Tnatum

.::Mutants, voici votre Enfer::.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Un acceuil assez rude...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Un acceuil assez rude...   Ven 13 Juin - 21:16

Celà faisait à présent deux jours que Christopher avait reçu cette mystérieuse lettre annonyme lui donnant seulement comme source d'information une adresse qu'il l'avait conduit dans un coin perdu du monde en plein milieu de la campagne... Ne voyant que cet étendut d'herbe fasse à lui, le jeune homme se demanda si il ne s'était pas trompé d'adresse mais tout indiquait que c'était bien ici que lui avait donné rendez vous ces correspondant annonyme. Gardant un ton calme le jeune homme regarda de gauche à droite ne voyant fasse à lui que des champs et de l'herbe...

Le vent de ce lieux paisible était calme, emportant avec lui les nombreuses feuilles présentent sur le sol ainsi que les cheveux d'un noir jet de Christopher. C'est alors que le jeune homme remarqua l'agitation de ces deux compagnon félin... En effet les deux fauves avait érissé leur crinière et portait leurs oreilles aguet, prêt à bondir sur ces être qui les observait déjà depuis un petit moment. Mais lorsque le jeune parisien voulut se retourné, il sentit une horrible douleur au niveau de sa nuque avant de tombé dans les ténèbres plus complet.


La tête lourde, prête à explosé, le jeune homme ouvrit difficilement les yeux dut à l'intensse lumière qui se projétait dans ses yeux océans. Il lui fallut un certain temps avant que le jeune homme ne retrouve une vue convenable et net. Regardant de gauche à droite, le milieu dans lequel se trouvait Christopher était en loin d'être le paysage armonieux et calme dans lequel il se trouvait quelques heures seulement auparavant. En effet l'endroit dans lequel il était à présent était entièrement blanc, d'un blanc terne et sale peux acceuillant dont les murs était composé de matela faisant étrangement croire à une pièce pour les fous. La pièce était éclairé par une faible ampoule donnant à la pièce un coté froid et effrayant.

A première vue, seul sa personne était présent dans cet étrange salle qui puait le sang... Le jeune homme se frottat la nuque qui le faisait encore énormément souffrir. Il déduisit alors que quelqu'un l'avait puissement frappé au niveau de la nuque afin qu'il tombe dans l'inconscience la plus total... Décidément ces correspondants mystérieux ne jouait pas dans la finesse... Se relevant du banc sur lequel il était assis, Christopher découvrit sur le sol ses deux compagnons félins eux aussi dans l'inconscience la plus complète.

Suite au mouvement de leur maître, Luna et Night ne tarda pas reprendre conscience avant de s'adossé sur leurs puissente pattes. A leur tour il regardait la pièce avant de faire intervenir leur nombreux sens félin que les humains ne possédait pas et fut suppris de savoir que cet endroit dans lequel ils se trouvaient était occupé par de nombreuse personnes. Christopher remarqua l'intention sur lequel se braquait ses deux compagnons et ne tarda pas à leur demandé de lui faire un état de la situation. Se fut Night qui répondit.

- Nous sommes pas les seuls dans cet endroit. Je sent de nombreuse âme... humaine mais aussi mutante... Beaucoup de mutant.

Un fin sourire s'esquissa sur les lèvre du jeune homme au visage d'ange.

- On dirait bien que nous sommes enfin arrivé à destination...

Le jeune homme se rassit sur le banc remarquant que ces sabres lui avait été enlevé. Aucune issu n'étant disponnible pour sortir de cette pièce froide et sinistre, Christopher préféra attendre... D'après l'état des lieux, cette pièce devait servir comme une salle afin que les mutant capturé prenne le temps de s'éveillé avant de leur expliqué ce qui leur était arrivé. Une sorte de salle d'acceuil. Bien que ce sort était aussi réservé à ceux qui voulait devenir membre de cette organisation secrète. Night, dont la patience n'était pas à rude épreuve, se mit à fixé son maitre de ses pupille verticale.

- Voulez-vous que je brise les portes de ces lieux mon maître.

- Soit patient Night... Ne faisons pas mauvaise impression à nos hôte...
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Morrisson
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 288
Age : 28
Date d'inscription : 03/05/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement): Elle accueille les nouveaux arrivants.

MessageSujet: Re: Un acceuil assez rude...   Dim 15 Juin - 1:04

La jeune femme enfila en vitesse quelques vêtements, mit des souliers et sortie de sa chambre. Elle laissa Garry à Nathaniel et Asako avant de partir vers la salle d’accueil. Un nouveau membre du personnel…
La jeune femme ne mit pas longtemps à arriver à la salle d’accueil. Elle commençait à s’y retrouver dans cet endroit… même si parfois, elle se perdait en pleine nuit dans les couloirs. Heureusement, jusqu’à maintenant, personne n’avait rien dit et personne ne l’avait punie pour cela. Ouvrant la porte de la salle d’accueil, Elizabeth eut un cri de surprise à la vue des deux bêtes. Une main plaquée sur la bouche, elle recula de quelques pas. Personne ne lui avait parlé de ces deux bestioles! En tout cas, Nathaniel les aurait adorées…
Tentant de reprendre son calme, Elizabeth se força à se rapprocher de la porte. Les mains et la voix tremblantes, elle s’adressa à l’homme :

« Vous… devez être monsieur William? Je suis Elizabeth, la Mutante en charge des accueils des nouveaux arrivants. Pardon pour le… désagrément, mais… c’est que la plupart du temps, il vaut mieux que personne ne sache réellement où se trouve Tnatum. Enfin, euh… soyez le… bienvenu ici. Si vous avez des questions, je suis ici pour… pour y répondre. »


Ses yeux restaient fixés sur les deux bêtes. Elles fichaient la trouille à la jeune mère. Elle se demandait comment elle arrivait encore à tenir sur ses jambes, d’ailleurs. D’un geste inconscient, elle remonta doucement le gant de son bras gauche, comme si elle avait peur qu’il tombe ou que ces fauves se jettent sur ses bras pour les lui arrachés.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tnatum-v2.forums-actifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un acceuil assez rude...   Dim 15 Juin - 10:25

Le temps se faisait long dans cette pièce sombre et malsaine. A force d’y resté autant Christopher remarqua que l’oxygène lui manquai, pas étonnant à vrai dire, cet endroit ne laissait que pour ventilation, le dessous de la seul porte qui se trouvai en ces lieux… Le jeune homme ne perdit pas sans froid, si il le faisait l’oxygène dans l’air se serait consumé plus rapidement mettant le jeune homme dans une triste situation. Christopher fouilla dans sa veste noir bleutée et en sortit un petit ouvrage dont il ne tarda pas à y plonger son regard bleuté.

Alors que son maître restait bien tranquille à attendre, Night se mettait à tourné en rond dans cette maudite pièce au dimension infime. Le jeune démon détestait se sentir comme un vulgaire animal prit en cage, surtout qu’il aurait put brisé cet porte à l’aide de son formidable pouvoir. Soudain le lion d’ébène se mit à sentir une présence qui s’approchait de plus en plus de ces lieux, il s’arrêta net et tendit ses oreille afin de certifié ce qu’il avait sentit…

Bien que plongé dans la lecture de ce recueille philosophique, le jeune Christopher ne manqua pas moins la réaction de son vieil amis. La porte de la salle d’accueil s’ouvrit mais soudain un cri strident vint percé les oreilles de Christopher ainsi que celles des deux fauves qui se relevaient sur leurs puissante pattes fixant la demoiselle qui venait d’entrée en poussant un cri d’effroi… Christopher rangea son livre à la vue de cette magnifique créature et se leva du banc sur lequel il était assis depuis de longue heures.

La jeune mutante avait l’air effrayé de voir ces deux énormes bêtes occupés l’entièreté de la pièce déjà si petite. La demoiselle prit son courage à deux mains et se présenta. Celle-ci se nommait Elizabeth, et comme l’avait deviné Christopher, elle était une mutante, chargé d’accueillir tout nouvel arrivant. Le physique de la demoiselle avait l’air d’être une œuvre d’art créé pas les dieu eux même, possédant une couleur de peau assez sombre, ses vêtement faisait parfaitement ressortir les belle courbe que possédait son corps angélique. Ses yeux d’un vert émeraude ensorcelait presque l’âme du jeune scientifique bien que son regard descendait légèrement sur le haut de la mutante qui portait à merveille son décolleté.

Malgré cette beauté divine, le visage du jeune homme resta de marbre, toujours affichant un air doux et calme sur son visage blanc comme la neige. Son regard bleuté se concentra sur le visage de la demoiselle qui semblait tout aussi parfait que son corps. Elizabeth fit alors mention du nom du bâtiment dans lequel il se trouvait ainsi que la raison pour laquelle on l’avait si sauvagement assommé. C’est lieux se nommai Tnatum, la piste du jeune parisien ainsi que ses déductions avait tapé juste sur le fait qu’il y avait un rapport entre l’entreprise portant le même nom que cette dernière, qui avait prit feu il y a peux, et les étranges bruits qu’entendait certain passant qui se promenait dans les alentours de cet région.

Elizabeth fixait toujours les deux lion d’un air effrayé avant de demandé si le jeune homme avait des questions. Christopher en avait énormément mais avant qu’il n’est eu le temps de parlé Night, dont la patience était très mince, se mit à hérissé sa crinière avant de prendre la parole d’une voix rauque et ferme.

- Vous n’en n’avez pas assez de me regardé comme un vulgaire animal de laboratoire… Sachez que si je voulait vous croquez je l’aurait fait bien assez tôt…

Suite à la réaction de son frère, Luna se mit fasse à ce dernier qui subitement avait l’air de regretter les paroles qu’il venait de prononcé. La belle féline se retourna alors, fixant la jeune femme qui avait l’air autant effrayé envers elle qu’envers son frère.

- N’ayez crainte. Night ne vous fera aucun mal, il n’aime tout simplement pas la présence d’autrui veuillez l’en excusez.

La voix de la lionne était calme et douce, la blancheur de son pelage était aussi pâle que la neige que l’on pouvait voir sur les champs de France lors de la période d’hiver. Suite à ces paroles Luna alla se fixé auprès de son maître suivit par son frère Night. C’est alors que Christopher décida une nouvelle de rompre le silence présent dans la pièce.

- Enchanté Elizabeth. Je ne savait pas que les mutantes de Tnatum étaient aussi ravissante, mon cœur s’emplit de poésie que je me retient de vous dire en voyant une votre beauté se présenté à moi. Mais quel impoli je fait, je suis bien Christopher William’s Rolland XV ème du nom mais appelé moi Chris. Le nom de ma famille est assez lourd et sans grande importance.

Le jeune homme s’arrêta, laissant le temps à la demoiselle de se ressaisir avant de reprendre la parole.

- Pourriez-vous m’informez sur le but de Tnatum ? A vrai dire mis à part cette lettre, je ne sait rien de cette organisation. De plus comment se fait-il que je n’ai put voir l’établissement malgré que j’était bien présent à l’adresse que vous m’avez fait part ?

Christopher s’arrêta la pour ce qui était des questions, bien qu’il en avait encore des tas à formulez… Le jeune parisien attendit alors qu’Elizabeth lui fasse part de ses réponses.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Morrisson
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 288
Age : 28
Date d'inscription : 03/05/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement): Elle accueille les nouveaux arrivants.

MessageSujet: Re: Un acceuil assez rude...   Dim 15 Juin - 20:19

Elizabeth sursauta en entendant la voix du fauve noir. Cette bestiole parlait! Même si la bête lui fichait la trouille, ce qu’elle dit la calma plus ou moins. Il était vrai que le fauve l’aurait croquée bien avant, s’il avait voulu le faire. Or, ce n’était pas le cas, il ne l’avait même pas approché. L’autre fauve parla. Sa voix était plus douce que celle du fauve noir. Néanmoins le fait que la bête lui assure que la noire ne lui ferait pas de mal semblait grandement la rassurer. Elle avait un peu l’impression que c’était comme Yin qui avait tenté de la protéger de Ki et de Yang. Elizabeth se calma légèrement. Sa respiration se fit moins rapide et ses jambes cessaient de trembler. Les deux fauves avaient raisons : s’ils avaient voulu lui faire du mal, ils l’auraient fait dès qu’elle avait ouvert la porte. Elle se sentait complètement idiote d’avoir paniquer… néanmoins, elle trouvait étrange que des bêtes comme Night et Luna soit avec un Humain comme Christopher. Tnatum n’acceptait plus les membres du personnel Mutants.
Elizabeth n’osa rien dire, songeant qu’il valait mieux ne pas demander pourquoi ces deux bêtes suivaient cet homme. Elle risquait peut-être de blesser Christopher et de le regretter. L’orgueil des gens était parfois bien grand… Il valait mieux éviter de la blesser.

Elle rougit aux paroles de l’homme qui la sortit de ses pensées. L’appeler « Chris »? Puisque c’était lui qui le demandait, autant faire cela. Elizabeth préférait encore le nom de famille, néanmoins. Elle avait l’impression que cela faisait trop familier. Christopher était tout de même un membre du personnel qu’elle ne connaissait pas du tout. Il pouvait aussi bien être aussi doux qu’une brebis qu’aussi horrible que Fly! Elizabeth préférait de loin la première option à la seconde.
Un second Fly ne lui tentait aucunement. Un seul suffisait. D’ailleurs, il faudrait qu’elle se dépêche à trouver une faille au nouveau système de surveillance de Tnatum afin de faire quitter cet endroit à Garry le plus rapidement possible. Nathaniel ne pouvait plus vraiment quitter l’endroit… il pouvait se faire dangereux quand il avait besoin de sang. Asako refuserait probablement de partir, Darhan ne craignait pas grand chose tant que personne n’arrivait à le maîtriser… et personne ne semblait s’intéresser à Derreck pour l’instant. Seul Garry semblait réellement intéresser Fly et cela l’inquiétait terriblement. Secouant légèrement la tête, elle reposa son attention sur Christopher.

« Euh… oui, d’accord… si vous préférez Chris, je vous appellerai Chris. »

Sa voix tremblait un peu moins. Beaucoup plus à l’aise depuis que Luna avait parlé, la jeune mère osa enfin entrer dans la salle, mais elle laissa la porte ouverte afin de laisser passer un courant d’air. La pièce était si petite qu’il faisait chaud. On avait l’impression d’y manquer d’air.

« Oui, bien sûr… mais sachez que ce n’est pas moi qui aie écrit cette lettre. C’est probablement le directeur ou un quelconque secrétaire. Je me contente de venir accueillir les gens. Je n’ai aucun métier dans Tnatum. Enfin, pour fait court, Tnatum est un établissement qui engage du personnel Humain afin d’étudier les Mutants comme moi. Nous ne pouvons pas sortir, nous n’avons pas le moindre droit. Vous, en tant que scientifique, vous devez planifier des opérations ou des séances d’observation ou peu importe afin de tenter de comprendre nos pouvoirs, comment ils fonctionnent, etc. Et il vaut mieux pour les gens de ne pas voir où se trouve Tnatum. Cela évite que cela s’ébruite et se rende aux oreilles des gouvernements. Ce Tnatum-ci est au milieu de nulle part… »

Elle se tut, attendant de voir s’il avait d’autres questions.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tnatum-v2.forums-actifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Un acceuil assez rude...   Dim 15 Juin - 23:06

L’intervention de la féline avait semblez apaisez l’âme de la jeune demoiselle qui ce décida enfin à rentré dans cette pièce déjà si petite. Quant au parole du jeune Christopher, celles-ci eurent pour effet de faire rougir la demoiselle, rendant celle-ci encore plus ravissante. Néanmoins le jeune parisien ne comptait pas faire plus d’avances à cette jeune mutante au courbe parfaite, s’étant fixé déjà depuis bien longtemps de maintenir son cœur loin de ces sentiments apaisant dont il ne pouvait avoir aucun contrôle.

Suite à cela, la mutante sembla fort pensive… Le calme prit alors places dans cet endroit malsain alors que l’esprit de la jeune Elizabeth semblait parcourir les nombreuses pensée qui se trouvait en son être. Christopher ne préféra rien dire ne voulant pas bousculé cette magnifique créature. Night par contre fixait toujours cette femme d’un air distant et méfiant. Depuis toujours le jeune fauve n’avait jamais accepté la présence d’autrui, s’étant fixé que tout ces êtres qui polluaient cette terre était emplit d’être ne pensent qu’à leur petite personne et sans but définit, si se n’est que de se procréer au maximum afin d’assuré leurs progéniture…

Afin de sortir de ses pensée, Elizabeth secoua la tête pour porter toute son attention sur le jeune homme qui attendait une réponse à ses demandes. Elle déclara d’abord l’acceptation d’appelé ce jeune homme comme celui-ci l’avait recommandé. Ensuite elle lui révéla qu’elle était le véritable but de Tnatum. Cet endroit inconnu par tous, était en réalité caché au yeux du peuple afin d’avoir la possibilité de mieux appliqué leurs expériences malsaine sur les mutants sans qu’aucune organisation en puisse les en empêché. Le personnel lui même était prit de façon à ce que si jamais un de ceux-ci essaye de leur faire faut bond, il n’aurait aucune information sur le lieu exacte où se trouvait cet terrible organisation.

A vrai dire ce que venait de lui révéler Elizabeth comblait énormément Christopher, et en déduisit très rapidement qu’il était sans aucun doute analysé par cet organisation depuis le jour ou il avait rencontré cet étrange intrus qui avait brisé la vie du jeune parisien en l’espace d’une seul nuit. Cette idée expliquait totalement le fait qu’il soit maintenant présent dans cette pièce, face à cette mutante qui lui révélait qu’il était une partie intégrante de cette organisation.

La joie se trouvait à présent dans tout le corps de Christopher qui garda tout de même un comportement digne de la lignée des William’s. Elizabeth c’était interrompus afin de laissé place aux autres question que le jeune pouvait avoir. Christopher ne tarda pas à prendre une nouvelle fois la paroles.

- Je vois… Puis-je me permettre de posez une autre question ? Je suis désolé d’utilisé ainsi votre temps précieux mais je déteste être dans l’ignorance. Comment ce fait-il que Tnatum soit aussi vite reconstruit alors que le dernier établissement fut incendié il y de cela quelque mois ? Il aurait été normalement impossible de construire aussi rapidement un deuxième Tnatum et pourtant il est bien présent… Etait-ce une ruse pour faire croire aux autorité que ce lieu, que l’on disait avoir des méthode de travail hors réglementaire par rapport aux droit de l’homme, était totalement dissout ?

Le jeune homme s’interrompit espérant que la demoiselle serait répondre à un tel genre de question. N’étant pas un membre du personnel de Tnatum, il serait pas étonnant que cet question se trouve sans réponse… Le jeune homme resta silencieux, fixant toujours les yeux vert émeraude de cette ravissante demoiselle en attendant que celle-ci réfléchisse sur sa dernière demande.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Morrisson
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 288
Age : 28
Date d'inscription : 03/05/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement): Elle accueille les nouveaux arrivants.

MessageSujet: Re: Un acceuil assez rude...   Lun 16 Juin - 1:46

« Oui, bien sûr, vous pouvez poser toutes les questions que vous voulez, je suis là pour y répondre. Autrement, on ne m’aurait pas envoyée ici. » dit-elle avec un faible sourire, écoutant la question de l’homme.

La question la laissa longuement sans voix. Elle n’en avait pas comprit grand chose, en fait. Pourquoi parlait-il d’une ruse?

« Euh… non, c’est un Mutant qui s’est fait exploser. Il a fait brûler Tnatum, mais ici, c’est le Tnatum de secours, je crois. La bâtisse était là quand nous avons tous été transférés. Je crois que… le premier directeur de Tnatum avait songé à l’éventualité que son immeuble pouvait être détruit. Il a dût faire construire celui-ci. Mais je ne vois pas le rapport avec… les droits de l’homme ou une quelconque ruse. Tnatum a explosé à cause d’un Mutant, c’est tout. »

Ça n’avait rien d’un plan, après tout, des Mutants étaient morts et des membres du personnel aussi. Beaucoup avaient faillit y laisser leur peau. La jeune femme soupira faiblement. S’asseyant sur le sol, elle se mit à parler :

« Je préférais l’ancienne bâtisse… au moins j’arrivais à m’y retrouver. Ici, je passe mon temps à me perdre. L’autre nuit, encore, j’ai dû dormir dans le couloir parce que je ne savais plus à quel étage était ma chambre. Et la salle d’accueil donnait moins froid dans le dos. Et je crois que… mes problèmes de mémoire sont pires qu’avant, depuis que je suis arrivée ici. J’oublie toujours tout, même les heures de repas. J’ai de la chance que des gens pensent à aller me chercher à manger, autrement, je passerais mon temps à jeûner. »

Elle ferma les yeux, ramenant ses jambes contre son corps. Elle n’aimait pas l’idée de vivre dans ce Tnatum… mais elle savait encore moins ce pourquoi elle allait raconter cela à un parfait inconnu.

[Désolée… mon post est merdique TT_TT ]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tnatum-v2.forums-actifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un acceuil assez rude...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un acceuil assez rude...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mes devinette assez faciles pour les fortiches !
» L’amerique du sud, nouvelle terre d’acceuil pour la main d’oeuvre haitienne
» Elliot Carver ?? Y’a déjà assez de conneries dans le monde pour que j’en rajoute
» Un entrainement rude [PV Curt Blackbird]
» Petite question [Assez redondant comme titre...]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tnatum :: RP-
Sauter vers: