce qu'il avait déjà vécu. Par contre, il eut peur que la petite ne se fasse mal en tombant. Elle n'avait que la taille d'un rat après tout! Heureusement pour le jeune homme, elle reprit sa forme humaine avant de tomber par terre. Puis, elle recula encore plus loin du moréen, jusqu'à l'autre extrémité de la salle.

« Chut... Calme-toi petite, calme toi... Je ne sais pas quels étaient les réglements où tu vivais avant d'arriver ici, mais c'est différent ici. Tu ne seras pas punie pour m'avoir parler, ça non. Il y a toujours quelqu'un pour accueillir un nouvel arrivant ici et c'est toujours Elizabeth, ma fiancée, qui s'en occupe. Si l'on avait pas le droit de se parler entre mutant, je ne vois pas pourquoi ce serait une mutante qui s'en chargerait. Ton oncle n'est sûrement pas ici, ma belle, mais je peux aller vérifier si tu y tiens vraiment. »

Nero n'aimait pas voir un enfant pleurer comme ça. Pourtant, il ne connaissait qu'un seul moyen pour consoler: faire l'imbécile pour lui changer les idées et la consoler. Il se releva donc lentement, pris sa béquille pour s'y appuyer et sortit. S'il pouvait mettre la main sur le dossier de la petite, il pourrait certainement trouver une information à propos de son oncle. Il demanda donc à un gardien qui était près de la porte de lui trouver le dossier, ce qui fut fait très rapidement puisqu'il venait le lui remettre. Parcourant rapidement les lignes, Nero fut surprit de ce qu'il lu. Cet oncle... elle ne le reverrait plus. M'enfin, ce devait être horrible cet endroit. Pauvre petite... Nero comprenait maintenant pourquoi elle avait aussi peur que cela. Il devrait y aller doucement s'il voulait la calmer.
Avant d'entrer, Nero déposa la béquille à côté de la porte. Elle lui serait totalement inutile pour ce qu'il allait faire et puis, il n'aurait qu'à se coucher s'il venait qu'à fatiguer. Ensuite, il prit sa forme féline. Il entrouvrit la porte et donna quelques coups de museau pour pouvoir entrer. Feignant entrer ici pour se cacher, Nero fit semblant de sursauter un peu en voyant la petite. Il s'écrasa donc au sol et applatit aussitôt les oreilles, feignant de craindre de se faire frapper sévèrement par la petite.

« Mi-mio..., fit-il, tremblant.»

[Désolée de l'attente, même si c'est pas terrible comme post ><]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celeste Even

avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 27
Date d'inscription : 03/05/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): B
Métier (membre du personnel seulement):

MessageSujet: Re: L'arrivé de l'innocence. [Pv Moréus Neron Kyotyo] [FINI]   Jeu 24 Juil - 2:54

_Mais…

Elle aurait voulu répondre, mais fut encore coupé par sa peur de désobéir. Elle aurait voulut dire, que premièrement « Oncle Lou », ne possédait aucun pouvoir, qu’il n’était pas un monstre lui. Qu’il était impossible qu’il ne se trouve pas ici, il ne quittait jamais la petite. Il était bien déterminé à s’en occupé surtout par lui-même, alors l’abandonner maintenant ? Impossible ! Il devait forcement être quelques part, pas très loin. Et aussi, l’informer que malgré l’appellation il n’était pas son oncle. Seulement, à la place, elle s’était transformer en rat. Trop paniqué par les conséquences auxquels elle devrait faire face. Tout ce passant très vite. La transformation, le mutant qu’il la prenait, la morsure, sa re-transformation en humaine. Puis ses pas en arrières, et à nouveau ses autres paroles. Hystérique, un peu. Exigeant à pouvoir sortir ! A voir Lou ! Peut-être que si elle lui présentait ses excuses pour ne pas avoir suivit le règlements, la punition serait plus clémente ? Bien que Celeste en doutait. « Oncle Lou », ou même les quelques autres scientifique du C.E.M, s’étaient toujours un peu foutu des excuses venants des mutants. Quelques soit la raison, si il désobéissait, ce n’était que de leurs fautes ! Et les « désolés », ne changeait jamais rien. Mais, bon. Elle pourrait y croire pour cette fois. Après tout, elle avait toujours été sage, non ? Ses châtiments, elle, elle les recevait uniquement parce que cela amusait Lou. Enfin ! Elle arriva à se calmer assez pour écouté ce dénommé Nero, si elle avait bien retenu. Tiens ? Les règlements n’étaient pas les mêmes. Soit, cependant Celeste aurait du mal à assimiler cela. Elle avait été beaucoup habitué à l’autre. Avait trop cru, que c’était horrible de communiqué avec un « semblable ». Elle secoua la tête, pour le moment, c’était assez difficile pour elle de croire à ce droit là. Et ce malgré les paroles du mutants. Ses lèvres tremblèrent un peu, hésitant à répondre. Oh et puis ? C’était trop tard à présent ! Qu’elle en est le droit ou pas. Et puis, il lui proposait d’aller vérifier pour « Oncle Lou », alors.

_C-C’est v-vrai ? Je-je ne s-sais pas s-si. Et…et oui, vérifiez s-s’il vous p-plait…

Ses larmes coulaient toujours, sanglotant doucement, Celeste tentait de se calmer mais avait horriblement de mal à le faire. Restant contre le mur, alors qu’il quittait la pièce. Celeste attendrait ici, sur. La petite se laissait même glisser le long du mur pour être assise, les genoux repliés contre elle. Attendant simplement le retour du mutant, et de ? Peut-être, de Lou. Le temps lui parut assez long d’ailleurs. Elle se sentait tout de même toujours aussi perdu. Surtout sur le fait, qu’elle ne comprenait pas qu’elle ne soit plus au centre, mais ici à…Tnatum ? C’était bien cela ? Et aussi, cet étrange sentiment qu’elle avait. Comme-ci, elle avait raté quelque chose, ou, oublié ? Mais quoi dans ce cas là ? Hum non ! Elle devait sans doute se faire des idées. Enfin, elle sorti de ses pensées, en voyant la porte se rouvrir, levant les yeux. Et ? Rien ! Pourtant la porte s’était ouverte, elle se leva, posa son regard vers le sol et aperçut enfin l’animal. Reculant d’un pas ou deux. C’était quoi, ça ? Elle avait l’impression d’en avoir déjà vu, peut-être dans un livre ? Hum ! Oui, elle se souvenait que lors des manipulations pour la doté de ce pouvoir de transformation, on lui avait montré divers animaux, en lui demandant d’en prendre la forme. Elle revoyait vaguement l’image de celui-ci, et son nom ? Cela commençait par un T. Ah ! Un tigre ! Voila c’était cela. Hum…qu’est-ce qu’un tel animal faisait ici ? Enfin peu importe, celle-ci se couchait en laissant échapper un espèce de miaulement en tremblant. Visiblement, il n’était pas dangereux, non. Elle oublia donc sa peur pour s’approcher doucement de la bête. Ne sachant trop comment se comporter, n’ayant jamais vu d’animal de sa vie, en vrai et surtout d’aussi prêt.

_Oh…

Elle ne savait pas trop quoi dire, et puis est-ce qu’un animal pouvait comprendre ? Elle n’en savait rien. A la place, elle avança lentement sa main vers la tête de l’animal. La laissant en suspension à quelques centimètre du crâne, avant de la poser pour caresser le tigre. C’était tout doux ! Et se laissa tomber assise à coté de l’animal. Ne se doutant pas une seconde qu’il s’agissait du mutant. Se détendant un peu. Après tout, caresser un animal avait souvent un effet apaisant. Et cela se révélait véridique pour la petite. Lui informant tout de même, qu’il n’avait pas a avoir peur. Enfin d’elle, parce que de son coté elle avait toujours peur d’être ici. Toute de façon elle avait toujours peur, où qu’elle se trouve à bien y réfléchir. Au bout d’un moment elle leva les yeux vers la porte, se demandant si l’autre, reviendrait la voir ou pas. Soupirant. Ses larmes coulaient un peu. Elle se pencha un peu pour serrer le tigre dans ses bras, pour lui faire un câlin. Chose, qui était inconnu à la petite. De la tendresse ? Un simple petit calin, elle n’en avait jamais reçu. Alors. Ses sanglots redoublèrent, à cause de cela. Certes, elle essaya de s’apaiser à nouveau. N’y arrivant pas réellement. La tête enfuie dans le poil du félin.

[C'est pire !!! T___T". Ca avance rien en plus =X. Désolé pour l'attente aussi.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moréus Neron Kyotyo

avatar

Masculin
Nombre de messages : 172
Age : 34
Humeur : De TRÈS mauvaise humeur
Date d'inscription : 06/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement): aucun

MessageSujet: Re: L'arrivé de l'innocence. [Pv Moréus Neron Kyotyo] [FINI]   Sam 26 Juil - 1:22

Nero vit que la petite s’était relevée à son arrivée. Et avait reculée d’un pas. Mais lui avait feint le tigre apeuré, chose qu’il n’avait faite que pour l’approcher un peu et la calmer. Tout comme il l’avait espéré, elle l’avait approché. Laissant échapper un simple « Oh… ». Elle approcha ensuite sa main de sa tête, l’y déposant pour lui flatter la tête. Le jeune homme feignit donc d’avoir peur lorsqu’elle approcha sa main de lui. Par contre, il se mit à ronronner tout doucement lorsque Celeste commença à lui taquiner le poils de la tête. Puis, elle s’assit à côté de lui, continuant de le faire ronronner à le flatter comme ça. Elle semblait peu à peu se calmer. C’est ce que Nero avait espéré en prenant sa forme de tigre blanc. Elle continuait de pleurer, mais bon, elle avait peur, la pauvre, d’être ici. Lorsqu’elle releva la tête vers la porte, le jeune Moréen alla coller sa tête contre la petite, continuant de ronronner comme un gros chaton blanc tigré. Puis, elle avait entouré son cou de ses bras, lui faisant un câlin, avant d’éclater en sanglots amères. Nero ne voyait aucune solution pour la calmer. Elle semblait bien apprécier la fourrure qu’il avait sur le dos puisqu’elle s’y était caché le visage. Le jeune homme-tigre fit tourner sa large tête vers elle, s’appuyant sur ses genoux, et la poussa tout doucement vers lui, tentant de lui faire une sorte de câlin lui aussi. Tout à coup, quelques instants après, la porte de l’accueil s’ouvrit, laissant un garde apparaître dans l’encadrement. Il portait un couteau de chasse à sa ceinture, sinon, rien de ce garde, autre son visage, n’aurait pu leur donner l’impression d’être sadique. À voir son sourire carnassier regarder la petite, Nero se douta bien qu’il n’avait pas que de bonnes intentions envers la petite.

« Alors gros minet, on attend l’arrivée d’Elizabeth ? Ha ha ha, je crois qu’elle t’a oublié encore une fois, chaton. Elle ne viendra pas faire cet accueil. Allez, sors d’ici. Je vais m’occuper moi-même de cette petite… »

Il fit un sourire que Nero reconnu aussitôt comme une menace pour la nouvelle arrivante. Il se redressa, se postant devant Celeste, lui entourant gentiment la taille de sa queue tigrée pour la blottir dans son poils blanc et ainsi la rassurer. Il montra des dents en grognant avant de répondre lourdement :

« Retourne d’où tu viens, je m’occupe déjà d’elle… »

Puis, en un bond, Nero réussit à arriver près de lui, horrifiant totalement le garde aux mauvaises intentions. Il n’eut qu’à rugir un coup pour le faire déguerpir, la porte de la salle se refermant automatiquement derrière lui. Se laissant lourdement retomber sur le côté, Nero soupira.

« Pas question qu’il y ait un seul garde qu’il la fasse souffrir… Pas tant que je serai là pour la défendre… »

Il avait dit cela pour lui-même, mais comme sous sa forme féline il avait une voix beaucoup plus puissante, la petite pu certainement entendre ce qu’il dit. Se relevant doucement, Nero se retourna face à la petite et se recoucha sur le côté. Dans peu de temps, il reprendrait sa forme physique normale, n’arrivant plus à garder cette forme plus longtemps. De là l’inconvénient d’être épuisé. Il regarda la petite Celeste de ses yeux d’humains, les même yeux bleu flammes qu’il possédait sous sa forme humaine.

« Désolé d’avoir pris un air aussi méchant… Mais cet homme, je le connais, il n’est pas très gentil envers les mutants… Et pour ton oncle… J’ai vérifié, il n’est pas ici… »

Puis, Nero coucha sa tête sur ses pattes avant. Il n’osait pas pour le moment avouer à la gamine qu’il était mort. Comment réagirait-elle ? M’enfin, pour le moment, elle était trop apeurée pour le lui dire. Si elle revenait vers lui et était plus confiante, il le lui dirait, mais pour l’instant, il espérait seulement ne pas l’avoir efrayée.

_________________

"Le verbe aimer est un des plus difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif et son futur est toujours conditionnel"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celeste Even

avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 27
Date d'inscription : 03/05/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): B
Métier (membre du personnel seulement):

MessageSujet: Re: L'arrivé de l'innocence. [Pv Moréus Neron Kyotyo] [FINI]   Mar 23 Sep - 0:29

[Suite au bug de forumactif. Petit message, pour que Nero puisse poster à la suite. Heureusement qu'elle avait imprimer le post. uu]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moréus Neron Kyotyo

avatar

Masculin
Nombre de messages : 172
Age : 34
Humeur : De TRÈS mauvaise humeur
Date d'inscription : 06/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement): aucun

MessageSujet: Re: L'arrivé de l'innocence. [Pv Moréus Neron Kyotyo] [FINI]   Dim 26 Oct - 4:05

Nero voyait bien que la petite était effrayé. Tout le temps que le garde était resté dans la porte de l'accueil, tout ce même temps où la petite était restée accrochée à son cou, Nero l'avait sentie effrayée. Ce sens que les animaux pouvait avoir de ressentir les sentiments les plus discrets comme les plus fort des humains était si apprécié dans des moments pareil. Il l'avait sentit resserrer ses tout petits bras autour de son cou, tellement qu'il avait eut à un moment une certaine difficulté à respirer convenablement.

Se couchant sur le côté, Nero ferma les yeux. Il avait rarement été aussi fatigué en utilisant sa forme féline. À l'exception, peut-être, de ses tout débuts en tant que mutant. Eh oui, contrairement à la plupart des mutants de Tnatum, Nero n'était pas né avec ses pouvoirs, il les avait obtenu. Et, bien évidemment, c'était Mingra elle-même qui les lui avait offert. Et avant tout cela, il avait dû s'entraîner et s'endurcir afin d'avoir le mérite de les obtenir.

Soupirant, Nero avait parlé à la petite. Elle avait sursautée à ses dires, de sorte que Nero ne se trompait pas de penser qu,elle ne s'était pas doutée un instant que c'était lui le tigre blanc moustachu.

« M'ouais, mais bon… Pas question qu'il te fasse mal…

« Non, ton oncle n'est pas là, Celeste… Il ne viendras pas non plus… »


Nero hésitait. Il n'osait pas avouer que l'oncle de la petite n'était plus de ce bas monde. Comment réagirait-elle? Bien? Mal? Moyennement bien? Plutôt de manière catastrophique? Le jeune homme / tigre se releva légèrement pour reprendre aussitôt sa forme humaine rapidement. Il voyait les yeux se remplissant de larmes de la petite. Il aurait aimé pouvoir la consoler.

« Viens ici, ma grande… Ton oncle ne viendras plus… Tu ne pourras plus le revoir, même s'il venait ici… Désolé… Ne m'en veut pas, mais il… Disons que… Ton oncle Lou est mort, je suis désolé… »

[bon, okay, j'avoue que c'est pas terrible...]

_________________

"Le verbe aimer est un des plus difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif et son futur est toujours conditionnel"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celeste Even

avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 27
Date d'inscription : 03/05/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): B
Métier (membre du personnel seulement):

MessageSujet: Re: L'arrivé de l'innocence. [Pv Moréus Neron Kyotyo] [FINI]   Sam 15 Nov - 20:39

Le temps avait du s’arrêter, non ? Tout du moins c’est ce qu’il semblait être pour la petite. Tout autour d’elle, bien qu’il n’eut pas grand-chose, voir rien mise à part elle et cet autre mutant, lui paraissait être figé. Image fixe qui commençait à se troubler, devenir peu à peu de plus en plus flou. Elle ne se souvenait à peine de ce qu’il venait de dire avant, ou de ce qui venait de se passer. Seul comptait les toute dernière paroles qui avait franchit les lèvres de l’homme. Elle n’avait d’ailleurs pas approché, du moins elle s’était arrêté à mi chemin,. Se laissant choir au sol, plus ou moins à genoux. La gamine sanglotait encore. Pourtant, avec ce qui lui avait fait vivre cet homme elle aurait du être heureuse, non ? Et non ! Ca l’attristait plus qu’elle n’aurait pu l’imaginer. En même temps, une sorte de dépendance c’était développé vis-à-vis de Lou. Dépendance qu’il avait bien prit soin de façonner. Ca ! C’était un bon plan pour s’assurer de l’obéissance de la gamine ! Non vraiment, il aurait pu devenir scientifique ici, voir directeur. En ce cas, si Tnatum était l’enfer, on aurait très vite découvert qu’il y manquait Satan, et que sans aucun doute, il s’agissait de lui. Rien que pour citer un exemple, la liberté de mouvements des mutants auraient été totalement réduite. Tous aurait fini en cage individuel, chaine au pied surement. Enfin Céleste, dont les poings touchaient le sol, secoua la tête fortement de gauche à droite. Articulant avec mal, hurlant à moitié à cause des pleures…

_ N-NON CE N-N’EST PAS VR-VRAI ! IL N-NE P-PEUT PAS ETRE M-MORT ! Vous m-mentez…

Ca voix avait baissé pour les deux derniers mots. Elle refusait de croire à sa mort. Pour elle « Oncle Lou » était un peu immortel. Oui, ça devait être ça, puisqu’il pour elle il était impossible qu’il puisse mourir ! Sa présence était une constante indiscutable ! Inchangeable ! Selon elle toujours. Pourtant elle savait Lou humain, elle savait que les humains tout les comme les mutants mourraient un jour. Mais non ! Lui ! Elle refusait de le croire ! Comme cela serait-il possible d’ailleurs ?! N’ayant pas de réel souvenir de l’explosion, elle ne voyait pas d’explication. Enfin elle se releva, rapidement, trop sans doute car elle failli retomber immédiatement. Elle avança de quelques pas pour attraper son lapin en peluche qu’elle avait échappé, et le sera contre elle. Puis relevant son regarder embué sur l’autre mutant…

_ Je…Je v-veux s-sortir d’i-ici ! De c-cette pi-pièce ! A-aller dans u-une c-chambre, n-n’importe o-où !

Enfin par chambre, elle entendait cellule, mais il n’était pas rare que les gens du C.E.M appelle les prisons de leurs « monstres » leurs chambres. Bref ! Oh, et elle s'était exprimé de façon tellement rapide, que Nero avait du avoir bien du mal à comprendre ce qu'elle avait voulu dire. Elle avait complètement oublié qu’elle était blessé, elle s’en foutait pas mal de ça d’ailleurs. Tout ce qu’elle voulait c’était quitter cette pièce et au plus vite ! Elle ne croyait toujours pas Nero, mais ça, elle aurait tout le temps de retrouver Lou dans les couloirs par après. Puisqu’il était certain qu’il était ici ! Non ?! Oui, elle pouvait paraitre têtu mais bon. Aussi, serrant toujours Tuzki contre elle, elle se dirigea vers la porte, elle tenta d’ouvrir, c’était à nouveau fermé. Elle lâcha la poignée et attendit, sans un mot. Le mutant pourrait bien lui ouvrir, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Moréus Neron Kyotyo

avatar

Masculin
Nombre de messages : 172
Age : 34
Humeur : De TRÈS mauvaise humeur
Date d'inscription : 06/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement): aucun

MessageSujet: Re: L'arrivé de l'innocence. [Pv Moréus Neron Kyotyo] [FINI]   Lun 22 Déc - 23:02

Nero prit un moment afin de reprendre quelque peu son souffle. Ce n'était pas comme s'il avait parcouru des kilomètres à la course, mais bon, il devait tout de même calmer sa respiration avant de pouvoir reprendre sa forme humaine, sinon, les effets en seraient que pires. Non pas néfastes, seulement désagréables. Ce n'était que de simples et pures précautions. Il n'était pas nécessaire de s'épuiser à s'essouffler alors qu'il était déjà énormément affaibli par ses jambes au départ.

Alors que la petite tombait à genoux au sol, Nero en profita pour reprendre doucement son apparence humaine. Il n'aimait déjà pas se métamorphoser devant les yeux de quiconque personne, même de ceux qu'il adorait par-dessus tout. Elle s'était mise à pleurer en répliquant à ce qu'il venait de lui dire.

« Non, je suis désolé, mais je t'assure, c'est la vérité Celeste… Si tu veux, j'irai chercher ton dossier, tout te concernant y est inscrit… »

Nero se releva sur les genoux lorsqu'il vit que la petite, en se relevant, avait failli retomber. Mais il avait stoppé son geste en la voyant reprendre convenablement son équilibre et sa peluche qu'elle sera dans ses bras de gamine. Elle avait fini par relever les yeux, tout attristés de ce qu'il pu voir, vers lui.

« Hum, je préférerais que l'on vérifie que tu n'as rien de grave avant tout… Et te trouver des vêtements propres, le temps de nettoyer ceux que tu portes déjà… En plus, j'ignore dans qu'elle chambre l'on t'a placé et avec qui… Elizabeth l'aurait peut-être su elle… »

Elle avait parlé rapidement, mais Nero n'en avait éprouvé aucun problème à la comprendre. Il réfléchissait assez rapidement pour ne pas dire à la vitesse de la lumière alors où était le problème? Il la vit se relever puis s'approcher de lui, m'enfin, plutôt de la porte non loin de lui. Elle essaya ensuite de l'ouvrir. Évidemment, elle n'arriva pas à l'ouvrir. Non pas qu'elle était verrouillée, seulement, la poignée était de plus en plus difficile à enclencher, dû aux nombreuses visites plus ou moins amicales qui s'y déroulaient. Les gens n'étaient pas tous attaché à la délicatesse. De toute façon, Nero s'en foutait, il avait plus de force que ça.

S'aidant du mur pour se relever, le jeune homme mis la main sur la poignée sans pour autant en ouvrir la porte, seulement pour se retenir et prévenir une chute inattendue.

« Tu es sûre de vouloir te rendre à ta chambre et non pas aller à l'infirmerie, par simple précautions? Juste pour vérifier que tu n'es pas blessée gravement? Disons que.. je m'inquièterais un peu pour toi si tu ne voulais pas y aller… Et puis, je suis sûr qu'Elizabeth pourras te dire où se trouve ta chambre, vu que moi je n'en ait aucune idée… »

_________________

"Le verbe aimer est un des plus difficile à conjuguer : son passé n'est pas simple, son présent n'est qu'indicatif et son futur est toujours conditionnel"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Celeste Even

avatar

Féminin
Nombre de messages : 31
Age : 27
Date d'inscription : 03/05/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): B
Métier (membre du personnel seulement):

MessageSujet: Re: L'arrivé de l'innocence. [Pv Moréus Neron Kyotyo] [FINI]   Mar 6 Jan - 1:18

_ N-non ! J’ai pas b-besoin de lire, ça d-doit être des m-mensonges aussi q-qui s-sont é-écrit !

Ah ! Ce qu’elle pouvait être buté quand le voulait. Et ça lui durerait surement un moment, surement quelques jours qu’elle croirait que Lou viendrait tôt ou tard la chercher pour se rendre compte que c’était malheureusement vrai ce que le mutant lui disait. Et pourquoi « malheureusement » ? Alors que ce type avait passé les dernières années de sa vie à la faire souffrir ! Allez comprendre. Même la gamine le haïssait pourtant, mais d’un coté…elle ne connaissait que lui. Oui et bon les quatre autres scientifiques, mais a part pour les expériences elle n’avait jamais été trop en contact avec eux. Enfin. Après avoir plus ou moins hurlé et tenté d’ouvrir la porte après avoir affirmé vouloir aller dans sa chambre, qu’elle devait sans doute avoir. A moins que ce Tnatum soit pire que le C.E.M. Elle commença à se calmer un peu, ou tout du moins à faire un effort pour écouter ce que Nero lui disait. Restant planter devant la porte elle réfléchissait. Il voulait vérifier si elle n’avait rien de grave ? Lui trouver des vêtements propres ? C’est vrai que ces derniers n’étaient pas de première fraicheurs. Et puis que, maintenant qu’elle y réfléchissais, elle avait quand même mal. Elle avait légèrement oublié sa douleur avec tout ce qui venait de lui arriver. Mais…elle sortait quand même d’une explosion. Sans doute pas aussi pire que celle qui avait toucher l’ancien Tnatum, mais tout de même.

_ Hum…

Oui, très claire comme réponse. Pour le moment elle réfléchissait simplement. Hésitant encore un peu quand même. Elle avait envie d’être tranquille aussi. Mais ce mutant là ne connaissait pas l’emplacement de sa chambre. Perdu dans ses réflexions, elle en fut tiré par l’homme qui venait de poser sa main sur la poignée et réitérait sa question. La petite mutante à la chevelure de feu soupira un peu, toisa Nero jusqu’à relever assez son regard pour croisé celui bleuté du monsieur.

_E-euh…je v-veux bien y aller à l’i-infirmerie…e-elle est g-gentille E-Elizabeth ?

Bah, oui, elle n’avait jamais côtoyer personne a part sa mère et ses scientifiques jusqu’à maintenant et aucun avait été vraiment amical avec elle. Elle était déjà très étonné, malgré qu’il persistait à lui mentir pour « Oncle Lou », de la gentillesse de Nero. Alors si en plus elle rencontrait une autre personne gentille. Ca lui ferait pas mal de choc. Bien qu’elle n’y croyait pas trop. Ce serait bien trop beau, plus d’une personne sympathique avec elle…

° --> Infirmerie.°

[Honte Bouuuuh] T.T
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'arrivé de l'innocence. [Pv Moréus Neron Kyotyo] [FINI]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'arrivé de l'innocence. [Pv Moréus Neron Kyotyo] [FINI]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'arrivée de Reflet des Astres. [Kiriac - FINI]
» Arrivée de Houille
» La Reine est arrivée. Prosternez-vous. (Dante)
» Henriette d'Angleterre . Madame est arrivée
» Chapitre ll : L'Installation (suite de l'arrivée de C.) [PV: Siparti]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tnatum :: RP-
Sauter vers: