Tnatum

.::Mutants, voici votre Enfer::.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  Connexion  

Partagez | 
 

 Recherche peu habituelle

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Recherche peu habituelle   Ven 10 Oct - 17:20

«Tu es stupide»
Ces trois mots ne manquaient pas de douceur pour la décrire, elle aurait néanmoins préféré l'appellation de parfaitement téméraire, même si ce qu'elle faisait actuellement avait pour meilleurs qualificatifs des mots d'un registre moins soutenus.
«
Tu es stupide», songea-t-elle à nouveau, bien que ce fut inutile d'essayer de se raisonner d'avantage. Oui, elle était stupide de revenir à Tnatum après qu'un mutant ait eu quelques remarques explosives à formuler... au sens littéral. Elle était stupide rien que d'être devenue infirmière pour servir ceux qu'elle qualifiait comme bourreaux. Mais tous ses actes n'avaient de maître en leur absurdité que ce qu'elle faisait maintenant.

S'il fallait résumer ce qui l'avait sauvée de la destruction de Tnatum, le tout aurait tenu en deux mots : stupidité chanceuse. Pour faire plus court comme explicite, il y avait aussi d'autres mots comme courses, de, dernière, minute. À peine arrivée dans ce qui aurait pu être sa dernière demeure, elle s'était rendue compte que plusieurs choses manquaient à ses affaires... comme des vêtements, par exemple. Oh, bien évidemment, elle avait assez de tenues de travail pour la semaine au moins, mais si l'on voulait paraître naturel lors des jours de congés, pendant que l'on se promenait en ville, il aurait été mal venu de porter une blouse blanche.
C'est donc une paire de jeans et quelques t-shirts qui l'avaient sauvée de la petite sauterie à laquelle tout le personnel était classé invités d'honneur.
En vie ou non, sa surprise aurait été la même en découvrant les ruines d'un bâtiment qu'elle n'avait quitté que quelques minutes auparavant. Dans l'immédiat, elle n'avait pas remarqué que sa valise était un peu partout dans les ruine, mais pas en un morceau.
Stupidité chanceuse.
Son portefeuille était heureusement dans sa poche et sa carte d'identité avait suffit à prouver son appartenance au personnel... comme pour payer le rachat des affaires qui avaient quelque peu roussi, dans ce qui fut sa valise.

Elle passa sa main sur le dos des ouvrages, sachant pertinemment que ce qu'elle cherchait n'avait que peu de chance de se trouver dans un livre. Mais il lui avait fallut trop de fois chercher aux endroits les moins attendus pour y dénicher ce qu'elle cherchait... comme le jour où elle s'était faite embauchée pour faire parti de cette obscure organisation. Tnatum...
Arbalètes et Arcs, Arc de Triomphe, Archanges... Peut-être trouvait-on ce que l'on cherchait dans les recoins les plus inattendus, mais même le plus fou des hommes ne serait pas allé chercher cachette aussi étrange pour un quelconque document : entre les livres sur les monuments et ceux sur la religion, il y avait peut de chances pour que ce qu'elle cherche s'y trouve. Comme nulle-part ailleurs.
«Les archives de Tnatum»... Les trouver s'avérait finalement être une tâche bien ardue.
Mais peut lui importait.

Si n'importe lequel de ses collègues avait eu connaissance de ses recherches, à l'heure actuelle elle eût peut-être rejoint les mutants pour être traitée comme cobaye, ou bien atterri derrière les barreaux... Même si l'état affirmait peut apprécier cette prison pour mutants, ce n'était pas avant longtemps qu'ils se décideraient à essayer de fermer Tnatum.
Si douce et cruelle vérité...
Mais qui connaissait Malandrine n'eût pas été surpris de la voir rôder dans la bibliothèque : en bonne amoureuse des livres et du silence, si son travail ne l'attendait pas elle eût pu rester toute la journée entre les rayonnages.
Le temps lui manquait, hélas, et ce n'était pas pour loisir qu'elle cherchait les archives.
Revenir en haut Aller en bas
Akim Khoren

avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 07/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): B
Métier (membre du personnel seulement): /

MessageSujet: Re: Recherche peu habituelle   Mer 15 Oct - 0:36

Akim n’arrivait plus à dormir depuis quelques jours. Les images de ce feu, de Tnatum qui avait explosé, lui revenaient sans cesse en mémoire, lui rappelant à lui-même cette propre tragédie qui avait faillit le tuer. Toutes ces images de sa plus grandeur peur le hantaient. Chaque soir, il craignait que Tnatum explose de nouveau. Comparativement à son chez-lui, Tnatum était comme une délivrance, même si Akim y voyait tout de même plusieurs points négatifs, à cette libération du sous-sol de ses parents. Il pouvait manger, dormir et lire comme il lui plaisait. Chez lui, il n’avait jamais pu faire une telle chose. Il traînait quelques rangées plus loin de Malandrine, cherchant quelque chose de nouveau à pouvoir lire. Le jeune homme prit un bouquin, se tenant sur la pointe des pieds, n’étant pas assez grand pour aller le chercher. Le livre cogna l’étagère du dessus. La planche de bois tomba, faisant s’écrouler les livres sur Akim, qui protégea sa tête de son unique bras, reculant de la rangée de livre.

« Oh… »

Il chercha des yeux quelqu’un qui pourrait l’aider à remettre la tablette en place ou encore un escabeau pour aller tenter de replacer tout cela, mais le seul truc qui trouva se trouvait dans quelques rangées plus loin, près de Malandrine… et c’était trop gros pour qu’Akim puisse le traîner ici avec un seul bras.
S’approchant timidement de Malandrine, Akim mit quelques secondes avant de finalement l’aborder pour lui demander son aide.


« Euhm… excusez-moi… accepteriez-vous de me donner un coup de main pour déplacer ce truc dans la rangée là-bas? J’ai fait tomber quelques volumes par accident et… enfin, je vais tout replacer, mais je ne peux pas… déplacer cela seul, c’est trop gros, trop lourd… »

Gêné, Akim baissa la tête, cachant ainsi son visage à moitié brûlé derrière ses longs cheveux. Même si les blessures étaient anciennes et qu’il vivait avec depuis maintes et maintes années, le jeune homme ne s’y était jamais habitué.


[Bah… c’est pas super long, je sais… désolée Malandrine… J’avais commencé le post l’autre jour, quand tu l’as posté, mais je n’avais pas encore eu le temps de le finir…]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Recherche peu habituelle   Mar 21 Oct - 0:21

Un son. Une chute de livres. Elle s'était attendue, évidemment, à entendre bien des manifestations de vie, même au sein du royaume du silence et avait tout un ensemble d'excuses pour justifier sa présence à la bibliothèque : mais comme beaucoup à présent, la paranoïa faisait durement ressentir ses effets sur ses habitudes. Pourtant, contrairement aux autres, ce n'était pas l'explosion de l'ancien bâtiment qui torturait ses pensées, mais une peur plus ancienne, tapie dans l'ombre qu'avait provoqué un malheur passé.
Soulever la poussière de ces vieux souvenirs ne panserait pas les plaies béantes qui avaient souillé son âme ces années qui lui étaient à présent vagues et irréelles, qui semblaient si loin, ... intouchables.
Ils ne constituaient plus sa vie.

Une voix, à présent. Suraiguë, apeurée, un ton qu'elle n'avait que trop entendu au cours de son existence et qui attira son attention dès sa première harmonique, un timbre qui remuait encore un peu plus la lame qui avait brisé le précieux cristal de son souffle, de son âme, sa raison d'être comme de ne pas être. Ce qui avait fait d'elle un rien comme un tout.
Annihilée par le regard des uns, adorée par celui des autres.
Une sombre tourmente qui la ramenait à ce cercle infernal, le temps d'un soupir, le temps de faire ressurgir cette peine déchirante, brûlante.

Mais rien ne laissait faire apparaître la moindre trouée dans ce masque inexpressif, dépourvu de toute la chaleur de la vie qui l'avait encore habitée il y a peu. Elle se retourna.
C'était un jeune homme. Peut-être ayant à son compte plus d'années qu'elle, son âge était complexe à deviner en raison des nombreuses brûlures qui le mutilaient. Une partie de son visage restait cependant indemne des accidents qu'il avait dû subir et témoignait mieux que tout le reste de sa jeunesse encore apparente.
Elle retint un soupir. Jamais aucun des pensionnaires de Tnatum qu'elle avait pu croiser ne dépassait la trentaine. Des enfants, auraient laissé tomber ses parents.
Son regard ne s'était pas longuement attardé sur la peau ravagée du jeune homme, habituée à voir les malheurs vécus par les patients par leur apparence physique, mais jamais indifférente, toujours avec une certaine peine.
Toutes ses manies étaient mesurées avec attention, c'en était devenu une habitude aussi machinale qu'amère.

La gêne du jeune homme était apparente. Elle l'observait baisser la tête, laissant quelques mèches d'un bleu froid tomber sur son regard, cacher la partie mutilée de son visage. Par honte ? Par peur ?
En son for intérieur, Malandrine savait que l'ensemble des deux étaient le plus plausible, et le moindre des plus impossibles.
Un certain temps lui parut s'écouler avant qu'elle ne se ressasse les quelques mots qu'il lui avait murmuré, chacun ayant eu son lot de douleur à être pronnoncé, étouffé par la crainte.
Elle laissa tomber son regard sur les livres renversés, plus loin sur les étagères, puis sur le volumineux escabeau qui devait servir aux lecteurs au regard rapace qui auraient désiré un livre inaccessible à leur poigne avide de lettres d'encre et d'épaisses couvertures.

Elle se retourna distraitement vers le jeune homme à la tignasse couleur de topaze sombre.
__
Vous aider à le déplacer ? demanda-t-elle d'un ton qui cachait la rhétorique de sa question, encore trop loin dans ses songes éveillés pour prêter une réelle attention à ce qui l'entourait.
Puis, avançant vers l'escabeau, elle acheva sa phrase par un flou :
__
Oui, oui, bien sûr...
Arrivée à hauteur du meuble, un détail au sol attira son attention. La logique de sa découverte lui échappa de prime.
__
Vous voyez ? lâcha-t-elle d'une voix sans surprise, fixant toujours les quatre petits objets sombres. Des roulettes...
Comme tout objet lourd couramment utilisé pour son confort personnel, il n'était pas censé embarrasser son utilisateur, d'où les roulettes qu'elle n'avait remarqué qu'en se rapprochant de cet escalier.
Le déplacer serait évidemment plus aisé.



[c'est moi qui devrait m'excuser ; j'ai pas vu le nouveau message ._.]
Revenir en haut Aller en bas
Akim Khoren

avatar

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 28
Date d'inscription : 07/06/2008

Identité du personnage
Pouvoirs (Seulement pour les Mutants):
Secteur (Mutants seulement): B
Métier (membre du personnel seulement): /

MessageSujet: Re: Recherche peu habituelle   Ven 24 Oct - 22:06

[Nan, pas besoin de t’excuser, de toute façon, j’ai pas vraiment eu le temps de venir poster, cette semaine…]

Akim craignait la réaction de Malandrine. Il avait une chance sur deux de sa faire traiter de monstre, ou de se faire dévisager comme une bête de foire. Akim savait trop bien ce que c’était, de voir ces gens à la fois fascinés et dégoûtés par son apparence physique. Il regrettait trop souvent qu’Odélys ait disparue de Tnatum et que Lyra ne soit plus ici depuis… long. Il se retrouvait sans personne, maintenant. Personne pour le rassurer quand il en avait besoin, personne pour le convaincre de quitter un peu sa chambre durant la journée, personne pour lui faire sortir le nez de ces livres qu’il s’entêtait à lire tous les jours pour éviter de croiser dans gens dans les couloirs… personne pour lui apporter à manger quand la salle à manger était bondée… Encore aujourd’hui, il avait sauté un repas, incapable d’entrer dans la salle si pleine à craquée sans se mettre à trembler de peur. Il avait faim, mais avait arrêté de se plaindre depuis de nombreuses années. Il était encore moins bien nourrit en étant enfermé dans le sous-sol de ses horribles parents.

Finalement, Malandrine finit par accepter… et ce, sans le dévisager d’une quelconque façon. Peut-être… qu’il pourrait tenter de discuter un peu avec elle. Mais il craignait qu’elle ne veuille rien savoir de lui. Il préférait ne rien tenter plutôt que de se faire envoyer balader. Malandrine semblait plus jeune que lui, mais Akim n’aurait pas pu dire qu’elle âge elle semblait avoir. La notion d’âge et de chiffre, ça lui était difficile à comprendre. Mais quand la jeune femme évoqua les roulettes, le Mutant rougit, visiblement gêné et mal à l’aise de ne pas s’en être aperçut plus tôt. Il marmonna de vagues excuses pour le dérangement, puis, de son unique main, entreprit de faire rouler le lourd escabeau. Le diriger était difficile, il allait toujours plus dans un sens que dans l’autre… à un tel point qu’il percuta l’étagère, faisant tomber plusieurs livres sur Akim.


« Non! »

Frustré de n’être qu’un pauvre incapable, le jeune Khoren frappa de son poing dans l’une des marches de l’escabeau. Un immense « CRAC! » se fit aussitôt entendre. La marche venait de fendre en deux et de s’écraser sur le sol alors qu’Akim, sous le coup de la surprise, glissa dans le trou causé par la planche de métal tombée. Sa tête avait cogné l’autre planche de métal au-dessus, lui coupant la peau au niveau du front. Rien de grave, mais c’était suffisant pour saigner un peu et lui causer un mal de tête.

« M*rde… Mais pourquoi est-ce que ça m’arrive toujours?! »

Il se releva lentement, sortant de sous les marches de métal du mieux qu’il le pu avec un seul bras complet.

« Ohlàlà… On va me punir pour ça, c’est certain… »


Akim sentait la peur grimper en lui, à un tel point qu’il se mit à neiger peu à peu dans la bibliothèque.

« Non… non! »

Il n’était pas le seul à avoir ce genre de pouvoirs… mais il ne pouvait pas partir d’ici comme cela. Malandrine l’avait vu… elle savait que tout était de sa faute… Elle pourrait aller en parler aux membres du personnel et eux, ils le puniraient sévèrement!

« S’il… s’il vous plait, ne Leur dites rien… je ne veux pas être puni par Eux… Je… je ferai ce que vous voudrez mais ne Leur dites rien, je vous supplie…. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Recherche peu habituelle   

Revenir en haut Aller en bas
 
Recherche peu habituelle
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» recherche un ami
» AVIS DE RECHERCHE !!!!! LE PASSE SIMPLE AU PASSE COMPOSE !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tnatum :: RP-
Sauter vers: