Tnatum

.::Mutants, voici votre Enfer::.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Desespoir...Espoir...Kiboo et Ki no Warui[Validée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Kiboo

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 27
Date d'inscription : 07/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement):

MessageSujet: Desespoir...Espoir...Kiboo et Ki no Warui[Validée]   Sam 7 Juin - 21:52

Nom : Saitô
Prénom : Takeshi devenu Kiboo
Âge : D’apparence entre seize et vingt ans en réalité il ne sait pas.
Sexe : masculin
Race : mutant
Sexualité : bi
Nationalité : Japonaise
Pouvoirs :
Il peut voir et passé a travers n’importe qu’elle matière. Qu’il s’agisse d’un mur, d’une porte ou encore d’un objet ou encore même d'un humain.

Il a un contrôle complet sur ses cheveux, et même sur ceux des autres. Qu’il soit encore accrocher à une tête ou non. Il peut facilement s’en servir comme fouet ou comme des mains. De plus il peut les faire poussé et rétrécir a volonté ce qui est bien pratique. Et il peut les faire changé de couleur comme il veut. Enfin il est parfaitement capable de leur donné la forme de créature ou d’humain au regard vide. Ce qui donne l’impression qu’il contrôle des zombies. D'ailleurs il peut les rendre comme vivant. Leur donnant une certaines autonomie. Plus des robots en qui on aurait inclue un programme. Il peux soulever de très lourde charges avec. De plus ils sont plus solide que de l'acier mais bien plus souple.

Il peut procurer une douleur physique et psychologique la plus horrible en regardant les gens. Si horrible qu'elle en est inimaginable. Ah ce demander si une tel douleur existe en ce monde. Chaque personne en faisant objet en viens même à souhaiter leur mort. Leur consumant beaucoup d’énergie. Bien que ce pouvoir n’est aucun effet sur lui. Il le contrôle aussi parfaitement a présent. Seulement on ne sait pourquoi ce pouvoir provoque la haine des deux premières personnes en faisant objet. Precision ! Ses pupille devienne rouge lorsqu'il s'en sert !

Il est aussi impossible de voler, de copier ou de stopper ce pouvoir !

Tnatum ne connais pas ce pouvoir ! Il ne figure aucunement sur les fiches !

Il peut volé grâce a ses ailes. De plus celles-ci peuvent devenir aussi tranchante que des lames et sont naturellement aussi dure que de l’acier. Il les contrôle donc parfaitement.

En fuite ou non ? : Non
Secteur : A
Civils ou non ? : Non
Métier dans l'établissement : /
Physique :
Taille : 1m75
Poids : 55 kg

Cheveux : D’une couleur indéfinissable. Entre le châtain et le blond vénitien. Kiboo possède une chevelure pour le moins magnifique. Qui lui arrive en tant normal un peu en dessous des oreilles. Coiffure qui va pour le moins merveilleusement bien avec son visage. Et cette couleur se marie a merveille avec celle de ses yeux. Il a souvent quelque mèche pourtant plus courte qui lui tombe sur le visage. Cachant quelque peu ses yeux. Ce qui lui donne un l’air d’un petit garçon ce qui est vraiment mignon. Et puis ils sont fins et doux si bien que l’ont peut même sentir cette douceur rien qu’avec un regard.
Yeux : Magnifique. Seul cet adjectif pourrait décrire les yeux de Kiboo. Ils sont d’une couleur verte et dorée à la fois. Leur pupille grise bien qu’elle devienne rouge lors de l’activation de son pouvoir est celle d’un chat. Ils sont assez grands et en même temps il semble être quelque peu en amande. De plus ils sont cerclés de cils et de sourcils très fin. Ce qui intensifie son regard qui semble si innocent, réfléchie et triste à la fois il faut dire que l’on peut facilement y lire ce qu’il a vécu ses dernières années. On s’y plonge, on s’y noie très facilement.
Peau : Normal tout simplement. Assez claire bien qu’elle semblait quelque peu bronzé. Certes pas un bronzage foncé mais plutôt léger. Quasi imperceptible. Malgré sa mine pitoyable il a donc gardé des couleurs. Elle est aussi agréable qu’à regarder qu’à toucher. Puisqu’elle est naturellement douce on dirait un peu du satin. Un peu comme ses cheveux. Mais elle est froide que l’on soit en hiver ou en été elle est toujours glacée. Ce qui procure souvent un effet de surprise à la personne la frôlant. D’ailleurs on pourrait presque jurée voir de la bué, de l’air froid s’élever de tout son être comme cela peut-être le cas avec la neige.
Ailes : Elles sont assez grandes. Jolie et même magnifique. Autrefois blanche elles sont aujourd’hui noir quelque peu grise. Bien que quelques plumes mauve et bleu soient aussi visibles. Naturellement elles sont douces et souple. Mais aussi dur que de l’acier. Et bien sur lorsqu’il active sont pouvoir les bords et chaque plume deviennent aussi coupante que des lame. Bien qu’elles paraissent toujours aussi agréables à toucher. Ce n’est qu’une illusion. Sinon contrairement a sa peau elle sont chaude.
Visage : Kiboo possède un visage assez fin. Avec des traits très agréables a regardé. Sont nez est petit, mais pas trop fin. Sa bouche est quasiment invisible. Puisque extrêmement fine et de plus de la même couleur ou presque que la peau du jeune homme. Il a un front assez moyen que ne l’ont pas souvent puisqu’il est caché par ses cheveux. Ses oreilles elle cela va peut-être paraître étonnante mais elle sont aussi plutôt fine et de taille normal.
Vêtement: Les habit de Kiboo sont spécial. Il peuvent soit porter chaud en hiver ou tenir au frais l'été. Il sont très souple et très fin. Si ils viennent à être déchirer ils se réparons tout seul. Si ils viennent a être arracher ils pourront revenir sur leur propriétaire en temps voulu. Soit décider par la personne ou par eux. Il peuvent soit être imperméable ou laisser passer l'eau ou le vent très facilement. Un peu comme-ci Kiboo était nu. De plus il ne peuvent pas ce salir. Où plutôt il s'auto nettoie eux même.

Caractère :
Qualités :
Kiboo est un jeune homme très doux. Toujours ou presque gentil. Il parle peut mais lorsqu’il le fait c’est bel et bien pour dire quelque chose d’important où qui à au moins un sens. Il est devenu assez renfermer au file du temps. Il s’approche très peu des gens mais si vous arriver a gagné un peu de sa confiance il deviendra un ami fidèle qui ne vous trahira sans doute jamais à moins que vous ne le fassiez vous-même. Ce que je vous décommande fortement. De plus il
vous protégera envers et contre tout. Il est intelligent. Extrêmement intelligent après tout il était classé premier national lors de son vivant. Et bien qu’il ait tout oublié de lui-même son intelligence lui est restée. Et puis bien que sa peau soit glaciale il possède une aura rassurante. Ce qui procure un sentiment de sécurité. Il est rusé aussi ce qui est fort utile. Il dit toujours ce qu’il pense mais sait aussi parfaitement mentir. Il est courageux et ne si défile jamais. En clair il assume toujours. Bien que si il peut éviter il ne s’en privera pas. Enfin il est doté d’un grand espoir depuis qu’il recherche sa mémoire. Oui, l’espoir est une chose qu’il n’a jamais perdue.

Défauts : Bien, je ne vois pas grand-chose à dire de ce coté là. Je ne dis pas que Kiboo est parfait mais il est doté de très peu de défaut. Que ca en devient presque impossible d’en citer. Ah si le fait qu’il veut a tout prit retrouvé sa mémoire peut paraître parfois un peu chiante. Et puis il a une humeur très changeant tantôt calme, tantôt excité. Normal mais il est toujours sujet a ses crises de folie. Et de la il ce met a tout détruire et même pire a tué. Bien que d’un sens ce n’est pas totalement de sa faute. Et puis il a toujours l’air triste même lorsqu’il est heureux et enthousiaste. Et cela pour certains c’est agaçant on dirait qu’il a tout les malheurs du monde. Mais essayer donc de vivre comme lui. Et puis bien qu’il soit sympa et gentil il n’accorde que très rarement sa confiance et même lorsqu’il le fait c’est seulement un pourcent de celle-ci. A vrai dire il ne veut pas tomber, en cas de trahison.

Ce qu’il aime : Et bien il est certain qu’il aime des choses. Cela est incontestable. Il aime le jour. Il aime la nuit. Il aime le soleil. Il aime la lune. Il aime le vent. Il aime la neige et il aime la pluie. Il aime être dehors. Il aime voler. Il aime aider les autres. Il aime ce qu’il est. Il aime être un ange, un ange déchu. Il aime savoir. Il aime se souvenir. Il aime la musique. Il aime être libre. Il aime les animaux. Il aime la nature. Il aime le sport particulièrement le foot et la course. Il aime écrire. Il aime écouter. Il aime ses pouvoirs sauf peut-être un. Il aime le sang qu’il trouve très joli. Il aime manger. D’ailleurs observer le il ne faisait que cela. Tnatum va vraiment le dépayser. Il aime les enfants aussi. Leur innocence le rassure. Il aime voir un sourire s’afficher sur un visage. Il aime être seul et en même temps il adore être entouré. Il aime être intelligent ne le montre pas. Il aime la simplicité et il l’est. En bref il aime un tas de choses. La liste est encore bien trop longue.

Ce qu’il déteste : Ce qu’il déteste ? Tout d’abord une chose flagrante il voue une haine pour son amnésie. Il déteste cette douleur qu’il ressent chaque jour. Il déteste Dieu qui n’a pas voulu l’aider. Il déteste être enfermé bien sur. Il ne supporte pas recevoir des ordres, pour lui une personnes n’a aucun droit sur un autre. Il haie plus que tout peut-être même plus que s’on amnésie son troisième pouvoir. Il ne supporte pas voir des plus grand frappé des plus petit. Sûrement parce que il la été lui-même. Bien qu’il ne s’en souvienne pu. Il déteste son insomnie. Il déteste cette terre. Il déteste les gens. Il déteste sa personnalité si contradictoire. Il déteste les personnes qui déclarent que l’espoir n’existe pas. Et il déteste encore et encore trop de choses.


Dernière édition par Kiboo.Ki Warui le Lun 17 Nov - 20:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiboo

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 27
Date d'inscription : 07/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement):

MessageSujet: Re: Desespoir...Espoir...Kiboo et Ki no Warui[Validée]   Sam 7 Juin - 21:54

Histoire : Yasahiro jeune salarié de vingt-trois ans vit tranquillement. Travaillant pour une compagnie de CM il a tout pour être heureux. Un emploi du temps pour le moins parfait, des amis sur qui compter, un immense appartement parfaitement situé pour ses déplacements. Cependant quelque chose manque dans cette petite vie. Ce petit quelque chose dont il pourrait dire après qu’il a une vie merveilleuse et parfaite. Il lui manque simplement l’amour. Le bonheur de pouvoir serrer la personne qu’il aime dans ses bras. Ses petits papillons dans le bas du ventre. Ce cœur qui s’emballe. Cela il ne la pas. Oh il ne manque pas d’expérience, mais jamais il ne la rencontrer. Celle qui fera battre son cœur pour toujours. Il à pourtant cherché mais en vain. Après tout l’amour ne se cherche pas. Il est sensé te trouvé lui-même. Bien souvent au moment où on s’y attend le moins parfois même pas du tout. Ainsi pour le moment il continu sa vie si envieuse bien que lui il la trouve de plus en plus banale, trop carré si ce n’est morose.
Akane est une jolie fleuriste de vingt-deux printemps. Elle s’occupe du magasin de ses défunts parents. Elle est toujours souriante ce qui ravit les clients qui viennent acheter des fleurs. Parfois même on peut voir quelques étudiants venir prendre un bouquet rien que pour la voir et lui parler ne serait-ce qu’un instant. Elle sent rend bien compte et cela l’amuse beaucoup. Elle est toujours agréable ce qui lui permet d’avoir maints courtisans. Mais pour le moment elle n’a que quelques amis fidèles. Et pour le plus part féminine. Elle vit dans l’arrière boutique, sa maison et tout ses bien ayant brûlé dans un incendie. Ce même incendie qui causa la mort de ses parents il y a de cela un an. Certes elle aurait pu chercher un nouvel habitat. Mais, pour elle ne sait qu’elle raison elle n’en a pas envie. Bien dès amies lui ont pourtant proposé de vivre en collocation. Mais elle sait que seul l’amour pourra la décider a changé de « maison ». Seulement pour le moment elle rejette chaque homme, chaque demande. Aucun ne fait battre son cœur dit elle. Aucun ne lui procure se petit chatouillis.
Yasahiro passe souvent devant la petite boutique. Il ne s’y est jamais arrêter. Ne voyant pas trop l’intérêt. A par lui rappeler son célibat. Pourtant il aime les fleurs. Cependant un de ses amis lui a demandé d’aller lui prendre une douzaine de roses ne pouvant pas ce déplacer lui-même en ce moment. Pour l’anniversaire de sa femme. En bon copain il accepte. Yasahiro se rend donc dans le magasin. Il paye et son regard croise celui d’Akane. Il reste paralysé comme cela quelque instant. La gorge noué. Puis Yasahiro reprend ses esprit et part. Sous le regard attristé de Akane. Quelques jours passent, et aucun des deux n’est capable d’oublier l’autre. Il les a ressentit ses petits papillons. Elle la sentit, son cœur qui s’emballe. Akane voudrais bien revoir se beau jeune homme, mais elle ne sait rien de lui. Yasahiro lui est bien trop timide pour retourner la voir. Il devient de plus en plus déprimer. Il a envie d’y aller mais il a peur du rejet. Mais, il l’aime tant. Il ne pensait d’ailleurs pas que l’on pouvait aimer comme ça au premier regard. Sans rien connaître de la personne. Akane elle attend. Chaque jour avec moins d’espoir que Yasahiro reviennent dans la boutique. Mais peut-être c’est elle fait des idée. Peut-être à t-il déjà quelqu’un. Si seulement elle avait été capable de parler lorsqu’elle la vue. Lorsqu’elle en avait l’éventualité. Mais elle avait bien trop peur elle aussi. Et puis sa voix aurait surement trop tremblé. Pendants des mois ses âmes se perdent. Yasahiro et Akane sont amoureux. Trois mois déjà. Akane a perdu son beau sourire. Et Yasahiro manque le licenciement. Et puis ! Il réagis ! Cela ne peut pu duré ! Ce soir il se rendra dans cette petite boutique de fleurs ! Les heures lui semblent être une éternité. Il ne détache pas les yeux des aiguilles de sa montre. L’idée de l’avancer lui traversant souvent l’esprit. Mais il savait que trop bien que cela n’aurait aucun impacte sur le temps réel. Dix-huit heures. Enfin il peut si rendre. Espérant de toute des force que la petite boutique soit encore ouverte. Il arrive enfin. Essouffler n’ayant pas prit sa voiture pour éviter tout embouteillage. Il reprend son souffle. Respire un grand coup travers la rue et rentre chez la petite fleuriste du quartier qui par chance est resté ouverte. Celle-ci n’en croit pas ses yeux. Essayant tant bien que mal de ne pas s’évanouir. Il fait déjà nuit. Il pleut dehors. Les cheveux lui tombe devant le visage. Le rendant encore plus sexy. La petite porte se referme sur Yasahiro. Un an a passé depuis ce jour. Akane et Yasahiro sont ensemble. A vrai dire ils sont mariés depuis quelque mois déjà. Cela peut sembler rapide. Mais eux deux savent qu’ils sont fait l’un pour l’autres. Tous leurs amis leur disent d’ailleurs. Le petit couple est vraiment heureux et rien ne pourrait venir nuire à leur bonheur. Bien au contraire ! Puisque devrais-je le dire. Akane attend un heureux événement. Elle est enceinte de déjà huit mois et devient de plus en plus impatiente. Impatiente que son petit bout montre enfin son minois. Yasahiro quand a lui est le plus heureux des hommes. Passant des heures a parler à son fils. Oui parce que ça sera un fils ! Bien qu’ils préfèrent garder la surprise ils en sont sur ! Mais il reste encore deux mois avant de savoir si oui ou non ils avaient raison. Et les jours leurs semblent de plus en plus long. Surtout que nous somme en été. Quinze Juillet une horrible tempête de neige secoue toute la ville de Tokyo. Chose bien étrange vu la saison a laquelle nous somme. Mais cela aurait pu être sans importance si Akane n’avait pas été tout à coup prise de douleurs. Le bébé n’allait pas tarder à naître. Et impossible de l’emmener a l’hôpital. Ce qui angoisse encore plus la future maman. Yasahiro lui stresse aussi, inquiet pour sa femme et son petit. La journée passe donc. Akane n’ayant plus le choix accoucherait à la maison. Bien qu’elle a un peu peur. Tout comme Yasahiro qui s’en prend pleins la gueule. Minuit ! Des pleurs emplissent l’appartement d’un immeuble de la ville. Il est là. Souriant presque à ses parents entres ses sanglots. Akane et Yasahiro sont attendrit, le sourire bien encré sur leur visage. Ne se lassant pas du spectacle de leur petit garçon. Car oui c’est bel et bien un garçon ! Saitô Takeshi est née un seize du septième mois. Faisant le bonheur de ses parents. Les années passent. Trois exactement et Takeshi est un petit garçon adorable. Et déjà fort intelligent pour son âge. De plus il ne fait jamais de bêtise. Il pourrait facilement être qualifié d’ange. Depuis quelque jour le petit a remarqué. Il ne doit pas être comme les autres. Il voit à travers la matière et passe même ne travers. Mais cela il ne l’as encore jamais dit à ses parents. Par peut de les effrayer surement. Par peur de perdre leur amour. Bien que des parents soient sensés aimer leurs enfants même si il est différent. Du moins il l’espère. Mais à vrai dire ce n’est pas le seul pouvoir qu’il possède. Non il a aussi un total contrôle sur ses cheveux et ceux des autres. Pouvant les faire pousser ou rétrécir a volonté. Les contrôler comme des secondes mains ou fouet. A vrai dire il peut même leur donné la forme de créature ou même d’humain. Qu’ils soient encore attaché a une tête ou pas. Enfin l’année passe encore. Takeshi a fini ses études de primaire et entre au collège. Il est classé premier du pays dans toutes les matières. Décrochant toujours la meilleurs note. Même en éducation physique il est le meilleur. De plus il contrôle parfaitement ces pouvoirs. Qu’il ne montre toujours à personnes. Même pas a ses parents. Bien qu’il réfléchie toujours si il devrait leur dire ou pas. Après tout ils sont compréhensifs. Ils l’aiment. Et puis ils savent bien que Takeshi n’est pas pour autant si différent. Il est comme tout les autres. Exception faites de ses pouvoirs. Trois années passent encore. Et rien ne change. Le jeune adolescent est toujours aussi intelligent. Et de plus avouons le il a la cote. Il faut le dire il est beau. Très beau même. Et puis de plus sa gentillesse est très apprécier. Tout est parfait à vrai dire. Du moins pour le moment puisque Takeshi ne se doutait pas une seule seconde qu’un nouveau pouvoir lui serait transmit. Un pouvoir bien plus dur a contrôlé. Un pouvoir qui ruinerait sa vie. L’année s’achève. Ila présent seize ans depuis quatre jours. Comme chaque jour a cette heures ci il se trouvent a table. Et puis il croise le regard ses parents. Et bien si il avait su il n’aurait sans doute jamais fait cela. Un cri, non deux cris atroces déchira alors tout l’appartement. Sous les yeux perdu de Takeshi. Ne savant pas ce qu’il ce passait. Ne se doutant pas que ses pupilles devenu rouge était la cause de la douleurs de ses parents. Ecroulé au sol se tenant la tête. Cinq…non dix minutes passèrent. Avant que tout s’arrête. Le jeune garçon voulu aider ses parents mais aucune réponse de sa part. Il parti donc ce couché. Savant bien qu’il ne fallait pas insister. Mais il s’inquiétait. Jamais il n’avait assisté à un tel spectacle. C’était une horreur total. Et ses cris perçant comme ci on les égorgeait. Jamais il n’avait entendu pareils hurlements. Et puis il culpabilisait de ne pas avoir pu les aider. Le lendemain il se lève. Heureux, ayant oublié l’incident de la veille. Comme chaque matin il s’installa devant la petite table près a mangé son petit déjeuné. Lorsque son père assis lui aussi devant la nourriture releva la tête et lui dit d’une voix rauque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiboo

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 27
Date d'inscription : 07/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement):

MessageSujet: Re: Desespoir...Espoir...Kiboo et Ki no Warui[Validée]   Sam 7 Juin - 21:54

_Touche a ca et tu es mort !!!
Takeshi révéla la tête étonnée. Observant son père qu’il ne lui accordait même pas un regard.
_Mais…pourquoi ? Qu’est-ce qu’il t’arrive…
Sa mère arriva alors des cuisines. Takeshi pensait qu’il pourrait trouvé refuge auprès d’elle mais il en fut tout autre.
_Tu es sourd ! Ton père t’a dit de ne pas y toucher ! Dégage de là ! SALE MONSTRE !!!
Ses mots furent comme un coup de poignard pour l’adolescent. Lui qui avait toujours eu peur d’entendre ses mots a cause de ses pouvoirs. Voila qu’il les entendait de ses parents. Et le pire il ne savait même pas pourquoi. Cependant il ne bougea pas bien trop surpris. Bien trop blesser. Yasahiro quand a lui se leva s’approchant de son fils il le saison par le col, a l’arrière.
_TU ENTENDS TA MERE ! DEGAGE !
Le secouant dans tout les sens avant de l’envoyer contre le mur derrière lui. Takeshi était complètement paralysé regardant effrayer son père s’approcher de lui. Ce dernier se saisi encore de lui et l’enferma dans un des placard de la maison. Takeshi resta quelque minutes assis dans le noir sans bouger. Puis lorsque qu’il eu reprit ses esprits. Il essaya d’ouvrir la porte, mais bien évidemment cela lui fut impossible. Il avait beau cogné contre la porte celle-ci ne bougeai pas. Quand à ses parents aucun ne daigna venir lui ouvrir. Takeshi percevait juste quelque « ferma la connard ! » De la part de ses deux personnes. A vrai dire il resta enfermé dans ce placard plus d’une semaine. Revenant de temps à autre un morceau de pain et de l’eau. Sur lequel il se jetait littéralement. Dans qu’elle état il devait être. Sept jour avait passé et a présent la situation était devenu pire. Il recevait moins de nourriture. Et de plus sa mère s’amusait à lui balancer des seaux d’eau glacé ou bouillante selon son humeur. Et puis enfin alors que cela faisait dix jours il pu enfin sortir. Croyant que tout allait redevenir comme avant. Mais il se trompait. Ses parents avaient cela juste pour pouvoir torturer un peu plus leur fils. L’attachant au radiateur. Takeshi recevait en plus des seaux d’eau des coups de chaînes. De ceintures. Et même de la vaisselle. Ce faisant encore plus hurler dessus puisque il était responsable de toute cette casse d’après ses parents. A vrai dire a présent il ne savait plus trop combien de jours passaient. Ce contentant d’observer le temps s’écoulé. Devenant chaque jour un peu plus pâle. Désespéré. Il aurait peut-être pu s’enfuir. Après tout il passait à travers la matière. Mais le ne sait pas pourquoi. Il ne pouvait pas. Et si seulement il avait pu en connaître la cause. Il aurait peut-être pu éviter tout cela. Et surtout éviter ce qui allait suivre. Cela devait faire des mois que cela durait. Et ce soir la. Ce ne fut pas de la vaisselle qu’il reçu. Ni des coup de ceinture ou encore de chaîne. Il n’eut pas le droit à ses insultes devenues quotidienne. Son père et sa mère se contentèrent juste de ce diriger vers la cuisine. Fouillant dans les tiroir. En sortant chacun deux couteaux. Et ce soir là ce fut six cent soixante six coups de couteau qu’il reçu, avant de rendre l’âme. Simple coïncidence ? Après tout c’était le chiffre du diable. Mais a présent il n’aurait pu le temps du pensé. Du moins il pensait puisque pour lui rien ne venait après la mort. Bien qu’il voudrait y croire. Il n’y réussi pas. Pour lui c’était terminé. Sans qu’il ne sache jamais ce qu’il c’était passé. Pourquoi cette haine soudaine ? Pour lui tout était terminé. Lui jeune garçon de seize ans fruit d’un amour merveilleux. Lui fils intelligent tant aimé et espéré. Est mort ce soir de la main de ses parents. Sans même en connaître la raison. Les larmes lui coulant sur le visage alors que ses deux personnes l’observaient en souriant. Et pire en rigolant. Il aurait voulu savoir « pourquoi ». Mais il fut incapable de le demander. Il espérerait juste une chose. Que ses parents se souviennent de lui. Cela pouvait semblé étrange. Mais il ne voulait pas être oublié d’eux. Ses personnes pour qui il aurait donner sa vie. Ses personnes qu’il l’avait tout simplement trahi. Il voulait qu’il le gardent a jamais en mémoire. Et c’est sur ce dernier espoir qu’il eu son dernier souffle. Qu’est-ce que c’est ? Takeshi ce réveille dans un endroit étrange. Il s’y sent si bien d’ailleurs. Il ce relève et observe les lieux. On dirait qu’il est dans les nuages. Il ne comprend pas. Puis soudain il se souvient. Il est mort. Et ici ! Alors serait-ce le paradis ? Oui ! Sûrement il voit des anges approcher. De grandes ailes blanches sur leurs dos. Lui-même d’ailleurs en possède une paire. Il vient de s’en rendre compte. Vêtu d’un pantalon et du veste blanc quelque peu bleuté ou argenté. Quelques jours passent. Et Takeshi s’est bien familiarisé avec les environs et les autres anges. Volant paisiblement dans les cieux. Sauf, peut-être un léger détails. Il ne souvient pas de son identité. A vrai dire il ne se souvient pas du tout de sa vie terrestre. Mais à vrai dire cela l’importe peu. Il sait pourtant qu’il est différent. Puisqu’il possède toujours ses pouvoirs. Et particulièrement ce pouvoir. Celui qui lui avait donné la mort. Bien que les anges ressentaient juste la douleur qu’il procurait. Pas un instant ils se mirent a haïr Takeshi. Bien au contraire ils lui apprirent la contrôlé. Voyant bien que cela pouvait être fait. Puisque la pupille du jeune garçon changeait de couleur lorsque cela ce produisait. Mais plus il s’entraînait. Et plus il avait mal. Ressentant a nouveau la douleur qu’il avait ressenti lorsqu’il était frapper par ses parents. Lorsqu’il fut tué par eux. Mais faute de mémoire il lui était impossible de se souvenir d’où lui venait cette douleur. Au départ il n’y prêta pas attention. Mais celle-ci s’intensifia. Et Takeshi savait au fond de lui qu’elle venait de quelque part. Il essayait tant bien de mal de s’en souvenir mais rien. Il avait même fini par demander au Tout-puissant mais il reçu aucune réponse de la part de ce dernier. Et pourtant chaque jour l’envie. L’espoir de se souvenir. De savoir grandissait un peu plus. Bien que Dieu et tout les autres anges lui avait dit qu’il ne fallait mieux pas. Lui ordonnant même de ne rien tenter pour ce rappeler. Mais pour Takeshi il était impossible qu’il fasse cela. Les anges voulaient qu’il oublie. Lui voulait se souvenir. Malgré leurs menaces de lui couper les ailes il continuait ses recherches. Mais à vrai dire ici il était sur qu’il ne trouverait jamais rien. Et la douleur était toujours là chaque jour. Takeshi bien que s’habituant a cet sensation horrible. Etait tout de même devenu sombre, vulnérable et quasi-muet. Et de plus je le répète il voulait des réponses a ses questions. Et puis plus rien. La douleur disparut. La sensation qu’il fallait qu’il se souvienne aussi. Comme-ci rien en c’était passé. Des années passèrent alors. De nouvelles âmes venant s’ajouter au monde des cieux. Retrouvant le sourire. Et sa joie de vivre. Enfin si l’on puis dire. Disant de vivre au paradis. Tout semblait réglé. Mais alors que cela devait faire plus de deux cent ans. Ses parents avait d’ailleurs du finir en enfer puisqu’ils n’étaient jamais arrivé ici. Takeshi recommença à ressentir cette douleur. Cette sensation. Redevenant comme il l’avait été. Provocant quelque peu la colère de Dieu après tout la recherche du savoir n’avait elle pas causé l’exile des humains du jardin d’Eden il a cela des millénaire ? Bien que la il s’agissait du savoir personnel. De sa propre vit il avait pour lui tout les pouvoir sur ce savoir. Et Takeshi malgré l’interdiction divine recommençait ses recherches. Mais rien. Comme il s’en était rendu compte deux siècles auparavant. Ici il n’apprendrait rien du tout. Et puis il découvrit. Après encore quelque année de recherche. Un moyen de retourner sur terre. Là-bas il était sur qu’il trouverait. Oui c’était la seule et unique solution. Mais les anges ainsi que Dieu ne l’entendaient pas de cette oreille. Ils lui interdirent donc de faire cela. De retourner parmi les mortelle. Sil fait cela. Plus jamais ils ne le laisseront revenir ici. Revenir parmi les vivant. Ses contraires a toutes les lois. Mais Takeshi s’en fiche. Il veut savoir ! Il veut se souvenir ! Il veut croire ! Il a cet espoir. Que si il y redescend il aura enfin la réponse. Les réponses même. Ainsi malgré les interdiction de dieux et de ses fidèles chérubin. Takeshi descend. Doucement il quitte ce lieu tant envier des humains. Il le quitte en sachant qu’il ne pourra plus jamais y retourner. Pour cela ! Ils ont était clairs là haut ! Soit tu restes soit tu parts et tu perds toute chance de pouvoir revenir. De pouvoir ressentir cette paix qu’il avait eu pendants plus de deux siècles. Plus jamais. Il était a présent condamner à errer sur terre. A chercher. Simplement chercher. Des fragments de sa mémoire. Enfin il arriva sur terre. Dans une ruelle sombre éclairer par la lune. Ses ailes toujours la étaient devenues d’un gris noir avec quelque reflet bleu et mauve. Et lorsqu’il voulu s’envoler. Il activa un nouveau pouvoir. Ses ailes devenaient tranchantes comme des lames. Coupant les quelques ordures qui se trouvait dans le secteur. Takeshi ce concentra et réussi a les faire redevenir normal. S’envolant enfin sur un des toits des immeubles. Le lendemain matin. Il passa une cape par-dessus ses ailes. Conscient que les humains prendraient sans doute peur. Enfin ses recherches commenceront aujourd’hui. Cependant toujours incapable de se rappeler de son nom il adopta celui de Kiboo qui voulait dire espoir dans le sens de souhaiter quelque chose de l’espérer. Tout comme lui qui voulait se souvenir. Il espérait vraiment que cela soit possible. Il avait eu de la chance. Il était revenu à Tokyo sa ville natale. Quel heureux hasard sachant qu’il n’avait pas du tout choisi sa destination. Certes il savait qu’il était Japonais. Mais il ne se souvenait pas d’où il était. Enfin il commença à errer dans la ville. Ne sachant pas trop où aller. Ni quoi chercher exactement. De plus qu’il ne passait pas inaperçu puisque ses ailes sous sa cape lui donnaient un faut air de bossu. Ce qui ne collait pas du tout a son visage d’ange. Enfin il avait beau parcourir toute la ville, passer en revu les moindres boutiques, société et même appartement en bref tout les choses visible dans cette ville. Il avait beau retourner chaque pierre il ne trouvait absolument rien. De plus qu’il avait de plus en plus une sale mine. N’ayant aucun endroit où dormir il ce contentait de se reposer où il le pouvait. La plupart du temps dehors. Qu’il pleuve ou qu’il vente d’ailleurs. Il se reposait juste incapable de trouvé le sommeil. Puisque Kiboo était insomniaque. Déjà plus d’un mois qu’il avait frôlé la terre depuis sa mort. Déjà un mois qu’il ne dormait plus. Certes au paradis il ne dormait pas mais ici c’était différent il était fatigué. Psychologiquement, ce disant qu’il avait peut-être eu tord de vouloir retrouvé la mémoire. Il aurait tant voulu s’endormir ne serait-ce qu’un instant pour oublié cette douleur comparable à des coup de poignard. Du moins c’est le seul truc qu’il avait trouvé pour comparé cette horrible sensation. Et il ce trompait peut-être mais il était sur que si il découvrait d’où elle venait celle-ci s’arrêterait tout de suite. A l’instant même que le puzzle serait reconstitué. Mais au moins à présent cela avait un avantage. Il ne ressentait plus de la toute la douleur physique. Sans compter celle fantôme bien évidemment. Et puis il faisait vraiment pitié à voir. Un an, deux ans, trois ou peut-être quatre passèrent encore sans que aucune réponse ne soit apporté. Certes il n’avait pas vieilli. Du moins physiquement mais son état était tout de même devenu plus que pitoyable. Piquant durant des mois des crises de folie. Hurlant a s’en arracher les poumons. Détruisant tout ce qui se trouvait sur son passage. Révélant enfin sa nature d’ange. D’ange déchu pour être exacte. Trois jours. Oui trois jours que Kiboo sait qu’il est suivi. Mais par qui ? Encore une chose qu’il voudrait bien savoir. Il aurait bien troqué toute son intelligence pour savoir cela. Mais a quoi bon rêver cela était impossible. Alors il se contentait juste d’éviter ses hommes qui chaque jour, chaque nuit marchait sans ses propres pas. Croyant surement qu’il n’avait pas été repérer. A vrai dire ce manège dura encore six mois avant qu’il ne s’arrête. Laissant enfin soufflé Kiboo. Un poids de moins c’était déjà cela. D’ailleurs suite à cela il fit une rencontre. Enfin si on peut appelé cela comme ça. En réalité il croisa juste un vieil homme et une vieille femme. Vieux couple marié marchant en souriant avec un homme d’environs quarante cinq ans. Tout trois semblait heureux, souriant comme-ci rien ne pourrait un jour entraver a leur bonheur. Et il ne sait pas pourquoi mais Kiboo lorsque qu’il les avait vu avait ressenti le sentiment surement le plus bizarre qu’il n’avait jamais ressentit. De la joie mélanger a de la mélancolie. Du soulagement marié a de la colère. Une paix intérieure en harmonie avec du désespoir et de l’incompréhension. Seulement il ne sait pas pourquoi il avait ressentit cela. Et moi, moi qui compte cette histoire je pense savoir pourquoi. Satô Yasahiro…Akane et Takeshi. Tel était le nom de ce vieux couple et de ce qui devait surement être leur fils. Etrange coïncidence ? Seule le nom changeait d’une lettre. Où signe du destin ? Celui aurait-il voulu lui montrer ce qu’aurait été sa vie si il n’avait pas hérité de ce pouvoir pour le moins maudit. Ce pouvoir que si il n’avait pas était tué il n’aurait sans doute jamais appris à contrôler. Peut-être surement. Mais cela Kiboo était bien loin de ce douté que ses trois personnes n’était rien d’autres que le miroir d’un destin depuis longtemps perdu. Encore quelque mois. Et ils revinrent. Ses types en noir qui suivait Kiboo. Seulement cette fois il ne les éviterait pas. Bien qu’il les avait remarquer. Kiboo fut prit en traître. Assommé par une fléchette empli de liquide soporifique. Certes avant de s’écrouler il avait bien essayé de se défendre. Voulant découper ses attaquants grave a ses aile. Ou les attraper grâce à ses cheveux. Mais en vain. La dose du produit bien trop forte il ne résista pas bien longtemps. Retentant pourtant a plusieurs reprise de se relever. Mais il avait de moins en moins de force De plus qu’il recevait a présent des coup de barre de fer. Qu’il aurait pu éviter avec son pouvoir si il avait était dans son était normal. Sauf que la c’était devenu une chose impossible. Bien trop épuiser pour faire, ou plutôt continuer de tenter quoique ce soit. Et il tomba. Chose inévitable de toute façon suite a cette bagarre qui elle resterait sans doute gravée dans sa mémoire. Bien que pratiquement inconscient il se sentit charger dans une sorte de camion. Roulant sous la pluie battante éclairer par la pleine lune il ne sait où. Une seul chose est sur. Il devrait a tout prit en sortir. Puisqu’il était sur il ne souviendrait de rien là-bas. Oui il en sortirait. Quoiqu’il en coute. Il avait peut-être perdu ce soir. Mais il ne reperdrait plus jamais. Pour lui et son âme depuis si longtemps perdu il réussirait. Il ne voulait pas perdre espoir.


Je précise que personne ne connais donc la véritable identité de Kiboo ! Saitô Takeshi est un nom qui a sombrer dans l'oublie. A moins que mon perso retrouve la mémoire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kiboo

avatar

Féminin
Nombre de messages : 9
Age : 27
Date d'inscription : 07/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement):

MessageSujet: Re: Desespoir...Espoir...Kiboo et Ki no Warui[Validée]   Dim 8 Juin - 22:00

Edit : Après :
Kiboo à tenté de se sauver suite à l'explosion. Seulement son hésitation à utilisé ou non son pouvoir maudit, lui à été "fatal".

Autre :
Kiboo, est maudit. Il ressent sans cesse. La douleur psychologique et physique qu'il à ressentit en étant tortuer de son vivant, plus celle de son pouvoir maudit. Il vit avec, alors que tout autre personne se voit paralysée lorsqu'elle est sujette à celui-ci. Ce qui en contre parti le rend quasi insensible à toute douleur que l'on chercherait à lui infligé. Puisqu'il est habitué au pire. Et bien qu'il supporte, il arrive que cela devienne trop difficile. Kiboo est alors sujet à des crises de démence. Il a la peau glacé, de la buée semble d'ailleurs s'échapper de son être. Il est amnésique, ne se souvient pas de son vivant. Et ne dors jamais.

Ca tue de posté juste pour ça, mais bon. Je peux pas sinon.


Etes vous déjà sur le forum ? Citez alors tout vos personnages.

Kiboo, Ki Warui, Yun Soo Hee, Celeste Even, Hirai Rei, Calix Nazaoh, Holden Caulfield et Kanai Seth.

Comment avez vous connu le forum ?
C'était grâce à Train, je me souviens. ^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Desespoir...Espoir...Kiboo et Ki no Warui[Validée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Desespoir...Espoir...Kiboo et Ki no Warui[Validée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jeunesse haitienne: Quel espoir??? Quel avenir???
» Ministre Bellerive un menteur avéré, crée de faux espoir avec le pétrole
» Le bloc Espoir contre des representants de partis au CEP
» Port-Salut, un vent d’espoir souffle
» Lueur d'espoir!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tnatum :: Administration :: Les fiches de présentation :: Fiches des mutants du secteur A-
Sauter vers: