Tnatum

.::Mutants, voici votre Enfer::.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Petit humain VS Le Co-directeur

Aller en bas 
AuteurMessage
Train Heartnet

avatar

Masculin
Nombre de messages : 42
Age : 27
Localisation : La ou je suis...
Humeur : Masacrante!!! Ne m'approcher pas!
Date d'inscription : 03/05/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement):
Métier (membre du personnel seulement): Co-directeur

MessageSujet: Petit humain VS Le Co-directeur   Sam 21 Fév - 22:28

Notre bon vieux Co-directeur qu’étais Train Heartnet soupira longuement et se leva de sa chaise et alla ouvrir les rideaux laissant filtrer les rayons du soleil qui éblouit un court instant l’adulte. Depuis combien de temps n’avait-il pas quitté son bureau? Sauf pour aller dormir? Une semaine? Deux? Il ne se rappelait plus. Et depuis combien de temps n’avait-il pas ouvert les rideaux pour regarder à l’extérieur. La fenêtre donnait sur le jardin. Heartnet passa une main dans ses cheveux et ses prunelles orangées firent le tour du jardin sans rien remarqué de suspect alors il quitta sans un mot son bureau pour se rendre à sa chambre.

Il prit rapidement une douche avant d’enfiler un pantalon noir, un grand chandail blanc et une de ses deux capes noires. Il attacha la sangle avec l’harde; son éternel arme à feu qui ne la jamais quitter avant de se rentre à nouveau à son bureau. Il ouvrit en grand sa fenêtre et respira un bon coup. Il ferma les yeux, laissant le vent lui ébouriffer les cheveux et caresser son visage. Ses prunelles devenu plutôt jaune refirent le tour de l’immense jardin. Toujours rien… Ah non, c’était quoi cette forme là-bas qui marchais? Un mutant? Non pas un mutant.

Un humain. Hein!? O_O UN HUMAIN!!!!!!! Miracle! C’était devenu tellement rare de voir un humain ici. Il devait être nouveau. Un nouveau membre du personnel. Le co-directeur plissa des paupières fixant attentivement ce nouveau. Hm, ça devait être un scientifique. Très jeune ma foi! Train grimpa sur le rebord de sa fenêtre, en position d’attaque, typiquement félin, prêt à bondir. Ses pupilles devinèrent deux fentes noires à peine visibles.

D’un bond, il se laissa tomber dans le vide et atterrit quelques secondes plus tard dans l’herbe fraîche dans la même position de départ. Il se redressa lentement et releva la tête. Un coup de vent ferma brusquement sa fenêtre. Un mince sourire sadique s’afficha sur ses traits. Il s’avança lentement vers le lieu qu’il avait aperçut l’humain. Il avait bien l’intention de le trouvé et lui parler. Que l’autre soit d’accord ou pas! Ce fut d’un pas résolut qu’il rechercha cet humain. Quand il le trouva, il se retrouva brusquement devant lui avec son sourire sadique et un regard qui n’annonçait rien de bon.


-Bou petit humain…


(Dsl c'est pas super U_U''' Mais c'est le premier tropic)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://blueboy.frbb.net
Lukas Winkler

avatar

Féminin
Nombre de messages : 11
Age : 25
Date d'inscription : 01/07/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement):
Métier (membre du personnel seulement):

MessageSujet: Re: Petit humain VS Le Co-directeur   Lun 23 Fév - 0:44

Une autre journée commençait. Le soleil tout dodu se levait et ne se gênait pas pour réveiller les paresseux. C’est donc avec le malheur, que notre petit Lukas devait quitter son lit douillet et ses couvertures chaudes et apaisantes. C’est donc avec difficulté, ou peut-être qu’il était trop paresseux, qu’il sortit du lit tout en s’étirant comme il faut. Il regarda dehors, il faisait un temps magnifique, il sourit, il se sentait bien dans ces moments-là, de solitude et tout sans que personne vient déranger ce moment de paix, son moment à lui tout seul. C’est donc avec sans précipitation, qu’il s’habilla d’une chemise blanche, débardeur noir, une cravate noir et un pantalon noir. Quelque chose de simple, ni trop classique ou trop décontracté. Il était bien là dedans et c’était tout ce qui comptait pour lui. Se regardant dans son unique et seul miroir de la pièce, Lukas fit une moue boudeuse, ses cheveux étaient en « pétards », il soupira et prit a brosse à cheveux et commença à les replacer comme il le fallait, enfin d’une façon dont il n’aurait pas l’air fou. Un scientifique fou... Ouais bah ça il y en avait ici justement. Il alla chercher ses lunettes avant de quitter l’endroit. Aujourd’hui, il avait congé ! Enfin la paix ! Il n’aura pas à choisir entre opérer un mutant ou essayer de la retarder. Car en fait, il n’aimait pas trop les opérer, mais il n’avait pas le choix, son père ayant tellement fait pression sur lui, qu’il avait peur de le décevoir. Mais il n’aimait pas les opérer ! Il détestait cela ! Pas que le corps humain le répugnait, mais disons qu’il ne voulait pas faire de mal aux mutants. Il en avait été incapable quand il était jeune et gardait encore quelques séquelles, que ce soit physiquement ou psychologiquement. Ayant cette pensée, il se frotta le bras droit, une cicatrice s’y trouvait là. Enfin il ne devait plus penser à cela, il leva son regard impassible de son bras et alla dans la salle à manger. Un petit repas pour commencer la journée ne lui faisait pas de tord. C’est donc avec plaisir qu’il engloutit un deux bols de céréales avec cinq toasts. Oui, il était un vrai glouton, mais pourtant il ne grossissait pas ! Il prenait même pas un gramme de gras ! C’était une vrai machine à manger. Enfin, tout en buvant un café, Lukas regardait le monde autour de lui, il était avec deux membres du personnel, enfin ce n’était pas des amis, juste des collègues qui détestait tant. Il n’arrêtait pas de le taquiner méchamment et ça, il détestait ! Mais il ne disait rien, se laissant faire, de toute façon ils valaient que de la merde, tout simplement et cette pensée fit sourire Lukas. Au moins, il ne dramatisait jamais, il ne se plaignait jamais sur son sort. Puis il décida de quitter l’endroit plutôt cacophonique pour ses oreilles. Donc il quitta la salle tout en déposant son plateau sur un petit meuble proche des poubelles. Il décida d’aller dans sa chambre pour profiter quelques instant la solitude. Mais lorsqu’il vit que le soleil était haut dans le ciel et qu’il n’avait aucun nuage, il se dit qu’il pourrait aller faire un petit tour dehors pour prendre l’air et d’en profiter. Donc il prit un livre sur sa table de chevet, décidant de continuer sa lecture, puisque ces temps-ci, il ne lisait pas beaucoup à cause du travail.

C’est d’ailleurs très fatiguant de remplacer les autres, car ils étaient trop malade ou autre raison tout aussi débile que les autres. Enfin, arrêtons de se donner un mal de tête pour rien, donc c’est avec entrain qu’il alla dans un coin plutôt tranquille nommé le jardin. Il s’assit sur un banc se laissant emporter par cette fragrance printanière. Une odeur plutôt suave, mais tout aussi innocente, une odeur sucré qui chatouille notre odorat. Oui c’était une odeur apaisante pour l’esprit. Le jeune homme se sentit étrangement bien et commença sa lecture. Étant trop concentré dans son livre, Lukas ne vit pas l’homme s’approcher de lui, mais il redressa lentement la tête lorsqu’il entendit « Bouh, petit humain. » Il fronça les sourcils renforçant son visage de gamin. Le soleil plombait sur sa peau blanche comme de la neige, ses yeux océans semblaient hésiter entre la méfiance et la surprise. Il était simplement beau comme ça, notre petit Lukas, enfin non ce n’était pas le temps de baver dessus. Donc le jeune scientifique regarda son interlocuteur. Il était.... Grand... Oui c’était le bon terme, surtout à côté de lui. Lui qui était si petit au départ ! La personne avait des cheveux bruns. Mais ce qui était frappant chez lui, c’était ses yeux jaunes, comme ceux des chats. Et c’était sûr et certain, que cela n’était pas humain. Non pas du tout même ! Un mutant, c’était la seule chose qui résonnait dans sa tête, enfin il ne dit rien, se contentant de baisser son regard envoûtant vers son livre pour continuer sa lecture.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Petit humain VS Le Co-directeur
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tnatum :: L'extérieur de l'établissement :: Le jardin-
Sauter vers: