Tnatum

.::Mutants, voici votre Enfer::.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 C'est en début d'été que l'hiver arriva...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: C'est en début d'été que l'hiver arriva...   Dim 28 Juin - 17:23

Il était des cas comme cela, alors que vous pensiez avoir eu de la chance malgré un début bien mal réussi dans la vie…où tout s’arrêtait. Ceci était le cas de Rei, lui qui avait été abandonné dès la première heure de sa naissance dans les bas quartiers glacials de Norvège, avait eu le bonheur d’être trouvé par un homme, un russo-japonais, qui dans son bon cœur avait recueilli l’enfant. Peut-être que cela était-il du au fait qu’il soit mutant, et que donc la différence bien trop voyante du nourrisson ne le dérange point ? Peut-être ! Enfin donc, revenons en où nous en étions, alors que l’on pensait que finalement tout allait pour le mieux…tout s’arrêtait d’un coup sans prévenir. Et bien souvent, beaucoup trop cruellement. Comment aurait-elle pu savoir, elle ? Qu’en sortant faire leurs promenade de la nuit, seul moment où il pouvait sortir…ils allaient se faire attaquer par des…des hommes en noirs ? Comment Rei aurait-il pu savoir que Sergei, celui qu’elle appelait depuis toujours « Papa », décéderait cette nuit des suites à des allergies bien trop importante aux produits endormissent des fléchettes qu’on lui avait tirées dessus ? Comment Rei aurait-elle pu savoir qu’Andrei, celui qu’il considérait depuis quelques années déjà comme son petit frère, se ferait froidement égorgé par ses barbares ?! Comment ?! Oui comment…et puis…il avait été lâchement assommé par derrière…

Vous remarquerez peut-être l’usage de il ou de elle pour la seule et même personne ? Et bien cela est disons normal. Bien que ce fut la cause de l’abandon de ses parents biologique. Depuis sa naissance, il est tout bonnement de savoir si Rei est une fille ou un garçon. Il ne s’agit pas d’un pouvoir, puisque même si elle était en contact avec un mutant qui les coupes, les pouvoirs, il ne changerait pas. Que ce soit par la vu, le touché…ou tout autre sens…il est absolument impossible de déterminé ce qu’il est…même Rei lui-même ne sait pas ce qu’elle est…

Enfin, pour l’heure. L’adolescent se réveillait avec mal et avec un mal de tête inhumain dans une salle blanche et…effrayante à son gout. Et surtout, inconnue ! Elle se frotta le front, se massa les tempes et examina un peu mieux là où il se trouvait, puis enfin se releva, vacilla un peu sous les effets du chocs et se dirigea vers l’unique porte visible. Il tenta de l’ouvrir…en vain bien entendu. Elle ne vit même pas les boutons de couleurs différentes et préféra faire le tout de la pièce. Où était-il ? Que faisait-elle là ? Où étaient Sergei et Andrei ? Oh…ça lui revenait à présent…l’attaque…le sang…mort…ils étaient mort. A ce douloureux souvenir, il sentit sa gorge se serrer et les larmes monter à ses yeux. Alors qu’elle entendait des bruits de pas, dans ce qui devait-être un couloir. Il tenta d’assécher ses larmes, sans grand résultat. La personne qui ouvrirait donc la porte…découvrirait…à la fois une fille et un garçon…à la fois aucun des deux…un…une mutant en larmes.
Revenir en haut Aller en bas
Elizabeth Morrisson
Admin
avatar

Féminin
Nombre de messages : 288
Age : 28
Date d'inscription : 03/05/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): A
Métier (membre du personnel seulement): Elle accueille les nouveaux arrivants.

MessageSujet: Re: C'est en début d'été que l'hiver arriva...   Sam 1 Aoû - 16:51

C’est un Mutant en larmes qu’Elizabeth découvrit dans la salle d’accueil. Un Mutant? Non… une Mutante! Enfin… non… Elizabeth soupira faiblement. Rei ressemblait autant à une jeune femme qu’à un jeune homme. Le corps de Rei ne lui permettait pas de déterminer à quel sexe appartenait le nouvel arrivant. Elizabeth s’approcha et lui tendit un mouchoir sortit de l’une des poches de son pantalon.

« Si tu en veux d’autres, tu n’as que me le dire, j’en ai encore deux ou trois. »

Elle se sentait mal à l’aise d’arriver à un tel moment. Peut-être que ce n’était pas le meilleur moment pour se présenter et annoncer à ce pauvre Mutant où il était et l’avenir qui lui était réservé. Il valait peut-être mieux attendre qu’il se calme. S’asseyant sur le sol, en face de Rei, Elizabeth lui sourit doucement.

« Je m’appelle Elizabeth… »


Elle eut un moment de silence, posant sa main sur son ventre énorme où les bébés s’agitaient en un peu trop à son goût. Elle n’en avait plus pour très longtemps avant de les mettre au monde. Peut-être aujourd’hui. Peut-être demain. Peut-être après-demain.

« Je suis désolée pour ce qui t’arrives… Ne m’en veux pas pour ce que je vais te dire… Je suis ici pour les mêmes « raisons » que toi. Tu te trouves présentement à Tnatum, dans la salle d’accueil. Tnatum, c’est un immense établissement où les Mutants se retrouvent enfermés… On sert, en quelques sortes, de rats de laboratoire. On a des pouvoirs et les scientifiques qui sont ici les étudient. Et une fois entré… impossible de sortir d’ici. »


Elle se sentait mal à l’aise d’avoir tout cela au nouvel arrivant alors qu’il semblait déjà si bouleversé.

« Si jamais tu as besoin de quoi que se soit, tu peux venir me trouver n’importe quand. As-tu des questions? Je sais que c’est un peu… précipité comme révélation, que tu es déjà en état de choc… mais tu as le droit de savoir où tu te trouves avant de l’apprendre par mégarde ou à cause d’une bêtise. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://tnatum-v2.forums-actifs.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: C'est en début d'été que l'hiver arriva...   Lun 3 Aoû - 23:50

La porte d’ouvrit, si Rei s’était attendu à tomber sur l’un des hommes qui l’avait enlevé, il ne s’était pas attendu à se retrouver nez à nez avec une jeune femme. Jeune femme qui d’ailleurs ne semblait pas être si seule qu’elle en avait l’air au vu du ventre proéminent. Enfin qu’importe, le regard fixé sur l’inconnue elle essuya ses larmes d’un revers de manche, ne voulant pas qu’on la voit pleurer. Surtout pas devant une inconnue, bien qu’il su tout de suite qu’il ne devait pas s’en prendre à elle. La jeune femme lui tendit un mouchoir que Rei accepta en prononçant un vague petit merci d’une voix presque étranglé. Il se tourna un peu de coté et se tamponna un peu les yeux et le nez, bon d’accord, on pu un instant entendre comme un bruit de trompette, avant de fourrer le mouchoir dans sa poche. Faisant donc de nouveau face totalement à la jeune femme elle l’écouta. Bien qu’avant cela elle s’installa aussi sur le sol, en face d’elle, restant silencieux, tentant de contenir ses sanglots.

L’inconnue se présenta sous le nom d’Elizabeth, lui, il lui répondit à demi voix, bien qu’elle se demanda un instant si elle ne le savait pas déjà.

_ Rei…

Déglutissant un peu pour refouler le hoquet qui avait voulu s’échapper, résultat du fait qu’elle tente de retenir sa peine, elle fit de son mieux pour ne pas laisser son esprit vagabonder trop près de la réalité concernant son père et son frère adoptif. Le regard fixé sur ses mains qui s’entremêlaient de manières nerveuse. Alors ? Qu’apprit-il ? Qu’il avait raison de ne pas s’en prendre à le jeune femme, qu’elle aussi était dans la même situation. Situation ? Ah oui, elle apprenait qu’elle devrait passer la fin de ses jours ici, à « Tatum » un espèce de laboratoires géant pour mutants. Ce que les humains étaient stupide. Mais il s’en fichait, peu lui important pour le moment, on aurait très pu lui dire qu’elle était condamné à mort…pour le moment tout ce qui était important c’était eux…

_ On ne peut vraiment pas sortir ? Et Sergei…et Andrei ? Ils les ont tué, ces barbares ! Qu’on-t-ils fait de leurs corps ?!

Sa voix, ordinairement si douce était à présent glacial, rongé par la peine et la haine. Si seulement il n’était rien arrivé à sa « famille », elle s’en serait quasiment fichu, être enfermé ? Quelle important ! Elle qui avait toujours du se cacher à cause de son petit problème. D’ailleurs, elle avait été surprise que Elizabeth ne lui demande pas si elle était un ou une. Bon d’accord, le coté « Rats de laboratoires » faisait moins envie mais…bon. Entre le beurre et l’argent du beurre il fallait choisir…sauf qu’il n’avait pas eu le choix que de prendre ce qu’on lui imposait. La captivité et la mort de ses proches. En y repensant elle ne pu contenir plus longtemps ses larmes et fondit véritablement, pleurant à ne plus pouvoirs s’arrêter, secoue pas les sanglots, tentant en vain de se calmer.

Elle n’entendit qu’a peine le reste des paroles de la jeune femme, il saisit tout de même le plus gros, retenant son souffle pour maitrisé ses paroles, elle répondit du mieux qu’il pouvait.

_ N-n-non, j’ai besoin d-de r-rien…rien…je ne cr-crois pas…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C'est en début d'été que l'hiver arriva...   

Revenir en haut Aller en bas
 
C'est en début d'été que l'hiver arriva...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» protection d'hivernage essais
» Un souffle dans la neige... [Syndrell, Snow]
» Promenade interdite et plus (patte: d'Hiver Démoniaque, de Feu et Petite Foudre)
» Plante dangereuse
» le cromlech du Puy de Pauliat

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tnatum :: RP-
Sauter vers: