Tnatum

.::Mutants, voici votre Enfer::.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Akim Khoren

Aller en bas 
AuteurMessage
Akim Khoren

avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 07/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): B
Métier (membre du personnel seulement): /

MessageSujet: Akim Khoren   Sam 7 Juin - 17:33

[]Nom : Khoren

[]Prénom : Akim

[]Âge : 21 ans

[]Sexe : Masculin

[]Race : Mutant

[]Sexualité : Il n'en sait rien.

[]Nationalité : Son sous-sol? Non, il ne le sait plus.

[]Pouvoirs : - Disparition d’objets (c’est le seul pouvoir qu’il maîtrise parfaitement). Ce pouvoir lui sert à faire disparaître jusqu’à une dizaine d’objets à la fois. Il peut alors les faire bouger à sa guise et les faire réapparaître quand il le veut. Pourvoir très pratique pour le vol.
- Contrôle de la neige et du froid (il ne maîtrise pas du tout ce pouvoir). Comme Akim ne sait pas trop comment s’en servir, la plupart du temps, il ne fait que produire des tempêtes des neiges ou geler complètement une pièce. Il ne sait rien de plus sur ce pouvoir.
- Amputation (pouvoir assez mal contrôler, même s’il en a une infime maîtrise). Oui, amputation, vous avez bien lu. Sans trop savoir pourquoi, Akim arrive à faire tomber les membres des gens. Il ne sait pas pourquoi il arrive à faire cela, mais il ne peut pas utiliser ce pouvoir volontairement. Habituellement, cela survient quand il est colère ou qu’il se sent menacé.
- Réparation (il ne le contrôle pas du tout). Ce pouvoir lui sert à réparer tout ce qui est brisé, passant d’un simple os à un bras qu’il aurait amputé sans le vouloir. Ça fonctionne sur les objets.

[]En fuite ou non?: Non.

[]Secteur : B

[]Civils ou non?: /

[]Métier dans l'établissement : /

[]Physique : Tout d’abord, il faut savoir qu’Akim n’a jamais eu de chance, dans la vie. Ne vous étonnez pas trop de son physique étrange. Petit malgré le fait qu’il soit un garçon et qu’il soit quand même assez vieux, Akim mesure à peine 1m55.
Ses cheveux : Argentés, bleus, gris… la couleur des cheveux du jeune homme tourne autour de cela. Il est difficile d’en finir l’exactitude de leur couleur et ce n’est guère une teinture! C’est tout naturel. Si on s’étonne de leur couleur, on s’étonne aussi de leur longueur et de leur incroyable douceur. Malgré son apparence, Akim prend soin de ses cheveux. C’est bien la seule chose qu’il aime chez lui. Ils lui arrivant au niveau des omoplates et ne vous inquiétez pas, jamais il n’a l’air pouilleux.
Son visage : Son visage, par contre, laisse à désirer. Ses cheveux ont beau être doux et superbes, son visage, lui ne l’est point. Tout le côté droit de son visage a été ravagé par les flammes, laissant sa peau couverte de cicatrices. Il a perdu son œil droit, ne laissant alors qu’une cavité à la place de l’organe. Il a été complètement brûlé et réduit en poussière, en fait. Il prend soin de toujours cacher la cavité. Par contre, tout le côté gauche du jeune homme est intact. Une peau douce, une moitié de visage parfaite, belle. Ses traits sont fins, presque angéliques. Son œil valide, le seul qui lui reste est tout aussi indéfinissable niveau couleur, que ses cheveux. Entre le doré et le brun pâle, en fait. Il a des tatouages sur sa joue gauche. Des sortes de flèches rouges. Il en a un autre sur le front, mais celui-ci représente un soleil doré.
Son corps : Le corps d’Akim Khoren est tout aussi laid que son visage. Tout le côté droit a aussi été ravagé par les flammes, bien que le côté gauche soit resté intact. Jamais il ne montre la moindre parcelle de son corps. Il n’est pas très musclé et la peau est étonnamment blanche. On pourrait le croire, mais puisqu’il ne montre jamais son corps, c’est un peu normal, il me semble. Son corps possède un autre gros hic. Il n’a qu’un seul bras complet. Son avant-bras gauche est manquant depuis sa naissance. Il n’a pas de coude, seulement un moignon de peau. Il n’a ni main à son « bras ».

[]Caractère : Akim est timide. Il parle peu aux étrangers, sachant qu’il risque plutôt de recevoir des regards de dégoût que des regards amicaux. Il préfère qu’on ne le remarqua pas, qu’on ne le regarde pas, c’est ce pourquoi Akim Khoren est un jeune homme terriblement discret. Il préfère qu’on le prenne en pitié que l’on le regarde bizarre à cause de son corps estropié. Akim déprime souvent. Il n’a que trop rarement le sourire aux lèvres. Il aime la vie. Il aime être heureux, mais il l’est rarement. Mais malgré sa déprime pratiquement constante, le jeune homme n’hésitera que rarement à aller consoler quelqu’un, qu’importe s’il connaît la personne ou non. C’est la seule chose qui semble le rendre moins timide en l’espace d’un instant. Le jeune homme possède aussi une très bonne mémoire. Il n’a aucun mal à mémoriser un livre tellement il peut le lire pour songer à autre chose que sa pauvre et triste vie. Calme, silencieux, on oublie souvent sa présence. La seule chose qui le fait sortir de son calme, c’est lorsqu’il panique ou qu’il pleure. La plus grande peur d’Akim est le feu. Il ne supporte pas d’avoir une bougie à moins d’un mètre de lui et jamais il n’approchera un feu de camp, même s’il grelotte sur place! Le feu, pour lui, c’est mort assuré.

[]Histoire : Akim pleure. Il sait que tout va mal. Cela fait des semaines qu’il n’a pas vu la lumière du soleil, cela fait des semaines qu’il doit jeûner, cela fait des semaines que le pauvre pleure. Mais tout cela a débuté bien après sa naissance… Laissez-moi vous racontez les raisons de la peine d’Akim.

Akim pleure, mais cette fois, il n’est qu’un bébé. Il vient de naître. Le docteur vient de lui donnait une claque aux pieds afin de le faire respirer. L’enfant cri, hurle. Il est bel et bien vivant. La mère demande à voir son fils. Elle demande au docteur s’il est bien formé, s’il est santé…

« Il est en parfaite santé, mais il n’est pas parfaitement formé… Il lui manque l’avant-bras gauche, madame. Mais ne vous inquiétez pas, cela ne le gênera aucunement. Il n’est pas le seul enfant à naître mal formé… »

Pourtant, en sachant cela, la mère refuse de voir son enfant. Le docteur pense que c’est plutôt le choc de la nouvelle qui la met dans cet état, alors il confie le petit Akim à une infirmière. Elle va le mettre à la pouponnière. On garda Akim Khoren trois jours à l’hôpital parce que ses parents n’en voulaient pas. Finalement on renvoya l’enfant chez lui, avec ses parents.
On s’occupe tout juste de lui, mais Akim semble s’en moquer. Son handicap ne le gêne pas tant que la mère et le père avaient prévu. Ils décident de se débarrasser du bébé. Ils ne veulent pas d’un enfant mal formé. Il est une honte pour la famille Khoren. Le père a toujours songé qu’un fils mal formé, était un fils inutile. Une nuit, par « accident », les parents d’Akim oublièrent de surveiller le feu de la cheminé. Résultat : En pleine nuit, la maison s’était mise à brûler. Dès les premières flammes, les parents Khoren sortent. Akim est « oublié » à l’intérieur. Comme prévu, les pompiers mettent du temps à arriver à l’appel des voisins.

Les hurlements du bébé se font enfin entendre. Les parents jubilent pratiquement de joie. Leur nourrisson mal formé va mourir, brûlé vif. Ils sont heureux. Ils entendent les hurlements du bébé. Il brûle vif, effectivement. Installé dans son berceau, les flammes s’attaquent à toute la partie droite de son corps, consumant sa peau, le faisant fondre… Les secours sont en retard. Le bébé va mourir brûlé. Akim perd connaissance. Les secours arrivent enfin. Les voisins signalent la présence du bébé coincé dans la maison. Les parents sont heureux. Leur fils est probablement mort, à présent. Il ne doit en rester qu’un petit tas de cendres. Ils se retiennent de sauter de joie. L’honneur de la famille Khoren est sauf.

Un pompier entre dans la maison. Il arrive à la chambre du bébé. Il est en flamme. Inconscient. Rapidement, le pompier prend une couverture intacte et étouffe le feu. Il garde le bébé dans la couverture et sort le plus rapidement possible de la maison. Les ambulanciers prennent l’enfant en charge, alors que les parents retiennent leur souffle. On pourrait croire qu’ils espèrent le retrouver vivant, mais c’est tout autre. Ils n’espèrent que sa mort.
Le bébé est vivant.

Les parents Khoren n’ont jamais supporté cela. Pour eux, c’est un échec. Ils ont tout fait pour cacher leur fils estropié et à présent brûlé à leur famille. Personne ne sait qu’Akim est toujours vivant. Il n’y a que la mère et le père qui le savent. Ils lui ont toujours interdit de sortir. Le soir, il se laisse enfermer dans le sous-sol sans un mot, sachant qu’il n’est qu’une erreur de la nature. Ce soir, il pleure encore, comme à chaque jour.
Akim s’est découvert maintes pouvoirs… se soir, il a gelé, sans le vouloir, tout le sous-sol où il est enfermé depuis des semaines à cause de ses parents. Ils sont en voyage depuis peut-être un mois. Akim Khoren passe son temps enfermé, de toute façon. Ça ne change pas grand chose, mais la glace l’aide à ne pas être assoiffé. Il ne survit que grâce à cela, même s’il n’a plus espoir de vivre encore longtemps. Il est maigre. La faim le tiraille. Il a mal à la tête à force de pleurer et d’avoir faim.
Il veut mourir.

Akim a froid. Encore. Il entend des pas. Non, il hallucine probablement. Il n’y a personne dans la maison. Encore des pas. Akim soupire. Il hallucine. Mais les pas continue. Il entend des gens murmurés, à l’étage. Des voleurs? Possible. Akim souhaite ardemment qu’on le trouve et qu’on le tue. Il veut cesser de souffrir. La poignée de porte du sous-sol tourne. Le cœur du jeune homme bat plus fort. La poignée est gelée, difficile à tournée et ouvrir. Mais la personne y parvient. Non, il n’y a pas qu’une personne, mais plusieurs. Tous sont tout de noir vêtu. Tous ont le visage masqué. Akim les regarde. Ils le regardent. Le jeune homme sent une aiguille s’enfoncer dans son cou. Il s’endort. On venait de le droguer. On l’emmène à Tnatum.

Mais depuis son arrivée à Tnatum, Akim a passé le plus clair de son temps seul. Il s'est lié d'amitié avec une certaine Odélys qui a disparut après quelques semaines. Akim est resté longtemps à ne croiser personne, à éviter les gens... jusqu'au jour où il a rencontré Lyra Amagine. Il mit du temps à lui faire confiance, même s'il finit par comprendre que Lyra ne lui ferait jamais de mal.

Lors de l'explosion, Akim était dans le couloir, prêt à retourner à sa chambre. Il fallut qu'un Mutant le fasse sortir de Tnatum, parce qu'à la vue des flammes, il a été paralysé de peur... À présent, il est à ce nouveau Tnatum...

[]Autre : /
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elizabeth Morrisson
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 288
Age : 28
Date d'inscription : 03/05/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement): Elle accueille les nouveaux arrivants.

MessageSujet: Re: Akim Khoren   Sam 7 Juin - 18:58

Je me valide, puisque c'est presque la même fiche que sur Tna1...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tnatum-v2.forums-actifs.com
 
Akim Khoren
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Evan Akim
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)
» Sevan Cielo Khoren [U.C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tnatum :: Administration :: Les fiches de présentation :: Fiches des mutants du secteur B-
Sauter vers: