Tnatum

.::Mutants, voici votre Enfer::.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Ailean Silberlicht - le mutant sans pouvoir

Aller en bas 
AuteurMessage
Ailean Silberlicht

avatar

Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 29
Date d'inscription : 01/01/2009

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement):
Métier (membre du personnel seulement):

MessageSujet: Ailean Silberlicht - le mutant sans pouvoir   Lun 5 Jan - 2:15

[J'ai pas relu... ^^' Donc il se peut qu'il y a des fautes gavissime dans ce texte. Je vais me dépêcher à les corriger dès que j'aurais la force (bah il est minuit passé chez moi !]

[]Nom : Silberlicht

[]Prénom : Ailean

[]Âge : 19 ans

[]Sexe : masculin

[]Race : Mutant

[]Sexualité : Bi

[]Nationalité : Allemande ,d'origine russe.

[]Pouvoirs : Ailean est capable de lire des choses et des êtres dans la réalité. Non, ma phrase est parfaitement correcte ! Laissez-moi donc m'expliquer : La voix de notre cher personnage a le don étrange de sortir une chose ou un être d'un livre. L'unique condition est qu'il lit à haute voix le passage ou la description. Ainsi, lit-il à haute voix la description de Clochette de Peter Pan, il y a des fortes chances que la petite fée sort du livre dans la réalité. Cependant ! Si quelque chose sort d'un livre, quelque choes d'une valeur équivalente doit y entrer. Ainsi, s'il sort un être humain d'un livre, un autre être humain doit y entrer et faire partie de l'histoire.
Cependant, il n'utilise jamais, mais jamais son pouvoir.

[]En fuite ou non?: non

[]Secteur : /

[]Civils ou non?: /

[]Métier dans l'établissement : Guardien

[]Physique : Malgré son jeune âge, Ailean a les cheveux blancs comme de la neige pure ce qui fait ressortir ses yeux déterminé d'un vert éméraude. D'un teint, ni trop pâle ni trop mât, son visage est fin et quelque peu délicat, mais en aucun cas fragil. Il est de même avec son corps : fin et gracieux, cependant ceci n'est pas synonyme de frêle. Ailean se tenait bien sur ses deux jambes et il sait bien se servir de la force qu'il a et qui a déjà surpris plus qu'un. Mais il tient à son corps fin qui lui permet d'être agile et très rapide et de glisser entre les doigts de nombreux scientifiques et plus tard son maître, C'était également très utile pour le boulot de guardien. Ses yeux exprimaient également sa force mentale : Il n'était pas prêt à obéir à quiconque, à se soumettre comme le font beaucoup de mutants. Pourquoi aussi ? Beaucoup l'envierait sans doute pour sa position. Ses yeux exprimait aussi un certain côté rêveur. Il était réaliste, mais cela ne l'empêchait pas de rêver. Mais mise à part ces détails, son visage était un livre clos. On n'arrivait pas à appercevoir ce qu'il pensait, ce qu'il ressentait, ce dont il avait envie. Son visage était expressif, sans pour autant le trahir. Il avait bien réussir à fermer son coeur à l'écart des autres et de laisser personne ne l'approcher...
Ses couleurs préférés étant le blanc et le vert, on le trouve souvent habillé de ses habits. Il porte toujours on long pendentif. Souvenir de l'unique et la seule personne qu'il l'a aimé.

[]Caractère : Ailean est une personne très silencieuse. Il n'avait pas toujours été ainsi. Il était un temps où il sourait gaiement, ou il adorer parler et laisser entendre sa jolie voix, une très jolie voix d'ailleurs qui laissait tomber plus qu'une personne sous son charme. On lui conseillait souvent de devenir chanteur avec une telle voix, mais Ailean n'y était pas intéressé. Il préféréait de loin lire, déguster chaque mot sur la langue, les effleurer avec ses lèvres. Mais ça aussi, c'était du passé. Depuis cet incident-là, Ailean s'est renfermé de plus en plus, avait appris à sourire sans sourire, et être fâché sans être fâché. Et depuis son arrivé à Tnatum, il s'était encore perfectionné dans cette matière. Stoïquement, il fait son boulot jour après jour, regardait à chaque fois la porte de la bibliothèque avec envie, mais il n'osait plus toucher à un livre. Non, c'est sûr. Il ne lirait plus jamais. Et surtout, il ne lirait plus à haute voix, jamais plus. De touche façon, il ne pourrait plus jamais parler. Il était devenu muet. Grâce à un scientifique. À cause d'une opération. Le seul et unique pouvoir qu'il avait, il ne pouvait plus l'utiliser. Et c'était tant mieux.
Autrefois, Ailean était quelqu'un de très sociale, qui adorait rencontrer du monde, qui était joviale et gaie. Maintenant, il se tenait à l'écart des autres. Pour le bien des autres, mais également pour son propre bien, car à Tnatum, il avait fait plus qu'une mauvaise expérience.
Voulez-vous en savoir plus sur lui tout de même ? Essayez donc de l'approcher, peut-être que vous aller le réussir....

[]Histoire : – Dis, Ailean ! S'exclama la jeune fille, tu veux bien me lire un petit passage ? Cela serait amusant, tu t'imagines, si jamais Nippi ou Tupf sorait du livre ?
Elle riait, et Ailean souriait.
- Oui, je vais lire, accepta-t-il et ouvrit “Le musée des souvenirs volée” écrit par l'auteur allemand Ralf Isau. Il faisait beau, le soleil chatouillait les deux amoureux alors qu'ils étaient assis sur un banc d'un parc publique.
- Mais tu ne pense pas que cela va être un peu voyant ? Demanda-t-il, un oiseau de verre qui est vivant ou un pinceau qui parle ?
- Mais non ! On va vite les cacher ! Souriait son amie.
Cela faisait déjà deux, trois fois qu'Ailean avait réussi à lire quelque chose en dehors d'un livre, et sa copine l'adorait. Une fois, il avait sorti un oiseau d'un poème, une autre fois, c'était un chien que sa famille avait décidé degarder en croyant que leur garçon ramenait un chien errant.
Mais aujourd'hui serait la dernière fois qu'il lirait à haute voix. Car le prix à payer avait été sa copine. Quand il avait fini de déguster les mots, elle avait disparut, et à la place étaient apparu tout pleins d'habitant du livre. En plein dans le parc publique ! Ne comprenant pas tout de suite ce qui se passait, Ailean ne réalisait que lentement le regard ahurissant des gens sur lui, le garçon qui se trouvait d'une seconde à l'autre seul sur un banc, un livre sur les genoux, et des êtres étranges autour de lui.
Il avait fuit à toute allure.
Mais les histoires parlées étaient rapides. Très rapide. Ce n'était que peu après que le jeune homme se faisait enlever, par des gens de Tnatum, évidemment.

Il avait 14 ou 15 ans quand il arrivait dans l'enfer des êtres comme lui. Son pouvoir intéressait plus qu'un scientifique et Ailean avait vite appris à être rapide et agilepour leur échapper. C'était lors d'une de ses fuites illusoires qu'il l'avait croisé. Un guardien. L'homme qui lui avait assurément sauver la vie, tout en rendant son enfer encore plus pénible. Ce guardien en question était vite tombé sous le charme du jeune allemand. Et de sa voix. Il la voulait pour lui et que pour lui, il voulait Ailean pour lui. C'est ainsi qu'il avait fait la demande pour qu'il devient son apprenti. Pour le sauver des griffes des scientifiques en le plaçant dans le membre du personnel. Mais quand sa demande fût approuvé, il était déjà trop tard pour Ailean : Un scientifique avait commencé une opération pour étudier son pouvoir, et Ailean en sortait muet. Le jeune homme en était presque heureux. Au moins, il ne pourrait plus lire quelqu'un dans une histoire. Mais il n'avait plus aucune possiblité d'essayer de faire revenir sa bien-aimée.
Le guardien continuait cependant à l'aimer, même muet, et ce même si cet amour n'était pas réciproque. De loin pas. Ailean aurait bien aimé être simple cobaye plutôt que de servir d'objet à ce guardien. Car c'était ce qu'il avait été au fond. Il ne l'avait jamais considéré comme un être humain, juste comme un objet qu'il voulait absolument posséder.

Le prochain évènement qui marquait le jeune mutant était l'explosion de Tnatum à ses 19 ans. Il avait survécu, mais son maître avait périt. C'est ainsi qu'il était devenu guardien de Tnatum deuxième du nom après avoir été guérit de ses blessures.

Et il était toujours là, à faire son boulot, s'étant replié sur lui-même et ne laissant pas grand monde l'approcher. Mais une chose était sûr : Jamais plus, il sera l'objet de quelqu'un d'autre. Il se débattrait, comme il s'était débattu contre son mâitre – même si ça avait été en vain. Et une autre chose était sûr aussi : Maintenant qu'il avait plus un maître qui le surveillait, est-ce que le poste de guardien le tenait-il à l'écart des scientifiques ? Est-ce qu'il va pouvoir le guarder ? De toute façon, à quoi servait un mutant qui avait perdu le seul et unique pouvoir qu'il possédait, à moins que quelqu'un trouvait un moyen de lui rendre la voix ? Il était un mutant sans pouvoir, est-ce que cela ne le rendait pas humain à la fin ?

[]Autre : Encore une fois merci à Eli ^o^

[]Etes vous déjà sur le forum ? Citez alors tout vos personnages. Thokou et Lir
[]Comment avez vous connu le forum ? Via Rachel sur Tnatum premier du nom
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kanai Seth

avatar

Féminin
Nombre de messages : 47
Age : 27
Date d'inscription : 30/07/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement):
Métier (membre du personnel seulement):

MessageSujet: Re: Ailean Silberlicht - le mutant sans pouvoir   Lun 5 Jan - 2:27

Bien ! Fiche Validée !

Je laisse ouvert le temps que tu corriges, prévient une fois que ça sera fait.

^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Ailean Silberlicht - le mutant sans pouvoir
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Aimer sans pouvoir le dire...(pv Ocean chérii :D)
» Le pouvoir sans abus perd son charme • Artemis
» Zimbabwe: Un titre honorifique mais sans réel pouvoir pour l'opposition
» Bonjour, je voudrais pouvoir tuer sans faire de bruit...
» Les magistrats du Parquet, membres du pouvoir exécutif ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tnatum :: Administration :: Les fiches de présentation :: Fiches des membres du personnel-
Sauter vers: